Covid-19 : protégeons les gardiens de l'Amazonie !

par Planète Amazone

Faire un don

Covid-19 : protégeons les gardiens de l'Amazonie !

par Planète Amazone

Faire un don

Opération 2 : aidez des communautés indigènes à sécuriser leur confinement

Face à l'explosion de la pandémie au Brésil, Planète Amazone* poursuit sa campagne d'appels aux dons en lien et solidarité avec les peuples indigènes





* Rappel : Planète Amazone étant reconnue d'intérêt général, vos dons sont défiscalisés à 66%


Les fonds recueillis dans le cadre de la campagne "Covid-19 : protégeons les Gardiens de l'Amazonie" permettent aux peuples ou communautés concernées par nos opérations de sécuriser leur auto-confinement. Le respect strict de cet isolement est d'autant plus vital que les indigènes, en raison de leur fragilité immunitaire et de leur précarité extrême en matière d'accès aux soins, sont des victimes idéales pour le Covid-19.

L'urgence est absolue ! Étant donné l'aggravation de la crise sanitaire dans les pays d'Amazonie et plus particulièrement au Brésil, pays où la progression de la pandémie est la plus foudroyante (les chiffres gouvernementaux des décès liés au Covid-19 sont largement sous-estimés) et où le taux de mortalité des indigènes atteints du Covid-19 est deux fois supérieur au reste de la population, Planète Amazone lance la l'opération "L'Alliance des Gardiens", la deuxième de sa campagne, au bénéfice de peuples et communautés d'Amazonie, de la Forêt Atlantique et du Cerrado.



Après avoir permis de financer un ravitaillement d'urgence pour de nombreux villages kayapos en répondant à l'appel du cacique Raoni, la campagne de Planète Amazone entame donc sa seconde opération, "L'Alliance des Gardiens". Cette opération permettra à Planète Amazone de porter assistance à plusieurs communautés indigènes membres du mouvement de l'Alliance des Gardiens de Mère Nature, fondée en 2015 pour permettre à des peuples indigènes et des environnementalistes du monde entier de parler d'une seule et même voix et de renforcer leur lutte commune.

Cette seconde opération est lancée par Planète Amazone en partenariat avec la FEPHAC (Federação do Povo Huni Kuí do Acre), Arpin Sul (Articulação dos Povos Indigenas da Região Sul) et l'AGMN (Alliance des Gardiens de Mère Nature). Elle bénéficiera à des communautés et peuples représentés par ces organismes.




L'objectif de la collecte de fonds de l'opération « L'Alliance des Gardiens » est fixé à 30 000 €. Le montant affiché sur la page des fonds déjà collectés intègre la somme de 30 000 € allouée à la première opération de la campagne, « Kayapo-Metuktire », entièrement financée. Pour notre seconde opération, « L'Alliance des Gardiens », le plafond des dons est relevé à 60 000 €. Ainsi, les fonds compris entre 30 000, 01 € et 60 000 € seront intégralement alloués aux dépenses de l'opération « L'Alliance des Gardiens ».



Grâce à votre indéfectible soutien, l'"Opération Kayapo-Metuktire", première phase de la campagne "Covid-19 : protégeons les Gardiens de l'Amazonie", a remporté un grand succès. 30.000 € ont été recueillis en 8 jours pour permettre à près d'une vingtaine de villages indigènes d'être approvisionnés en nourriture de base, en produits d'hygiène et en médicaments.

Ceci leur garantit de pouvoir maintenir un strict confinement, en toute sécurité, et donc de rester en vie.


Opération Kayapo-Metuktire :
comment ont été utilisés vos dons

Les achats se sont déroulés en trois vagues de ravitaillement. La première a consisté à ravitailler en urgence le village de Metuktire, où habite le cacique Raoni. Celui-ci a en effet accueilli près de 300 personnes supplémentaires, venues se réfugier pour éviter la contamination. La deuxième a consisté à ravitailler les villages les plus difficiles d'accès, sur les rives du fleuve Xingu. La troisième, en cours de réalisation au moment où nous écrivons ces lignes, doit ravitailler le reste des villages indigènes de la région, et répartir les médicaments.

En tout, une vingtaine de villages et communautés bénéficient de cette opération.

Consulter le rapport détaillé



Cette première opération, commencée à la fin avril et qui s'achèvera fin mai, a été lancée par Planète Amazone pour répondre à un appel du cacique Raoni Metuktire, chef du peuple Kayapo, notre partenaire historique et potentiel prix Nobel de la paix 2020.

Connu dans le monde entier, reçu en France comme un chef d'État, le cacique Raoni a chargé Planète Amazone d'alerter, à travers cette opération, sur l'immense danger encouru par son peuple et tous les autres peuples indigènes du Brésil, dont il a réuni de nombreux représentants lors d'une réunion très médiatisée en janvier 2020.

Les achats sont directement réalisés par Planète Amazone par transfert d’argent aux vendeurs au Brésil. Ils sont récupérés et acheminés par des auxiliaires de santé respectant de strictes mesures de protection.

Un immense merci à vous tous pour votre phénoménale solidarité !









Planète Amazone a lancé la campagne d'urgence "Covid-19 - Protégeons les Gardiens de l'Amazonie !" pour apporter son soutien à des peuples ou communauté indigènes. Plus grand sera le succès de cette campagne, plus nombreux seront les peuples que nous pourrons soutenir.

