Un Forage d'Eau pour le Village d'AMATOH au TOGO

par PMSEA

Un Forage d'Eau pour le Village d'AMATOH au TOGO

par PMSEA

Apporter de l'eau potable au village d'AMATOH au TOGO dont la particularité est d'abriter sur ses 800 habitants 82% de veuves.

Qui Sommes-Nous?

L’association Parrains Marraines Scolaires Enfants d’Afrique (PMSEA) est une association humanitaire loi 1901, indépendante de toute idéologie politique, religieuse et ethnique. Enregistrée sous le numéro W804003487 à la Sous-préfecture de Péronne (France) et à l’INSEE sous le numéro 810869479 du 15 Avril 2015. Basée à Voyennes dans le département de la SOMME région HAUTS de France (ex Picardie), elle a vu le jour le 6 Janvier 2015 et a pour but principal de favoriser l'accès à l'éducation dans les pays en voie de développement dont notamment l’Afrique , et plus particulièrement en Afrique de l'ouest (Togo) où elle est actuellement implantée depuis 2015.

Elle a également pour objectifs :

  •       Le Parrainage individuel et collectif des enfants des pays en voie de développement dont l’Afrique
  • ·     De faciliter les rencontres et les échanges interculturels ainsi que le dialogue entre les peuples.
  •       D’offrir des ressources pratiques pour un vivre ensemble et un épanouissement de qualité


Présentation du projet

Le projet de Forage à AMATOH s’inscrit dans un projet de développement global en huit (8) phases conçu par la population locale et les représentants de PMSEA. Ce projet global intitulé « Construction d’une Ecole Primaire à AMATOH – TOGO) se concrétisera par phases et la construction de forage en constitue la première. Ceci afin de responsabiliser  les populations pour un engagement pérenne, faciliter leur prise de conscience qu’aucun développement n’est possible que s’ils en sont les acteurs.



1         Le Projet

1.1    Objectifs Généraux

L’objectif général de cette phase du projet est d’améliorer les conditions de vie des enfants et des populations du village d’AMATOH et environs au TOGO.


1.2    Objectifs Spécifiques :

A travers ce projet, l’association (PMSEA) cherche à assurer aux bénéficiaires :

  •   L’accès à une eau de qualité et en quantité satisfaisante à proximité de leurs habitations.
  •   Améliorer l’état sanitaire des populations par un meilleur accès à l’eau potable et une meilleure hygiène autour des points d’eau.
  • Renforcer l’organisation communautaire (exploitation et gestion) du village afin d’assurer une utilisation pérenne des ouvrages.
  • ·Sensibiliser les bénéficiaires dont principalement les enfants à l’hygiène et les former à l’usage des installations.


1.3    Bénéficiaires

Bénéficiaires directs : 800 Adultes et 320 enfants

Bénéficiaires Indirects : Les bénéficiaires indirects regroupent toute le population des villages voisins qui viendront s’approvisionner en eau.


1.4    Description du Projet :

Le forage sera équipé d’une pompe mécanique car c’est la solution qui a été jugée la mieux adaptée aux conditions et réalités du milieu. L’exécution du projet sera placée sous la supervision de PMSEA TOGO avec le soutien des autorités locales (Monsieur le Préfet du Haho, Monsieur le Député de la circonscription, Monsieur le Maire de Notse, l’Honorable Chef Suprême des Ewés, l’Honorable Chef d’AMATOH) avec lesquels PMSEA é déjà établi une relation de partenariat. Les travaux seront pilotés par une entreprise locale « FORAGE MOBILES » expérimentée et compétente, qui formera une équipe d’assainissement afin d’accompagner la mise en service de l’installation. Un technicien et un mécanicien de la ville voisine de Notsé assureront la maintenance.

Un comité de gestion organisé par les villageois en collaboration avec l’équipe d’assainissement définira le mode de participation des villageois afin de solliciter une petite contribution financière de façon à faire face aux frais d’entretien d’après projet.

Une fois le forage réalisé, les autres phases prendront la relève et dans un ordre chronologique bien précis dont :

  1.     Installation du Maraîchage et Construction du Réfectoire : ce qui permettra d’alimenter la cantine scolaire en légumes frais et donner la possibilité à l’école de procurer des repas aux enfants qui généralement ne mangent qu’une seule fois par jour. Aussi cela encouragera les parents qui hésitent à envoyer leurs enfants à l’école pour manque de moyens dans la mesure où ils savent que leurs protégés ne reviendront pas de l’école le ventre creux comme auparavant.

