RETOUR AUX SOURCES Un court-métrage de Fabrice Chaboissier

par Polychromes Productions

Faire un don

RETOUR AUX SOURCES Un court-métrage de Fabrice Chaboissier

par Polychromes Productions

Faire un don

Bienvenue sur notre page de campagne de crowdfunding

Synopsis

A la suite d’une terrible révélation le jour de son 18ème anniversaire, Charlie quitte sa région natale précipitamment et fuit tous ceux qu’elle aimait sans donner d’explications. 15 ans après, son père décède et Charlie héritera de tous ses biens. Mais à une seule condition… jouer au jeu de piste que son père lui a préparé et qui va la reconnecter petit à petit avec son passé… 


Abonnez-vous ici et retrouvez toutes les informations sur l'actualité du film sur la page Facebook RETOUR AUX SOURCES 

Intention de la production

Retour aux sources est un projet de court-métrage en prise de vue réelle (Le tournage se déroulera du 11 au 16 mai 2021) qui a tout de suite retenu mon attention. Mettre en avant les paysages du Grand Est, les savoir-faire, les forêts emblématiques de la région et plus particulièrement autour du Massif des Vosges, la richesse du scénario, l’expérience de l’équipe artistique et des comédiens, pour certains originaires des Vosges et de Meurthe-et-Moselle... soutenir et s’impliquer dans la production de ce film coulait donc de source !

Ma rencontre avec le réalisateur, Fabrice, s’est faite par un heureux hasard, et nous avons tout de suite été sur la même longueur d’onde. Originaire lui aussi de la région, l’histoire qui l’habite et qu’il souhaite aujourd’hui mettre en image reflète une partie de ma propre histoire.

Parti m’exiler au Canada pendant six années, je suis revenu ensuite me réinstaller dans le Grand Est pour raison familiale et suite à la perte d’un être cher, pour finalement choisir de m’y réinstaller et d’y créer ma société de productions en 2015, à Épinal dans les Vosges. Mon retour aux sources à moi…

Depuis lors, je n’ai eu de cesse de valoriser notre Région Grand Est à travers la coproduction exécutive et la réalisation de nombreux magazines de 26 minutes pour France 3 Grand Est, et m’investis dans le rayonnement du Massif des Vosges à travers d’autres canaux de diffusion web. J’ai découvert aussi toute l’énergie et cette émulation autour de ce projet, porté évidemment par le réalisateur, mais aussi initialement par deux associations (les très dynamiques Polychromes Production et Antoinette Production), les comédiens eux-mêmes tous enthousiastes, les partenaires régionaux et locaux. Rarement j’avais pu observer un tel enthousiasme et une fédération autour d’un projet de court-métrage.

Dans une période trouble où la culture subit de plein fouet une crise sans précédent, soutenir un projet comme Retour aux sources est un acte militant !

Un acte fort qui signifie : je soutiens les artistes et je soutiens le cinéma Français !

À l’image de sa principale intention, ce film tend à révéler la richesse et la beauté de la Région Grand Est, la richesse des histoires de la vie, à travers une histoire alliant passé, présent et avenir. Fabrice Chaboissier nous propose un film poétique, oscillant entre le film contemplatif, le drame et le road movie. C’est un mélange particulièrement intéressant car il permet de véhiculer un message essentiel : que suis-je prêt à faire pour être heureux ? Cette quête du bonheur que nous voulons tous au fond de nous. Auprès de qui serais-je heureux ? Quel métier me rendrait heureux ? Que dois-je changer dans ma vie pour être plus heureux ?

Un film reflet de l’air du temps, face aux bouleversements individuels et collectifs que nous traversons depuis de nombreux mois, et qui impliquent tant de remises en questions. Parfois, dans la vie, un retour aux sources est nécessaire. Que ce soit pour revivre des moments auprès de ceux qui étaient là pendant notre enfance, ou par nostalgie, le plaisir de revoir 20 ans plus tard la maison ou l’école de notre enfance... Il existe plusieurs manières de vivre avec intensité ces moments-là qui sont, somme toute, très personnels. Chacun choisit son propre chemin. 

