OPERATION SACHAYOG

Humanitaire

L'association SACHAYOJ est le fruit de l’investissement de nombreux jeunes de l’Ecole Sainte Thérèse de Colomiers avec des enseignants, des parents et des bénévoles dans le cadre d’un "Atelier Tiers Monde".

qui sommes-nous ?

En images

+9 Photos

Notre mission

L’association SACHAYOJ a été créé en novembre 2004, c'est une association de la loi de 1901, à caractère humanitaire pour venir en aide à la population du petit village de Sachayoj situé à 1250 km au Nord Est de Buenos Aires.


Sachayoj signifie « roi de la forêt». A l’origine, la région est couverte de forêts sèches, elle est inhospitalière, il n’y a pas de rivière, on y parle Quechua. L’implantation de grandes exploitations forestières de la fin du XIXème à la moitié du XXème siècle, en changera définitivement la physionomie par l’anéantissement de la forêt. Le  village de Sachayoj est créé à cette époque par les forestiers. L‘eau douce y est acheminée dans un wagon citerne par la ligne de chemin de fer des forestiers. C’est souvent une lutte acharnée parfois meurtrière pour obtenir un peu d’eau.

A l’épuisement de la forêt, les exploitants se retirent et détruisent toutes les installations. Les habitants restent sans rien, ils louent leur bras pour la récolte du coton dans la région voisine du Chaco.

Après la déforestation, c’est le défrichement et la mise en place d’une culture mécanisée intensive du soja et du maïs par de grandes "estancias". Il n’y a pas de place pour les petites exploitations. La terre est confisquée aux indigènes.

La population est regroupée à Sachayoj il n’y a que des emplois précaires, il n’y a pas d’eau potable, pas d’électricité. On est dans les années 1970.


Pourquoi l’association s’intéresse –elle au village de Sachayoj ?

Un peu d’histoire : en 1974, à la demande de l’évêque de la région, des religieuses argentines de la congrégation des Filles de la Croix créent, une mission catholique dans le village de Sachayoj.

L’arrivée  des religieuses à Sachayoj change la vie des villageois, elles créent une école, un atelier de couture et de ménage pour les femmes, une infirmerie. Le village grandit et leur action se poursuit encore.    


Soeur Henriette de la congrégation des Filles de la Croix de Tarbes et Lourdes, alors professeur au college Sainte Thérèse à Colomiers correspond avec la mission en Argentine, puis au fil du temps, l'association prend forme.


Un  premier voyage en 2005 avec 12 jeunes columérins a concrétisé un travail de plusieurs années. Des jeunes sont allés pour la première fois dans ce village de Sachayoj.

Ils ont découvert les besoins des habitants et des enfants de ce village: médicaments, objets du quotidien, habitat, développement artisanal, défaut de petites exploitations agricoles. Les adultes accompagnateurs ont réfléchi sur les aides concrètes à apporter au village : Amélioration des systèmes de stockage et de distribution de l’eau douce (l'eau du sous-sol est chargée en sel et en arsenic ce qui la rend impropre à la consommation), créer des activités artisanales et de production.


A l’issue de ce premier voyage et grâce aux nombreux échanges avec nos correspondants les  projets de l’association ont pris corps.  

Ils concernent:

- la mise en place de cycles de formations autour des thèmes de l’hygiène, du planning familial de la santé et de la nutrition (avec l’hôpital de Sachayoj).

- soutien des activités  de l’atelier d’apprentissage (couture, tricotage).

- formations d’artisanat d’art local (vannerie, poterie, tissage) financés en grande partie par l’association. L’achat de matériel pour assurer ces formations.

- les aides aux personnes démunies (accès aux soins couteux, déplacements…)

- réalisation de réserves d’eau, construction de maisonnettes, réfection de toitures.

- un projet visant à réaliser un réseau de distribution d’eau potable à Sachayoj est en cours en partenariat avec la municipalité de Sachayoj et le gouvernement régional de Santiago de l’Estero.


Depuis 2008 l’association travaille en partenariat avec l’INTA (institut National des techniques agropastorales). Elle a participé à la plantation d’arbres dits « à fourrage » (l’agarrobo blanc et caroubiers), destinés à produire l’ombre nécessaire à l’élevage d’animaux et produire de la farine de caroube. Elle a également apporté son aide aux petits producteurs.

  

Siège social

1 bis, rue de l'église 31770 COLOMIERS

Site internet

https://

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association EDDUFAO
EDDUFAO
Association COLLECTIF SOLIDARITÉ MA CAMPAGNE
COLLECTIF SOLIDARITÉ MA CAMPAGNE
Association Planète Urgence
Planète Urgence
Association CORPS MONDIAL DE SECOURS
CORPS MONDIAL DE SECOURS