Venir en aide aux réfugiés de Grande Synthe

par PER A PACE

Cette collecte est terminée.

Venir en aide aux réfugiés de Grande Synthe

par PER A PACE

Cette collecte est terminée.

Venir en aide aux réfugiés de Grande Synthe - PER A PACE

Financer le transport de 80 matelas de la Corse vers le camps de réfugiés de Grande Synthe

L’association Per a Pace a été contactée par une structure de Corse pour 80 matelas quasiment neufs qui n’auront de vocation que la déchetterie si ils ne sont pas récupérés. Actuellement en Corse, les services de la préfecture ont confirmé qu’aucun plan d’accueil de réfugiés n’était envisagé actuellement et aucun besoin défini. Devant la situation dramatique que connaissent les milliers de réfugiés dans le Nord de la France, Per a Pace s’apprête à convoyer ce matériel à Grande Synthe.

 

A Grande Synthe, près de Dunkerque, plus de 2500 réfugiés se sont installés dans des conditions de vie inacceptables et indignes. Beaucoup d’hommes mais de plus en plus d’enfants, de femmes, qui après avoir fui la guerre et la misère engendrée se retrouvent livrés à eux-mêmes, piégés, ne souhaitant que rejoindre l’Angleterre où souvent se trouvent des proches afin de reconstituer un tissu familial.

 Les nombreuses associations sur place font un travail considérable avec les moyens dont elles disposent en distribuant journellement des repas, des vêtements, des soins et des aides dans les démarches administratives…

A Grande Synthe, la situation a quelque peu évolué et le camp va être déplacé vers une structure répondant aux normes HCR.

 

Ce convoyage, pour lequel nous sollicitons vos dons, sera le témoignage de cette solidarité et cet engagement indispensables qui aujourd’hui dépassent largement nos frontières et concernent l’humanité entière. Personne n’est à l’abri.

 

Grâce à votre soutien, ces matelas et ces couvertures permettront d’apporter un peu de réconfort à des populations en détresse.

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Association PER A PACE

PER A PACE

yann prevert
24/03/2016
Pascale LARENAUDIE
11/03/2016
Anonyme
09/03/2016