Fabrice nous invite à suivre l’histoire de Charlie, cette jeune femme au passé compliqué. Ce récit nous a tous touché et ému et nous a donné envie de suivre ce réalisateur dans ce projet de court-métrage, convaincu de son sens et de sa faisabilité.


La recherche de financements

Pour satisfaire l’ambition du film, nous mettons également en place une stratégie de financement et de diffusion.

Cette stratégie court-métrage auprès des diffuseurs a déjà porté ses fruits, puisque le diffuseur RTGE s’engage à nos côtés par le biais d’une convention de coproduction, s’engageant sur un apport diffuseur pour notre film de 17 minutes. Cette première convention nous permet aujourd’hui de déposer un dossier auprès de la nouvelle aide du CNC dite « allocation directe pour la production d’oeuvres audiovisuelles de courte durée ».

Nous proposerons également à d’autres diffuseurs de complémenter ce financement.

En outre, une nouvelle force vive rejoint l’aventure, en la personne de Sandrine Frantz. Sandrine justifie plusieurs expériences dans les ventes internationales de programmes et la recherche de financement d’’oeuvres audiovisuelles chez ONOMA et VOYAGE, dirige ensuite CALT Distribution qui chapeaute l’activité de ventes internationales et l’exploitation des produits dérivés du groupe Robinco.  Depuis 2009, elle est présidente et fondatrice de Lukarn, société de distribution à l’international (catalogue de plus de 1300 heures de programmes documentaire/spectacle vivant/animation/format) et de production de programmes TV. Elle nous apportera son savoir-faire dans une stratégie de distribution de notre film, et viendra complémenter le réseau de recherche de financement déjà mis en place.

La mise en commun de nos contacts, savoir-faire et expériences respectifs oriente ainsi plus précisément notre stratégie.

En parallèle de ce travail auprès des diffuseurs, nous solliciterons bien entendu d’autres aides à la production de court-métrage. Nous inclurons donc comme cité plus haut le projet dans une stratégie de demandes auprès du CNC, à quoi s’ajoute une campagne de financement participatif, une demande auprès dispositif PLATO en lien avec la Communauté d’Agglomération d’Épinal et enfin le Conseil Départemental des Vosges via PLATO également avec qui nous avons évoqué le projet.

Des partenariats privés sont également en cours de demande, notamment sur des aspects logistiques (demandes de remises forfaitaires sur hébergements, tarifs préférentiels, etc.) mais aussi numéraires et certains sont déjà acquis.


Le choix de la Région Grand Est

Au cours de nos échanges, Fabrice s’est toujours identifié comme un enfant du pays, ce qui m’a incité encore plus fermement à vouloir soutenir son projet. Fort de sa connaissance de la région, et renforcés par des repérages effectués en décembre 2020, le réalisateur a pu identifier et s’imprégner de tous les lieux qu’il souhaite intégrer dans sa narration et mettre en image.

Le film, à sa façon, soutient également la région Grand Est et particulièrement les Vosges. En mettant en avant des commerces locaux, mais aussi en filmant les jolis paysages des Vosges (La Bresse, Epinal, Gérardmer, Le lac des corbeaux...), le film met en avant le savoir-faire et le patrimoine extrêmement riche de la Région. S’engager dans ce projet semblait important car il permet de contribuer à soutenir l'économie locale.

S’impliquer financièrement et en industrie dans ce film nous a paru être une évidence car son histoire de vie, simple au fond, parle à chacun de nous. Inclure les Vosgiens est capital pour la réussite de ce projet. Se rendre solidaires de l’économie locale, mettre en valeur le savoir-faire et l’artisanat vosgien, travailler avec les Lorrains pour que ce film leur ressemble est une valeur importante à nos yeux.

