SALON-de-PROVENCE - ASSOCIATION PHUR TALAGARD - PRESERVER QUARTIER ET MASSIF

par PHUR TALAGARD

Adhésion valable du 20/12/2018 au 31/12/2019

SALON-de-PROVENCE - ASSOCIATION PHUR TALAGARD - PRESERVER QUARTIER ET MASSIF

par PHUR TALAGARD

Choix de l'adhésion

Adhérents

Récapitulatif

Finalisation

Adhésion individuelle

15,00 €

Sympathisant

Soutien de l'association pour permettre d'en financer le fonctionnement ou les actions

Adhérents famille

Deux personnes ou plus par foyer

20,00 €
Montant à payer pour la durée de l'adhésion :
0 €
SALON-de-PROVENCE - ASSOCIATION PHUR TALAGARD - PRESERVER QUARTIER ET MASSIF - PHUR TALAGARD

SALON-de-PROVENCE - ASSOCIATION PHUR TALAGARD - PRESERVER QUARTIER ET MASSIF

Le projet d'échangeur autoroutier au nord de la ville de Salon-de-Provence fait partie du plan autoroutier lancé par le Président de la République le 28 jullet 2016. Dans ce cadre, la Métropole Aix-Marseille Provence, le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône et l'Etat se sont mis d'accord pour voir réaliser le complément demi-échangeur de Salon Nord sur l'autoroute A7 pour permettre une entrée vers Aix et Marseille et une sortie en venant d'Aix ou de Marseille.

La concertation publique organisée en début d'année 2017 par Vinci-ASF a fait état de cinq variantes d'entrées - sorties étudiées pour retenir une entrée au quartier du Talagard et une sortie à Roquerousse. Ceci sans aucun éléments sur les coûts et les flux de circulation pour chaque variante étudiée.
Ce choix d'une entrée et d'une sortie à deux kilomètres de distance n'est pas compatible avec les schémas de mobilité actuels  qui privilégie les modes de déplacements doux et les équipements qui devraient en découler pour faciliter le covoiturage et les transports collectifs 

Les riverains et l'association qui en est issue ne contestent pas cet investissement mais sont contre toute implantation dans le quartier du Talagard qui est en zone urbaine et constitue la voie d'accès au massif du Talagard, considéré comme poumon vert de la ville dans toute la communication municipale et pour les Salonais  (départ des sentiers de randonnée entre autres).

Outre les nuisances engendrées pour les habitants du quartier (bruit, pollution, sécurité), l'accessibilité au massif deviendrait très difficile pour les usagers des modes doux  (promeneurs, coureurs, randonneurs, cyclistes, enfants)

L'implantation de l'entrée et de la sortie 2 kms plus au nord de la ville, à Roquerousse, en dehors de toute zone urbaine et en cohérence avec les schémas d'aménagement des collectivités locales et nous conviendraient tout à fait.
Signaler la page