12 août 2022

La pianoremorque a gravi l'Izoard, Vars et le Col Agnel ! Voici enfin A CE LIEN l'ensemble des enseignements de cette épopée technique et humaine, pour toute personne souhaitant comprendre comment ça marche, et se lancer dans le transport de charges lourdes à vélo en montagne…

16 mai 2022

HOURRAH !!!

Après 4 tournées en tricycle chinois, 2 ans de grâce, de casse et de bidouille, une énorme fausse piste vosgienne, des mois et des mois de recherches, de tests de remorques, d'échanges et rencontres avec d'autres fondus du cargocyclisme, le pianovelo est devenu pianoremorque ! 

Dès que je trouverai le temps, je partagerai ici tous les enseignements de cette épopée technique et humaine qui a réuni le soudeur-bienfaiteur de Veynes, les inventeurs de la Charrette libre de Veloma à Bressuire, et les inventeurs du prodigieux "Cycle Analyst" de Vancouver, grâce auquel le piano épouse la montagne, la grimpe et la dévale en freinant à merveille...

Au total, il aura fallu presque 6000 euros de matériel pour la remorque elle-même, et plus de 3100 euros pour le piano et matériel son. Le département des Hautes-Alpes me soutient à hauteur de 30% sur cet investissement, soit 2730 euros : vos dons sur ce site m'aideront à financer les 6370 restants.

Détail des coûts: 

- Moteurs, contrôleurs et commandes électroniques (Grintech) : 2582,55 € (dont plus de 600euros de transport et droits de douane...)

- Console avant avec roue articulée, timon et freins mécaniques (Veloma) : 1055 €

- Batteries (Ozo) : 1573 €

- Batteries secours (Aliexpress) : 575 €

- Bâche : 89 €

- Pneus, chambres et cables : 110 €

- Piano Schimmel occasion : 1500 €

- Révisions piano (Rivoal) : 650 €

- Matériel son : 974 €

- Conception, fabrication, montage : des centaines d'heures bénévole !!


 

Tout cela suggère que le transport de charges lourdes à vélo en montagne, pour l'instant c'est pas pour toutes les bourses ! Je conçois cet investissement comme un défrichage, une manière d'ouvrir la voie et de montrer ce qui est possible, c'est la raison pour laquelle je vais m'atteler à une présentation technique complète pour en partager les enseignements. De toute évidence, certains coûts pourront être réduits, en particulier sur la motorisation et les batteries, selon les besoins réels de chaque projet en matière de poids, de dénivelé et d'autonomie.

Ci-dessous, en attendant une présentation complète de cette incroyable pianoremorque, vous retrouverez la présentation d'origine de mon appel à financement participatif.


 

*****


 


 

Résumé : après 23 concerts à travers les Alpes en pianovélo, Philippe a bien failli fusionner avec son instrument dans un précipice. Mais le destin est têtu et s'est contenté de briser un essieu pour le décider à remplacer son frêle tricycle chinois par un robuste Velovan vosgien, et son mythique piano de poche chlorophyllé par un authentique Schimmel à 88 touches.


 

Voilà qui va lui coûter bien plus que ne rapporteront les micro concerts qu'il se complait à multiplier dans des coins de paradis particulièrement paumés. Soutenu par le département des Hautes-Alpes pour 1/3 de la somme, il se tourne à présent vers vous, qui aimez ses chansons et son écologisme radical, pour l'aider à assouvir pleinement sa folie des grandeurs : petit, lent, léger et local au-delà de toute mesure.


 

Pour vous délecter de l'histoire complète, lisez ces 24 pages de tribulations d'un triporteur musical en allégresse sanitaire ou passez directement aux explications que voici.

 

MISE A JOUR - 16 MAI 2021 :le nouveau velovan tout juste arrivé à Veynes va rester sagement au garage le temps de modifier les deux chaînes de transmission, la motorisation et le freinage pour tenir l'effort... Je croise les doigts que mon fidèle triporteur chinois réparé de neuf tiendra le coup du Pianovelo marathon des Alpes avec 23 concerts du 19 mai au 1er juillet ! (cf philippeseranne.com) .


 

MISE A JOUR - 15 JUILLET 2021 : Gloire au plus grand, au plus noble, au plus frêle des triporteurs, mon bon vieux chinois qui a relevé le défi des 9040m et 565 km parcourus ce printemps, sans même une crevaison !  Et d'ici le 31 juillet je serai enfin fixé par Wheel'e sur les réparations nécessaires au nouveau triporteur, prendra-t-il enfin la route avec moi en septembre ?