Plusieurs partenaires nous soutiennent et nous en sommes heureux ! Antoinette Production à Epinal, Lukarn productions à Paris, Ahlstrom-Munksjö Arches SAS à Arches,  Le cabinet curieux à Fontenoy-le-Château, Mémé à Gerardmer, Les Authentics à La Bresse, Le grand rondin à la Bresse, Nonno à Epinal, La confiserie des hautes-Vosges CDHV à Plainfaing, Le Jacquard Français à Gerardmer, la maison des soeurs macarons à Nancy,  Bol d'air à La Bresse, le chalet hôtel Le Collet, La Gerbe d'Or en Moselle, la charcuterie Pierrat au Tholy, La fromagerie Gérard au Tholy,  Opel France, La maison Martin-Pouret à Orléans, JFA Conseil ! Merci 1000 fois à eux ! 

C’est de cette synergie et cet enthousiasme partagée par les équipes, les comédiens, les partenaires qui me fédère et fédère Wasabi Productions à aujourd’hui rejoindre ce projet de film, et de nous positionner comme producteur, et déposer à ce titre, la présente demande d’aide à la production en court-métrage de la Région Grand-Est.

Les associations à but non-lucratif Antoinette Production à Epinal et Polychromes production à Nancy citées plus-haut m’ont initialement sensibilisé au projet. Leur but est d’aider des projets créatifs et innovants à se réaliser. 

Ils seront en charge de volets de production exécutive, par l’intermédiaire de Barbara Zaborny et Xavier Marlin, respectivement présidente d'Antoinette Production et président de Polychrome Productions.

Je vous remercie, Mesdames, Messieurs les membres de la commission, de l’attention que vous porterez à notre projet, et je vous prie de croire à l’expression de ma considération distinguée.

Stéphane CHAMPREUX, Producteur

Intention du réalisateur

Le thème et l'objectif du film

Retourner aux sources, c'est se reconnecter avec notre identité humaine la plus pure, à la personne que nous étions avant que les expériences de la vie ne viennent modifier, chambouler, altérer cette version authentique de nous-même. Le thème du film abordé est donc la reconnexion avec soi-même. Un retour aux sources est indispensable afin de se réconcilier avec soi-même et de se recentrer sur ce qui compte vraiment.

Retourner aux sources, c’est aussi un voyage initiatique. Charlie effectue ici un retour aux sources. 

La Bresse et les Vosges sont des endroits très nature et ressourçants. 

Grâce au jeu de piste de son père mais aussi grâce à Tom, Sasha et Mélanie, Charlie va s’ouvrir progressivement aux autres pour, à la fin du film, se dire que sa véritable place est là. Ce mini périple est une invitation au voyage qui résonne comme une introduction à la culture Lorraine. 

Mon objectif est de faire un film humaniste. Saisir le réel, filmer un bout de vie, un instantané, chercher l’authentique, la simplicité... 

Je souhaite que le spectateur se dise à la fin du film : moi aussi, à un moment donné de ma vie, j’ai eu envie ou besoin de revenir vers le passé, revivre des émotions…  En me replongeant dans mon passé, je prendrai conscience de mon existence et de ma condition. En revenant à la source de ma vie et de mon passé, j’ouvre la porte à la pensée positive et ça me rend heureux. 

Réaliser ce film court est le début d’une nouvelle étape professionnelle pour moi. Retour aux sources est le deuxième court-métrage que j’ai écrit et le premier que je vais réaliser. Il est extrêmement important pour moi de réaliser un film d’une grande qualité.
J’ai écrit deux longs-métrages que j’aimerais réaliser dès que la situation sanitaire le permettra.

C’est une joie extrême de pouvoir concrétiser un projet comme celui-çi et de se sentir soutenu par des comédiens et des techniciens professionnels. 

J’ai également la chance de recevoir le soutien de Vincent Garenq (nommé plusieurs fois aux césars), scénariste et réalisateur des longs-métrages L’enquête (avec Gilles Lellouche), Au nom de ma fille (avec Daniel Auteuil), mais également la série diffusée sur France 2 en 2020 Le mensonge avec Daniel Auteuil… Son avis sur mon scénario, ses précieux conseils et son soutien sont très importants à mes yeux.