Le défi est immense, les peuples indigènes en situation critique sont nombreux, nous ne prétendons en aucun cas pouvoir les aider tous et pouvoir faire face à tous les fronts simultanément. Nous appelons donc tout un chacun à pratiquer l'esprit d'union sacrée pour porter assistance aux Gardiens de l'Amazonie, du Cerrado, du Pantanal, de la Forêt Atlantique et de tous les magnifiques écosystèmes qu'ils défendent.

Nous souhaitons que cette campagne puisse bénéficier d'un soutien populaire et médiatique massif, afin qu'elle contribue à mettre en lumière la situation et puisse permettre également à de nombreux autres appels à soutien de se faire entendre.

Ainsi, nous appelons dès maintenant à soutenir sans condition d'autres appels similaires à celui de Planète Amazone, aidant également des communautés ou peuples indigènes démunis face à la crise du Covid-19, à partir du moment où ils émanent soit des indigènes eux-mêmes par le biais de leurs organisation, soit d'ONG ou organismes reconnus d'intérêt général ou public.

Les modalités d'achat ou de transmission des fonds des opérations d'assistance lancées dans le cadre de la campagne de Planète Amazone "Covid-19 - Protégeons les Gardiens de l'Amazonie !" seront systématiquement portées à la connaissance du public. Les donateurs recevront un récapitulatif des dépenses et un compte rendu de l'opération à laquelle ils ont participé.


CONTEXTE DE LA CAMPAGNE

Menacés en temps ordinaire par l'exploitation de l'Amazonie, les peuples indigènes qui y vivent affrontent la crise du Covid-19 dans un dénuement presque total, alors que le coronavirus peut potentiellement entraîner la disparition brutale des plus vulnérables d'entre eux. 

Les pouvoirs publics des pays amazoniens ne considérant pas comme une priorité de protéger leurs habitants traditionnels, les peuples indigènes sont donc livrés à eux-mêmes, parfois sans information, alors que l'ONU reconnaît la valeur inestimable de leurs cultures et le rôle de Gardiens qu'ils tiennent pour l'humanité toute entière.

Cet abandon est criminel, et si des voix chaque jour plus nombreuses accusent les principaux pays amazoniens de mettre leur peuples indigènes en situation de risque de génocide, c'est qu'ils ont la responsabilité de les protéger, les sachant particulièrement vulnérables aux maladies "venues de l'extérieur". Les faits soulignent cette fragilité : un des premiers morts indigènes des suites du Covid-19 était un adolescent du peuple Yanomami agé de 15 ans, alors que les morts aussi jeunes sont extrêmement rares dans le reste du monde.

Que les sceptiques gardent à l'esprit que la terrible histoire du lent génocide des peuples indigènes entamée avec Christophe Colomb est liée depuis toujours aux maladies transmises par leurs envahisseurs.


Peuples indigènes : un drame brésilien

Au Brésil, pays où l'on compte 305 peuples indigènes (le plus grand nombre dans un pays amazonien), le président Bolsonaro a volontairement fragilisé les structures gouvernementales ou étatiques chargées de veiller sur leurs droits territoriaux et leur santé.

Sa volonté affichée d'ouvrir les territoires indigènes à l'industrialisation massive (agriculture transgénique, mines, grands barrages...), en contradiction avec la constitution de son propre pays et la Convention 169 de l'OIT, a créé un appel d'air pour les envahisseurs rêvant de s'emparer des richesses de leur sol. Rien qu'en territoire Yanomami, on estime à plus de 20 000 les chercheurs opérant actuellement de façon illégale. Partout ailleurs, les envahisseurs cherchent des minerais, prélèvent du bois précieux. Sans aucun doute, certains sont déjà infectées par le covid-19 et risque de contaminer et donc de décimer les indigènes retranchés.

Ce serait une hécatombe. D'une part l'évacuation de malades depuis les zones les plus reculées du pays est extrêmement complexe, lente et demande des moyens colossaux, que l'on à peine à croire que le gouvernement en place puisse engager au constat de la somme dérisoire allouée à la sécurisation des indigènes depuis  le début de cette crise. D'autre part,  ni les dispensaires indigènes délabrés, ni les hôpitaux saturés, ne seraient en mesure de les accueillir.

Face à cette apocalypse en gestation, les mesurettes prises par l'administration Bolsonaro soulèvent l'indignation internationale. Certaines de ses décisions aggravent à tel point le danger en cours que le Ministère Public Fédéral les a qualifié de "politique génocidaire".

Jair Bolsonaro vaut aussi envoyer des missionnaires pour forcer le contact avec les derniers peuples en isolement volontaire de la planète, encore bien plus vulnérables que les peuples indigènes déjà contactés.

 

Merci à vous tous par avance pour votre générosité.


Pour soutenir la campagne de Planète Amazone, vous pouvez également faire un don par chèque en précisant au verso "Covid-19 - Protégeons les Gardiens", en l'adressant à :


Planète Amazone
38 rue baudin
92400 Courbevoie




POUR ALLER PLUS LOIN :

Lire notre dossier, pour en savoir plus sur la situation au Brésil :

Coronavirus : risque de génocide des indigènes au Brésil conséquente à l’inertie de l’administration Bolsonaro






Donner 10 euros

Donner 20 euros

Donner 40 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

Donner 500 euros

Donner 1000 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Planète Amazone. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
V
Veronique
24/11/2020
A
Alexis
23/11/2020
M
Maryse
23/11/2020
Signaler la page