Une bibliothèque médicale pour le Niger

par Organisation pour la prévention de la Cécité

Cette collecte est terminée.

Une bibliothèque médicale pour le Niger

par Organisation pour la prévention de la Cécité

Cette collecte est terminée.

Contexte
La République du Niger est un pays de plus de 13 millions d’habitants répartis sur un territoire grand comme 2,3 fois la France.

La capitale, Niamey, située à l’extrême sud-ouest du pays, concentre la quasi-totalité des structures et des personnels de santé.

Au Niger, la prévalence de la cécité est en moyenne dix fois supérieure à celle de notre pays. Pour y faire face, ce pays dispose d’un ophtalmologiste pour 1 300 000 habitants et d’un technicien supérieur en ophtalmologie (TSO) pour 500 000 habitants, alors que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) préconise 1 ophtalmologiste pour 500 000 habitants en Afrique, et 1 technicien supérieur en ophtalmologie pour 200 000 habitants.

Localisation et Objectifs
Constituer une bibliothèque médicale à visée ophtalmologique et de santé publique, de 120 volumes, à l’Université Abdou Moumouni de Niamey. Celle-ci doit servir de support et de complément à la formation de 12 techniciens supérieurs en ophtalmologie en 3 ans.

Carte Niger

Ressources
Pour que le Dr Abdou Amza, responsable de la formation des TSO, puisse disposer d’une vingtaine de titres en 6 exemplaires chacun (1 volume pour 2 étudiants) coûtant en moyenne 40 euros, il nous faut disposer d’un financement de 4 800 euros.

Contact
Claude RENARD
Céline KEMPA
01.44.12.41.90
opc@opc.asso.fr

Merci de contribuer à l’acquisition d’une partie ou de la totalité d’un ouvrage pédagogique.

L’équipe OPC

Donner 40 euros

Participer à l\'achat d\'un volume

Donner 80 euros

Participer à l\'achat de 2 volumes

Donner 120 euros

Participer à l\'achat de 3 volumes

Association Organisation pour la prévention de la Cécité

Organisation pour la prévention de la Cécité

Un enfant devient aveugle chaque minute, un adulte toutes les secondes. Pourtant 80% des déficiences visuelles sont évitables. L’OPC, ONG internationale de solidarité par la santé publique oculaire lutte pour pour préserver la vue des plus démunis.

Anonyme
09/10/2008