Mon objectif est d’inscrire Retour aux sources dans des festivals mais aussi de le diffuser à la télévision. 


Intentions techniques et artistiques 

J’aimerais tourner avec la RED GEMINI, caméra qui rend la production cinématographique en 5K très modulaire et assez simple d’utilisation. Cette caméra permet de s’adapter assez aisément à tout type de tournage. J’ai besoin pour certaines scènes que la caméra soit proche des acteurs, donc j’ai besoin qu’elle soit compact, robuste et assez discrète. L’utilisation de la caméra sera principalement faite à l’épaule, sauf pour les plans qui nécessitent de la machinerie (dolly).

La musique originale sera composée intégralement par Mathieu Vilbert. Mathieu a signé la musique de plusieurs longs-métrages. La musique sera très présente pendant une grande partie du film : Le thème principal du film sera assez nostalgique, principalement au piano, doux et mélancolique. 

J’ai été très attentif aux actrices et acteur que j’ai recruté car ce sont des personnes en qui j’ai confiance, qui m’inspirent des valeurs importantes pour moi : la gentillesse, la sincérité et l’humanisme. Virgilia (Charlie), Laurence (Sasha), Karine (Ambre), Florian (Tom) et Aurore (Mélanie) ont tous une très grande expérience en fiction. 

L’équipe technique n’est pas choisie au hasard non plus car la plupart sont de grands professionnels et possèdent une grande sensibilité. 

LES DÉCORS

Le choix de tourner dans les Vosges n’est pas anodin. Je suis originaire de Nancy et j’ai passé beaucoup de temps dans les Vosges depuis mon plus jeune âge. J’adore cette région. Moi qui suis parti à Paris juste après mes études aux Beaux-Arts, la Lorraine me manque beaucoup. A chaque fois que j’y retourne, c’est toujours un moment d’émotion car beaucoup de souvenirs remontent à la surface. 


Le magnifique chalet Le Grand Rondin dans lequel nous allons tourner a une histoire particulière avec mon passé également car il appartient à l’un de mes meilleurs amis et où j’y ai passé des moments merveilleux. Situé à La Bresse, c’est un lieu très inspirant car il est proche de la nature et la lumière innonde l’intérieur de manière incroyable.

La scène de bureau chez la notaire sera tournée au cabinet curieux à Fontenoy-le-Château. C’est un endroit formidable, hors du temps, rempli d’objets insolites et de voyages. Ce lieu sera la parfaite introduction pour un retour vers le passé. 

La scène entre Sasha et Charlie sera tournée chez Mémé, à Gerardmer. Dans le centre de la ville, situé devant un manège à carrousel, c’est une boutique absolument incroyable où il règne une ambiance vintage. Enfin, la scène finale sera tournée au magnifique et envoûtant lac des corbeaux à La Bresse.

La scène de retrouvailles entre Charlie et Mélanie sera tourné au restaurant chez Nonno à Epinal.  

Pour la lumière, je tiens à être le plus authentique possible. Pour celà, nous tournerons principalement au lever du jour et au coucher du soleil pour bénéficier de halos, flairs et effets lumières qui magnifieront l’image. 

MOODBOARD 

L’ambiance que je souhaite donner à Retour aux sources est à mi-chemin entre les films contemplatifs Babel d’Alejandro Gonzalez Inarritu, Lost in Translation de Sofia Coppola) et le films de voyage (Into the wild de Sean Penn ou encore La vie rêvée de Walter Mitty de Ben Stiller). 


Je veux faire un film poétique et tendre, très esthétique, des points de fuite, des flous et nets... J’insiste sur l’esthétique. J’adore les films de Sofia Coppola notamment Marie-Antoinette, The Virgin Suicides, Bling Ring, mais aussi Le fabuleux destin d’Amélie Poulain, pour leurs qualité de récit et la qualité d’images très esthétisantes.  

Chaque plan sera soigneusement travaillé au niveau du cadre et de la lumière en ce sens. Chaque plan bénéficiera de halo, de lumière en arrière-plan pour créer une ambiance forte et des contrejours qui détachent les personnages du décor. La couleur générale du film tirera vers le sépia et le vert, pour rappeler le côté ancien et nostalgique.