2.     La Construction des Latrines : comprenant 3 cabines WC + un lavabo ou dispositif de lave-main, il devait permettre aux élèves d’éviter d’aller faire leurs besoins dans la nature.

3.     La Construction du Bâtiment École : incluant les quatre salles de classe et autres.

4.     Le Panneau Solaire : qui permettra d’électrifier l’école dans le but d’assurer non seulement les cours dans la journée mais également des cours d’alphabétisation aux adultes la nuit ainsi que des cours de rattrapage aux élèves en difficulté le soir.

5.     Visite Médicale de tous les élèves : ce qui permettra d’établir un bilan de santé de tous les élèves pour un meilleur suivi médical dans le temps.

6.     Établissement des Actes de Naissance : Le projet se terminera par l’établissement des actes de naissance à tous les élèves qui en sont dépourvus. En effet, par faute de moyens financiers beaucoup de femmes accouchent à la maison au lieu de se rendre à l’hôpital situé à environ six(6) kilomètres du village. Ce qui implique par la suite le non inscription au registre de la population qui s’avère handicapant au moment de passer le CEP D (Certificat d’études du Premier Degré).

Les autorités locales ont été sollicitées durant notre mission humanitaire exploratoire de l’été 2015 afin de garantir la bonne exécution de l’ensemble des projets que PMSEA mènera dans leur juridiction.

 

1.4.1 Historique

Ø  Contexte Socio-économique Local

Le village d’AMATOH est un village d’environ 800 habitants dont la particularité est d’abriter plus de 90% de veuves et d’enfants orphelins de père.

Ø  L’économie

L’agriculture est la seule activité (culture sur brûlis de maïs, manioc, igname, arachide etc…) à l’aide d’outils entièrement manuels (houe, coupe-coupe, daba). L’élevage de petits ruminants ainsi que de volailles est pratiqué pour une consommation locale. La vente de produits agricoles (principalement l’igname) ainsi que la vente du bois de chauffe constituent les seules activités économiques du village.

Ø  Infrastructures

Contrairement aux villages voisins (5 km), le village d’AMATOH n’est raccordé à aucune infrastructure (réseau électrique, réseau d’approvisionnement en eau potable) et ne dispose d’aucun dispositif de Santé et de Prévention Sanitaire. La source d’eau potable la plus proche se situe à 6 kms du village (KPELE) et les populations doivent parcourir à pied cette distance pour aller acheter leur eau potable. Ceux qui n'ont pas les moyens se rabattent sur la source d'eau non potable la plus proche qui se situe quant à elle à sept (7) kilomètres du village. Cette eau non potable est rendue potable par l'ajout d'eau de javel et ceux qui n'ont pas les moyens de s'en procurer (la majorité des cas) la consomment directement où après l'avoir laissée se décanter.


                                            

                                                                                             

1.4.2    Où se déroulera le Projet ?

Le projet se déroulera à AMATOH qui se trouve à 90 Km environ de Lomé (capitale du TOGO), au bord de la route nationale N°1 qui relie Lomé à Ouagadougou (Capitale du Burkina-Faso) limitrophe du TOGO au nord. Il dépend de Notsé (Chef-lieu de la préfecture de Haho) dans la région des Plateaux (TOGO).



2.  Le Financement

Cette demande de financement ne concerne que la phase 1 du projet (la plus urgente) : celle de l’accès à l’eau à travers le construction d’un Forage Hydraulique à Motricité Manuelle.

Le devis total s’élève à 9671€. PMSEA assure par ses fonds propres un financement à hauteur de 2037€. Il reste 7633€ soit 79% du budget à financer. Ce qui nous permettrait d’entreprendre les travaux dès le début de la saison sèche au mois de Janvier 2017.

PMSEA ne dispose d’aucune subvention publique et se base sur ses fonds propres, le soutien de ses partenaires, l’appel à la générosité publique pour financer ce projet et compte sur la générosité de tous pour que le rêve de centaines d’enfants et de toute une communauté devienne réalité.




