Panthère Première

par Panthère Première

Panthère Première

par Panthère Première

Lancement de la nouvelle revue Panthère Première

 "Puisque notre chasse a couru les montagneuses forêts et pâturages d'Italie sans rencontrer la panthère que nous poursuivions, tâchons de relever ses voies à quelques marques plus raisonnables, afin de parvenir par soigneuse adresse à lier bel et bien de nos filets cette proie dont l'odeur se répand en tous lieux, mais qui nulle part ne se laisse voir."

                                                                               Dante, De Vulgari Eloquentia, I, XVI (trad. par André Pézard)


undefined                                                       Illustration /// Amalia Cardoso /// pour Panthère Première

Soutenir un nouveau média indépendant

Panthère Première,c'est une nouvelle revue indépendante de critique sociale qui lance son premier numéro en septembre 2017 : une publication de cent pages, semestrielle, distribuée en librairies et dans les lieux amis (collectifs, militants, festivals...).

Panthère Première, c'est une revue d'enquêtes, de partage de réflexions, de récits qui explore les intersections entre sphères dites privées ou intimes (famille, enfance, souvenirs, habitat, corps, sexualité...) et phénomènes qui cherchent à faire système (État, industrie, travail, colonialisme, rapports de genre...) - partant du principe que les formes de domination et d'injustice se nourrissent, se pérennisent, se révèlent souvent dans ces plis.

Panthère Première, c'est une revue généraliste taillant la part belle à l'image, friande de formats courts, jouant avec les registres narratifs (bande-dessinée, témoignage, fiction...) et comportant un dossier thématique, différent à chaque numéro.


Comment s'organise Panthère Première ?

Panthère Première, c'est aussi un collectif d'édition exclusivement constitué de femmes investies dans des activités de recherche, d’écriture, de création, dont la plupart anime (ou a animé) d'autres médias indépendants (Revue Z,Jef Klak, CQFD, L'An 02, Art'Pi !, Article 11, Tada...).

Si le contenu de la revue sera mixte (alimenté par des contributeurs et des contributrices), nous avons en revanche opté pour une non-mixité éditoriale. Ce choix nous semble favoriser l'invention de formes de travail et de coopération plus égalitaires, et d’une prise de décision plus horizontale amenant davantage de femmes et/ou de personnes minorisées à être publiées.

Afin de faire de la transmission écrite une expérience accessible à toutes et tous, Panthère Première assure le compagnonnage des auteur.es qui le souhaitent dans les démarches d’enquête comme dans le travail d’écriture et d’édition, et aspire à rétribuer les contributions (textes, dessins, photos, graphisme). En effet, afin de ne pas réserver le journalisme critique et indépendant aux personnes à l'abri des besoins financiers, il nous semble fondamental de rompre avec le bénévolat et de prendre en compte les conditions matérielles nécessaires à un travail de qualité.

Les subventions publiques qui favorisaient la publication de nombre de médias indépendants ont pratiquement toutes disparu aujourd'hui. C'est pourquoi nous choisissons de faire appel à vous.


Dans le premier Panthère Première ?

Dans le premier numéro, on suivra des contrebandières dans les ressacs de la chute du bloc soviétique, on se plongera dans les minutes haletantes d'un procès inquisitorial, on pénétrera dans l'intimité joliment érotique d'une famille ariégeoise au XIXème siècle, on s'interrogera sur la caractère subversif de la démence sénile, on disséquera la fabrique des langages hors-normes, on accompagnera des prostituées chinoises dans le dédale institutionnel, on mangera des broussailles par la racine, on sortira des marins du grand bleu et de l'oubli, on reviendra sur les témoignages des récents massacres mexicains, on convoquera des artistes issu.es des diasporas de l’ex-Empire britannique, on s'attardera sur l'Iran des années 1980...


undefined
                                                       Illustration /// Elsa Klee /// pour Panthère Première


À quoi servira l'argent récolté ?

*À faire exister Panthère Première !

*À aider le premier numéro à voir le jour !

*À enquêter, écrire, imprimer et diffuser la revue !

* À encourager l'indépendance de la presse !

  • Avec 5 500 euros : Panthère Première numéro 1 sort des rotatives et défraie ses contributeur.ices dans leurs enquêtes et sur les routes (frais de transport, hébergement...).
  • Avec 10 000 euros : Panthère Première rémunère (un peu) les petites mains de Panthère Première ( contributrices.teurs, les graphistes, logoistes...)...
  • Avec encore plus, Panthère Première peut financer la diffusion de la revue en France et commencer à produire son 2ème numéro dans la même dynamique de respect des contributeur.ices.


Merci à toutes et à tous !                                                       

L'équipe de Panthère Première (Clara Alloing, Jeanne Bally, Marie-Noëlle Battaglia, Norah Benarrosh-Orsoni, Adèle Blazquez, Mathilde Blézat, Denia Chebli, Judith Chouraqui, Claire Feasson, Lucie Gerber, Laurène Le Cozanet, Sharmila Naudou, Claire Richard, Aël Théry, Delphine Thibon, Annabela Tournon, Aude Vidal, Julia Zortea).

Donner 10 euros

Un grrrr merci pour votre soutien à la presse indépendante, à la critique en toute liberté, et à la pratique de l'écriture de l'enquête en dehors des clous.

Donner 20 euros

Un grrr merci et deux cartes postales en tirage limité d'une illustration créée en exclusivité pour PP par un artiste.

Donner 30 euros

Un très grrr merci + deux cartes postales PP + le 1er n° de la revue chez vous.

Donner 50 euros

Un très grrr merci + deux cartes postales PP + les 2 premiers n° de la revue chez vous.

Donner 100 euros

Un très grrr merci + deux cartes postales PP + les 2 premiers n° de la revue chez vous + un tirage grand format d'une oeuvre PP réalisée par un artiste.

Donner 200 euros

Un très grrr merci + deux cartes postales PP + les 2 premiers n° de la revue chez vous + un tirage d'une oeuvre PP + un dîner partagé avec l'équipe de PP.

Donner 500 euros

Un très grrr merci + les contreparties précédentes + un cadeau surprise.

Panthère Première