LE CASTING

VIRGILIA GIAMBRUNO

Virgilia Giambruno est une actrice, scénariste, réalisatrice française, d’origine italienne. Elle est née à Paris mais a grandit dans le sud de la France, dans une petite ville proche de Nice, Cagnes sur mer, où elle a fait ses premiers sur scène grâce à la danse à l’âge de 6 ans. Passionnée par l’énergie qui s’en dégageait, elle décide d’en faire son métier en passant par le théâtre à l’âge de 10 ans. Elle se forme à plusieurs méthodes d’acting et ce depuis plus de 22 ans. Elle commence très vite l’écriture et la mise en scène avec une pièce de théâtre, puis un format court humoristique UNE fois, pas DEUX  (diffusé sur MCE, TF1, NT1 et YouTube avec plus de 4 millions de vues), qu’elle a écrit et co-réalisé et dans lequel elle tient le premier rôle.

Elle est également la fondatrice de l’école d’acteur L’ ACADEMIE DE L’ACTEUR, présente à Paris. Elle enseigne également dans plusieurs écoles de production et d’audiovisuel, telles que l’ISA ou ECTIV à Paris.

Dernièrement elle a tenu le 1er rôle dans le film LE CARILLON DU TEMPS de Richard Mégane ainsi que dans le dernier film de Enzo Ysah A LA FOLIE.

Actuellement, elle travaille sur l’écriture de plusieurs longs métrages, dont un, intitulé MAISON CLOSE PARTICULIÈRE en pré-financement et produit par Kapfilm et Happymoon Production et vient de finir l’écriture de son prochain long métrage qui sera une comédie GENERATION XXL


LAURENCE ROUSTANDJEE


Présenta(c)trice. C’est ainsi que se définit Laurence Roustandjee qui passe son temps sur les plateaux de tournage. 
Forte d'une expérience d'animatrice télé et radio (M6, Teva, RMC Story, France 3, radio FG), Laurence Roustandjee se forme parallèlement à l’acting.
Après des débuts dans des téléfilms comme Joséphine, ange gardien, Le Roman de Georgette, Les monos, elle tourne sous la direction d’Euzhan Palcy dans Les Mariées de l’Isle Bourbon.
Elle est choisie pour interpréter le rôle féminin dans le court métrage de Didier Cheneau Au Jardin, présenté au festival du film de La Réunion en 2008. 
Elle incarne plusieurs personnages de femmes en colère dans la série La revanche des femmes de Béryl Coutat en 2012.
Elle fait partie de la bande de copines de Nina dans la web série Voilà voilà réalisée par Zoé Tellier en 2017.
Elle tourne dans le dernier projet du réalisateur Jean-Pierre Mocky, la série Hitchcock by Mocky en 2018. 
Elle incarne un douce illuminée dans Le murmure des chimères, court métrage de Jordy Avalos.
Et sera sur les planches du théâtre Le Gouvernail à Paris en 2021 dans la pièce Une reine ça mange ses ailes.


KARINE LIMA

Karine Lima est une artiste complète, une spécialiste des médias et créatrice de contenus.

Présentatrice télé et journaliste depuis l’année 2000 pour la télévision Française, Suisse et Portugaise, (M6, TF1, I Télé, Eurosport, National Geographic, Canal+, NRJ12, RTPI… ) elle parle 5 langues et a été nommé finaliste aux Prix talents par le ministère des affaires étrangères du Portugal catégorie communication.

Scénariste, réalisatrice et productrice, elle a réalisé des centaines de projets, émissions de television, courts métrages, documentaires, publicités et clips. Karine a remporté Le Prix de la meilleure Réalisatrice au Los Angeles independent film festival, Le Prix de reconnaissance en tant que réalisatrice au CreActive International Open Film Festival.

