Ozanam Madeleine

Accueil de jour pour les plus démunis : cafés, collations, douches, lessives

Nos actions en cours

À la une

Nous faire un don 2

Qui sommes-nous ?

Dans la crypte de l'église de la Madeleine à Paris, l’Accueil Ozanam-Madeleine reçoit, 7 jours sur 7, des personnes démunies : environ 600 hommes et 200 femmes nous rendent visite pendant l'année. Notre équipe (150 bénévoles en tout) leur offre des cafés, sandwiches ou salades, ainsi que la possibilité de prendre une douche (6.000 par an) et de laver leurs vêtements (3.700 lessives par an).

Nous mettons également en place de nouveaux services pour aider nos accueillis à pouvoir se réinsérer dans la société :  initiation à l’informatique,cours de français, atelier de dessin aides administratives et écrivain public 


Nos principes :

- Aucune forme de discrimination

- Accueil chaleureux, personnalisé, durable

- Oeuvrer à la réinsertion des personnes que nous accueillons

- Ancrage au quotidien dans la proximité (voisinage, représentants locaux, associations proches)


Les actions de notre association

Accueil de jour

Accueillir les personnes défavorisées c’est d’abord les recevoir avec respect et générosité, être à leur écoute, leur donner quelques orientations simples. Après cette première approche, nous leur offrons une collation qu’ils peuvent partager dans la salle de convivialité : café, thé ou infusion, chocolat, tout cela accompagné de biscuits ou de viennoiseries fournies par nos partenaires du voisinage (Fauchon, Grand Hotel Opéra ... excusez du peu !)



Un contrat avec le restaurant voisin "Prêt à Manger" - Madeleine nous permet de distribuer tous les midis, en moyenne, une cinquantaine de salades et sandwiches, pour le plus grand bonheur de nos hôtes !


Après avoir pris rendez-vous, nos accueillis peuvent bénéficier d’une douche et procéder gratuitement à la lessive de leur linge 2 fois par mois. Selon la même fréquence ils peuvent également obtenir des sous-vêtements neufs, s’ils le désirent.



Enfin, nos accueillis peuvent bénéficier d'un vestiaire de secours, ouvert une à deux demi-journées par semaine, ce qui permet de traiter les cas d’urgence. Pour l’habillement courant, nous orientons nos hôtes vers des vestiaires solidaires dans Paris .