Platosphère

Ouvrir un espace d’apprentissage artistique et de création collaboratifs et proposer aux spectateurs une expérience radicalement originale

qui sommes-nous ?

En images
+7 Photos
Notre mission
L’association Platosphère a pour vocation de soutenir et de promouvoir des projets artistiques étudiants dans une démarche innovante et interdisciplinaire. 
Son premier projet réunit des étudiants en théâtre des classes préparatoires littéraires au lycée Fénelon, de Paris X et de l’ENS, des élèves plasticiens de l’ENSAD, des étudiants de l'université Paris-Dauphine et des élèves danseurs (une quarantaine d’intervenants au total), dans l’objectif d’apprendre à décloisonner les pratiques artistiques et à développer des processus de création collaboratifs : 

Les plasticiens jouent autant qu’ils font de la scénographie ; les danseurs proposent des chorégraphies tout en participant à la dramaturgie ; les étudiants en théâtre sont acteurs et réfléchissent en même temps avec leurs partenaires à l’espace et à la place du corps dans le spectacle. Le travail de plateau, conduit par Bertrand Schiro, professeur de théâtre en classes préparatoire à Fénelon, se nourrit essentiellement d’improvisations et d’exercices interdisciplinaires ; il mobilise et explore les expressions contemporaines de la choralité.

La proposition artistique à laquelle nous travaillons cette année expérimente une forme de spectacle nouvelle : il s’agit de fusionner le cadre et l’univers de la soirée de musique électronique avec la représentation d’un texte théâtral, en l’occurrence Manque de Sarah Kane. Deux jeunes compositeurs de musique électronique créent une partition sur mesure pour le spectacle dont ils seront les DJ. Le défi collectif consiste donc à élaborer un objet esthétique inédit, capable d’offrir une expérience de spectateur originale et neuve. Le texte de Sarah Kane s’y prête : poétique et contemporain, il appelle à une participation immersive, à une écoute non rationnelle. Le public que nous visons n’est d’ailleurs pas de prime abord celui qui a l’habitude d’aller au théâtre, et l’équipe doit aussi élaborer une communication innovante.

La pièce évoque avec une écriture très moderne les différentes formes du manque, de l’addiction au besoin d’enfant, de la solitude amoureuse à la carence affective familiale, de l’anorexie au syndrome post-traumatique. L’équipe a vite ressenti la nécessité d’être éclairée et enrichie par l’intervention de professionnels de la psychiatrie, et elle a la chance exceptionnelle d’avoir été rejointe par la psychothérapeute Brigitte Cadéac et par le grand psychiatre Didier Lauru, qui, séduits par l’originalité du projet, nourrissent de leur expertise la lecture du texte et viennent en répétition pour participer au travail de plateau. Cette collaboration se révèle déjà extrêmement fertile et passionnante.

Autre soutien décisif du projet, le Théâtre des Amandiers de Nanterre produit le spectacle (le 30 juin et le 1er juillet) sur le plateau de la grande salle, converti pour l’occasion (avec ses coulisses) en soirée électro. Généreusement, et intéressée par le caractère innovant de notre proposition, l’équipe technique du théâtre nous assiste dans sa mise au point, et sa direction veut défendre l’esprit créatif qui le porte. Avec un tel parrainage, le spectacle a toutes ses chances d’atteindre ses ambitions pédagogiques et artistiques et de permettre aux jeunes artistes d’évoluer dans des conditions de travail professionnelles.

Siège social

30, rue Baron 75017 Paris

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !
Votre commentaire public

Notre communauté

Nos supporters

anne rumin

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association Actions de Solidarité Internationale
Actions de Solidarité Internationale
Association OPEJ
OPEJ
Association L'ACCESS
L'ACCESS
Association théâtre de la coupe
théâtre de la coupe
;