Son film FATAL, tourné en 35mm a été sélectionné dans plus de 30 festivals dans le monde et a remporté : Le prix du meilleur Court-Métrage au Cinefest global, USA et à L’International Euro Film festival, en Espagne.

Comédienne elle a joué dans de multiples séries TV films, courts métrage, pubs et clips, en France et aux Etats-unis.

Elle a remporté le « Prix de la meilleure Actrice dans FATAL à L’International Euro Film festival, en Espagne.

Elle a aussi été danseuse professionnelle, et chanteuse et à participé à de nombreux titres ( Touch your mind, I'm a dreamer, Menina bonita...)

Sportive, elle participe à des compétitions automobiles et autres challenges sportifs (Trophée Andros, Raid Amazone.. )

Elle se mobilise aussi beaucoup pour les associations humanitaires. C’est une femme passionnée !


FLORIAN HESSIQUE

Florian Hessique effectue ses débuts à la télévision en 2010 grâce à sa toute première création, à savoir la série courte humoristique Autoroute Express. En plus d’être actif derrière la caméra, le jeune homme y interprète Sébastien, un pompiste dragueur et incompétent. Après trois saisons du programme, il démontre sa polyvalence en réalisant et scénarisant le long-métrage Le casse des casses sorti en 2014, au sein duquel il fait même une apparition. Au casting, il est d’ailleurs possible de retrouver des personnalités françaises notables à l’instar de Philippe Vasseur et Jean-Pierre Castaldi. 

L’acteur aux multiples facettes contribue également à la fiction de TF1 Nos chers voisins en prêtant ses traits au fils de Jean-Pierre Lambert, incarné par Martin Lamotte.

Dès 2015, les téléspectateurs peuvent reconnaître le comédien dans sa nouvelle shortcom pour MCE TV dont il interprète le héros, À votre service, centrée sur le quotidien d’un jeune chauffeur de VTC et les situations cocasses qu’il engendre avec ses clients. La série a d'ailleurs été récompensée au 8ème festival Golden Camera en tant que meilleure fiction étrangère, conférant par la même occasion à Florian Hessique le prix du meilleur acteur étranger.

La même année, il est à l’affiche du téléfilm Le rustre et le juge de Jean-Pierre Mocky, donnant ainsi la réplique à Gérard Depardieu. Florian apparaît également dans d’autres fictions françaises telles que Scènes de ménages et Les mystères de l’amour

Son prochain long-métrage, L'instant présent sortira en 2021.


AURORE SELLIER

Aurore Sellier est une comédienne née dans les Vosges où elle monte sur scène à travers la danse durant 10 ans. Après quoi on lui propose de passer un grand casting national pour une série TF1, elle arrive en finale. Ce fut une révélation, elle décide de tout plaquer et venir se former à Paris pour tenter de vivre de ce qui est devenu une passion après avoir tourné dans plusieurs projets de sa région. C'est chose faite, elle tourne désormais dans des séries TV avec notamment  un rôle récurrent dans la série Scènes de ménage, dernièrement un rôle dans la série En quête de vérité pour France 2. Elle fait également des tournées avec un spectacle en France et en Suisse, ce qui lui redonne goût à la scène.. 

Elle se lance alors dans l'écriture d'un seule en scène. Produit par Antoinette Productions et Once upon a team, elle le jouera à partir de 2021. Aurore est ambassadrice de JE VOIS LA VIE EN VOSGES.


TARA-LOUISE HUBERDEAU

Tara-Louise a 10 ans et est en 6ème. Malgré son jeune âge, elle a tout de même une jolie expérience puisqu’elle a été choisie pour incarner Jade, le personnage principal du film de Louise Groult Bien mignonne prochainement en diffusion sur France2. Elle est très créative et a déjà écrit plusieurs projets (courts-métrages, BD…) et composé aussi de jolies mélodies sur sa harpe, instrument qu’elle pratique depuis 4 ans au conservatoire de Palaiseau.


