Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Passerelle Images pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Une autre école

par Passerelle Images

permettre le montage d'un documentaire audiovisuel

Présentation du projet

Comment enseigner autrement? L'histoire des pédagogies alternatives a plus d'un siècle. Cependant, rares sont les écoles publiques qui intègrent au sein de leur enseignement ces pédagogies innovantes qui placent l'enfant au cœur du système pédagogique. Aussi, voit-on en France, des écoles privées fleurirent ici ou là, attirant de plus en plus de parents désireux pour leur enfant une éducation différente de celle proposée par l’Éducation Nationale... 

Une autre école est un documentaire audiovisuel qui veut témoigner de pédagogies alternatives innovantes mises en place au sein de l'école de Pérignac, village au sud d'Angoulême. Pendant une année scolaire, je suis allé à la découverte des enfants de cette école, portée par l'association Graines d'arc-en-ciel. L'école comprend deux classes multi-âges : l'une de trois à cinq ans et l'autre de six à dix ans. Au sein de la petite classe, Coralie, assistée de Fanny, en service civique, éveillent les enfants au vivre-ensemble. Par le biais  d'ateliers divers, grâce à l'usage notamment du matériel créé par Maria Montessori dans la première moitié du vingtième siècle, Coralie et Fanny permettent aux enfants de développer leurs sens. Dans la grande classe, Madeleine, assistée d'Hélios, également en service civique, se basent sur une pédagogie plus adaptée à l'âge des enfants, la pédagogie Freinet,  et offrent à ces derniers la possibilité de développer leurs talents grâce à de nombreux ateliers artistiques. L'école de Pérignac porte un projet d'éducation utopique soutenu par la communauté des parents...

 

Pour moi qui avait suivi un cursus scolaire normal, la surprise de la découverte de cet univers scolaire si différent a été grande au début du tournage : elle a laissé  place progressivement à une joie et un plaisir réels, en raison d'une liberté pédagogique extraordinaire, au point de regretter de ne pas avoir intégré ce genre d'école pendant mon enfance.


A travers ce documentaire, je cherche donc à montrer qu'un autre système éducatif est possible, système dans lequel l'enfant est au centre des attentions de l'adulte. A Pérignac, l'enfant peut s'épanouir et découvrir le monde qui l'environne autrement, par le biais notamment d'une approche plus sensible et plus adaptée à sa personnalité en devenir. 



A quoi servira l'argent collecté ?

Après la période de repérage et de tournage, qui s'est déroulée sur l'année scolaire 2017-2018, j'entreprends avec un monteur d'Angoulême le montage du film. Le financement servira donc à payer le montage, qui durera deux mois minimum. Le montage d'un long métrage est une étape essentielle dans la réalisation d'un documentaire. Il consiste en la sélection des rushes et leur assemblage suivant un scénario qui s'écrit préalablement ou pendant le montage. L'argent collecté permettra donc un premier montage du film. 



Matthieu BAUDOT, porteur du projet

Passionné par le cinéma dès mon plus jeune âge, j'ai entrepris une reconversion professionnelle dans le cinéma documentaire après une carrière d'archéologue, en intégrant le CREADOC d'Angoulême au début de la quarantaine, école de formation angoumoisine à la création sonore et audiovisuelle. . Une autre écoleest mon premier long-métrage documentaire. Le documentaire de création est une forme cinématographique particulière, éloignée des standards proposés par la télévision. Cependant, afin que le documentaire soit vu par un maximum de personnes, deux versions sont envisagées: l'une de quatre-vingt minutes pour les festivals et l'autre de cinquante deux minutes pour la télévision. 


                                                         

L'association Passerelle images 

Créée en 2005, et dirigée depuis 2015 par Marc Tournier, ancien étudiant du CREADOC, l'association, passé à Angoulême a triple vocation. D'une part, permettre la pratique documentaire , par le biais d'ateliers dispensés à des publics variés (scolaire, universitaire, personnes éloignées des pratiques artistiques,...). D'autre part, permettre la diffusion du documentaire sous toutes ses formes, via un festival dont la troisième édition a eu lieu aux ateliers Magelis d'Angoulême au mois de septembre 2018 (une réflexion est en cours pour reconduire le festival en 2019 et proposer un évènement plus modeste lors de chaque saison). Enfin, développer la création documentaire via le prêt de matériel. C'est tout naturellement que j'ai rejoint l'association en 2014, à la sortie du CREADOC. j'ai ainsi pu utiliser le matériel de l'association pour tourner mon documentaire. 



Donner 5 euros

Un grand Merci

Donner 10 euros

Votre nom figurera au générique

Donner 30 euros

Votre nom figurera au générique et vous recevrez un lien temporaire pour visionner le film

Donner 50 euros

Votre nom figurera au générique et vous recevrez un DVD du film

Donner 75 euros

Votre nom figurera au générique, vous recevrez un DVD du film et une invitation à une projection du film avec débat dans une salle de Charente

Donner 100 euros

Votre nom figurera au générique, vous recevrez un DVD du film, une invitation à une projection du film avec débat dans une salle de Charente et vous serez invité à visiter l'école de Pérignac

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association Passerelle Images. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
J
Jean-Emile DERIOU
11/08/2019
E
Edwige CEIDE
29/07/2019
H
HELENE MAZIERES
29/04/2019
« Une relation bienveillante, empathique, soutenante permet au cerveau de l’enfant de se développer. » – Catherine GueguenMerci à tous et toutes d'y contribuer ! :-) Bien chaleureusement, HM
Signaler la page