Extrêmement motivés par ce projet, les bénévoles de PMSEA entreprennent diverses démarches afin de réunir des fonds pour le financement du projet et organisent par la même occasion des manifestations dans le but de constituer des fonds propres de financement par le biais de :

  •   Organisation de manifestations (Dîner de Charité, Marché de l’Avent, Marché de Noël, Tombola)
  •   Vente de porte-clefs, décapsuleurs, d’artisanat africain et divers produits marketings
  •   Demande de partenariat entreprise
  •   Information et sensibilisation autour du projet en vue d’intéresser les personnes de bonne volonté
  •   Appel à la générosité publique.

En aidant à la réalisation d’un tel projet, vous changez le destin de 180 enfants scolarisés dans des conditions on ne peut pas inhumaines et de 140 autres non scolarisés qui peut être retrouveront les chemins de l’école grâce à vous sans oublier l'amélioration des conditions de vie des 800 habitants du villages.


Origine du projet

Depuis août 2015,  trois écoles sont devenues partenaires de PMSEA. Celles-ci ont été choisies grâce à la bonne gouvernance dont elles font preuve (directeur honnête, enseignants motivés et travaillant généralement de manière bénévole sans aucune rémunération), critères primordiaux pour établir un partenariat. Puis ces écoles ont été réparties en trois catégories : besoin urgent de construction de bâtiments en dur / Rénovation des infrastructures existantes / acheminement de matériel scolaire. L’école d’AMATOH a particulièrement attiré notre attention lors d’une mission humanitaire exploratoire que nous avons organisée en Juin 2015. Il s’agissait de l’école et du village les plus dans le besoin tant sur le plan des infrastructures que sur le nombre d’élèves inscrits.

Aussi cette école et village avaient jusqu’alors, échappés aux actions des différentes ONG implantées dans la région qui préfèrent se tourner vers la grande ville voisine de NOTSE où leurs actions obtiennent plus de visibilité. Aucune action n’avait donc été réalisée au profit de cette communauté. Pourtant tous les problèmes y trouvent refuge :

Le village ainsi que l’école ne disposant pas de latrines (ni privées, ni publiques), les élèves tout comme l’ensemble de la population sont obligés de faire leurs besoins dans la nature. Ce qui avec le ruissellement des eaux de pluie se retrouve dans le seul étang situé en bas fond (seulement durant la saison des pluies) et servant de source d’approvisionnement en eau malgré que cette eau ne soit pas potable.

Cette situation dégradante engendre des maladies hydro fécales ou fécales telles que la fièvre typhoïde, les amibiases, la poliomyélite, les trichomonas, etc… Ce qui se traduit par un très fort taux de mortalité principalement les garçons et les hommes dans le village.

Les 180 enfants inscrits à l’école représentent environ 52 % des enfants scolarisables du village. Les parents par manque de moyens préfèrent louer leurs enfants à travailler dans les champs plutôt que de les envoyer à l’école.

Quand il pleut les enfants sont obligés de rentrer chez eux car les toits de salles de classe en paille ne sont pas étanches et laissent passer l’eau qui non seulement rentre par le toit mais aussi de tous les côtés. Aussi le manque d’éclairage rend la tenue des cours impossible durant ces périodes de pluie.


A quoi servira l'argent collecté ?

Les fonds récoltés grâce au crowdfunding auront pour vocation de financer la première phase du projet, c’est-à-dire la construction d’un Forage Hydraulique à Motricité Manuelle, qui constitue pour nous le préalable indispensable à la mise en œuvre de l’ensemble du projet « Construction d’une Ecole Primaire ».

Pour les 7627 euros demandés : 100% pour le projet, 0% pour les frais de fonctionnement et annexes, 100% de transparence, et un suivi mensuel du projet vous est proposé !


Notre équipe

L'équipe PMSEA .PMSEA est un bureau de 17 bénévoles français appuyée par un réseau international de18 agents bénévoles .



Donner 20 euros

1 Porte-clés Jeton aux couleurs de PMSEA

Donner 50 euros

1 Porte-clés Jeton aux logos de PMSEA + 1 Briquet Décapsuleur aux couleurs de PMSEA

Donner 100 euros

1 Porte-clés Jeton aux logos de PMSEA + 1 Briquet Décapsuleur aux couleurs de PMSEA + 1 Eventail tressé main origine Togo

Donner 150 euros

1 Porte-clés Jeton aux logos de PMSEA + 1 Briquet Décapsuleur aux couleurs de PMSEA + 1 Eventail tressé main origine Togo + 1 Statuette en bois Origine Togo

Lancer ma collecte !
Association PMSEA

PMSEA

PMSEA (Parrains Marraines Scolaires Enfants d'Afrique)