L’équipe 

Les actrices et acteur :

Charlie : Virgilia Giambruno

Sasha : Laurence Roustandjee

Ambre : Karine Lima

Tom : Florian Hessique

Mélanie : Aurore Sellier

Zooey : Tara-Louise Huberdeau


L’équipe technique :

Auteur et Réalisateur : Fabrice Chaboissier

1ère assistante réalisateur : Rose Depont

2ème assistant réalisateur / Chef électro : François Zaborny

Directeurs de production : Stéphane Champreux

Directeurs de production exécutifs : Xavier Marlin et Barbara Zaborny

Distribution : Sandrine Frantz / Lukarn Films

Assistante de production : Macha Toussaint

Chef opérateur : Vincent Chaffard

Assistant chef opérateur : Karl Guillin

Ingénieur du son : Michel Adamik

Chef décorateur / Graphiste : Jean-Yves Rémy

Réalisateur making of : Guillaume Laffitte

Scripte : Doriane Gilet

Compositeur : Mathieu Vilbert

Maquilleuse : Elora Boccia

Régisseuse : Virginie Hurpeau

Montage : François Zaborny

Etalonnage : Fred Robin


PORTRAIT DE FABRICE CHABOISSIER, LE RÉALISATEUR DE RETOUR AUX SOURCES

Fabrice a 2 passions : la musique et l’image. Alors, naturellement, il en a fait ses deux métiers : Il est réalisateur multi-caméras et compositeur de musique à l’image.


Fabrice écrit beaucoup : des chansons, des courts-métrages, 2 longs métrages, des projets télé (jeux, série documentaire, programmes courts....) 

Comme beaucoup, Il est venu à Paris pour trouver du travail. C’est là qu'il est entré à la chaîne Voyage. Quoi de mieux pour lui qui rêvait de voyages et de découvertes ? 

Aujourd’hui il réalise quotidiennement les émissions de la chaîne l’équipe (L’équipe d’Estelle présentée par Estelle Denis, L’équipe du soir présenté par Olivier Ménard... ) lui permettant de mettre en image d’une à 8 personnes en plateau et le tout en direct. 

Il réalise également des clips vidéos, captations de concerts (Thérapie taxi, Cats on trees...), captations de spectacles (La chimère du temps), clips institutionnels...

La musique a toujours été présente parallèlement à son travail principal. Vers 12 ans, sur son petit piano électronique, il s’essayait déjà à ses premières compositions. Au lycée, il a composé la musique de plusieurs pièces de théâtre. 

Pendant ses études aux beaux-arts de Nancy, il crée l'opéra-rock Forteresse de Poussière avec Xavier Marlin; avec 6 représentations dont 2 à Paris, avec plus de 120 personnes, une vingtaine de chanteurs sur scène et autant de danseurs...

Il a signé la musique originale de plus d’une vingtaine de documentaires (Le code da Vinci, 4X8000 retraçant l’aventure himalayenne de Mike Horn, À l’école des primaires... pour France3, France4, France5, TF1, LCP, KTO...), de plusieurs courts-métrages, des jingles pour émission télé, pour des programmes courts, signé 2 albums chez musique&music...

A quoi servira l'argent collecté ?

Les retombées de la collecte serviront à payer la location du matériel vidéo et son, le montage, le mixage, l’étalonnage… L’argent collecté servira également à payer les acteurs et techniciens, les repas, les déplacements…

Donner 5 euros

Notre gratitude eternelle

Donner 15 euros

Votre nom sera crédité au générique

Donner 50 euros

Vous obtiendrez le lien pour visionner le film en avant-première + contrepartie précédente

Donner 100 euros

Vous obtiendrez l'affiche dédicacée du film + la musique originale du film + contreparties précédentes

Donner 300 euros

Vous serez conviés à l'avant-première du film suivi d'un apéro avec toute l'équipe + un cadeau de la région + contreparties précédentes

Donner 1500 euros

et plus...

2 nuits d'exceptions dans le chalet à La Bresse qui servira de lieu de tournage + contreparties précédentes

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Polychromes Productions. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
S
STEPHANIE
12/05/2021
J
Jean-Baptiste
11/05/2021
M
Maude
09/05/2021
Signaler la page