Parpaing Libre

Arts et culture

L’association a pour objet : • de se rendre propriétaire d’immeubles en vue de les affecter à la constitution de lieux solidaires, autogérés et destinés à l’habitation ou à l’exercice de professions, en « propriété d’usage » ; • de maintenir pérenne cette propriété etc

Nos actions en cours

À la une

Qui sommes-nous ?



 

La Déviation, située dans le quartier de l’Estaque à Marseille, est depuis sept ans réactivée grâce à l’énergie d’une vingtaine de personnes, aux compétences diverses, mues par les mêmes désirs d’émancipation vis -à -vis des institutions. C’est aujourd’hui un lieu de vie et de recherche artistique pluridisciplinaire, ayant accueilli en résidence plus d’une centaine d’artistes, ouvrant ses portes au public et participant ainsi à la vie du quartier et de la ville. 

Quoi? 

Après avoir sorti le bâtiment de la spéculation immobilière lors de l'achat en 2019, et mis en pratique la propriété d'usage, l' équipe de la Déviation continue les recherches de dons et de prêts. L’achat du bâtiment a permis de marquer un geste politique fort qui empêche la spéculation, et évite du même coup les problèmes liés à l’argent au sein du collectif, ce qui aujourd’hui supprime la possibilité de revente du lieu.  

Structure juridique:

   L’ association propriétaire, Parpaing Libre, 

accorde l’usage du lieu à un collectif d’usagers : La Déviation. Comme c’est le cas actuellement, le collège solidaire de l’association gère ce projet collectivement et en accord avec ses statuts. Une association de veille, le CLIP, fédération nationale, est garante d’empêcher la revente du lieu et choisirait le prochain collectif de gestion du lieu, si cela s’avérait nécessaire. 

 Pour plus d'information voici le lien du site qui explique en détails:      clip.ouvaton.org 

Nos besoins:

Le prix de vente a été fixé à 410 000 euros, aujourd’hui nous sommes parvenus à acheter ce lieu sans les banques mais nous  devons, maintenant, rembourser bon nombre de prêteurs qui ont aidé à l’achat en 2019. Et cela avant 2024, où les contrats de prêts viendront à bout de leurs échéances. Face à cette urgence, nous relançons toujours et encore le besoin de pérenniser les murs. Devenez complices en apportant votre aide !