 

MISE A JOUR - 30 AOUT 2021 :   à mon immense désarroi la société Wheel'e n'a tenu aucune de ses promesses et n'a effectué aucune réparation au terme du délai convenu. J'ai donc été contraint de la mettre en demeure de me rembourser et de saisir le tribunal de commerce. Retour à la case départ, mais une nouvelle aventure commence : aucun matériel existant ne répondant pleinement au cahier des charges du transport de piano à vélo, j'ai décidé de me lancer dans la fabrication sur mesure d'un piano-remorque. Je repars 3 semaines en septembre avec mon vaillant triporteur chinois (avec un crucifix accroché au guidon), puis conception jusqu'à fin octobre et réalisation hiver 2021-22. Je mettrai cette page à jour dès que le projet sera dessiné et chiffré.

MISE A JOUR - 2 FEVRIER 2022 : le triporteur a roulé 3 semaines cet automne sans casse ! Et de lettres recommandées en conciliations avortées puis interminables échanges de mails, un accord a enfin été conclu avec Wheel'e : au 15 avril 2022, le Velovan sera soit conforme et pleinement opérationnel, soit remboursé. Je poursuis en parallèle les recherches sur d'autres solutions... en vue d'un nouveau défi en juin prochain : l'Izoard et le col de Vars ! Suite au prochain épisode ! 

2020 : un prototype épatant mais un peu (beaucoup) dangereux

Au printemps et à l'automne 2020, juste après le 1er confinement et juste avant le second, je réalise un rêve que je préparais depuis plusieurs années : me déplacer à vélo avec mon piano dans mon dos ! Deux tournées de 23 concerts en tout, des centaines de kilomètres à grimper et dévaler l'Alpe sur un vaillant triporteur chinois pas du tout taillé pour le relief... un bonheur absolu au plan artistique, sportif et sensoriel, et une fête permanente de la bidouille et du cambouis pour surmonter les pépins mécaniques ou électriques quasi quotidiens. Jusqu'à ce jour incroyable où l'essieu arrière choisit le lendemain de mon dernier concertpour rompre sur une route large et déserte où je m'immobilise en une vingtaine de mètres de crissements bitumineux tandis que ma roue arrière me double sur ma gauche en me tirant la langue.
 

Les accidents sont souvent des points de bascule (je me demande d'ailleurs toujours comment je ne me suis pas retrouvé sur le flanc) : sorti miraculeusement indemne d'une glissade qui avait tout pour m'envoyer dans la gueule d'un camion ou d'un ravin, je reçois 5/5 le message du destin. Maintenant que je sais que tourner en pianovélo en pleine montagne est non seulement possible, mais juste grandiose, il est temps de s'en donner vraiment les moyens.


 

2021 : un Velovan boosté pour franchir cols et vallées en (quasi) sécurité
 

Mes deux tournées m'ont permis de bien connaître mon cahier des charges : des étapes allant jusqu'à 50km et 1000m de dénivelée, des pentes à 5-10% sur plusieurs km continus, jusqu'à 15% en pointe sur quelques centaines de mètres, le tout avec un chargement de 250kg en plus de mon propre poids sans cramer ni l'électronique, ni les moteurs, ni les freins (ni les essieux ;-). 

J'ai contacté un blogueur berlinois spécialiste du "cargotrike" qui a publié cet article enthousiaste invitant toute la communauté des mordus de fourgons à pédales à m'orienter vers les meilleures solutions matérielles. Grâce à ce gros coup de pouce j'ai fait rapidement le tour de toutes les options disponibles. J'aurais trop aimé m'équiper de ce superbe vélo-cargo-chaise longue scandinave mais la Suède urbaine est très plate, et comme la quasi-totalité des matériels existants, il est conçu pour la ville et ne tient pas la durée en côte avec du poids.

En attendant que le marché s'intéresse aux pianistes montagnards il fallait donc que je trouve un constructeur prêt à transformer un escargot de ville en hercule des sommets.
 

Wheel'e fabrique le Velovan dans les Vosges. C'est pas plat. Et ils aiment les projets marrants, et le piano. 
 

Je devais déjà à Jean-Pascal Ivoz, l'un des créateurs de Wheel'e, de m'avoir patiemment initié aux subtilités de l'assistance électrique et fourni le moteur de renfort sans lequel mon premier prototype n'aurait jamais dépassé la plaine de Veynes. Vu le coût d'un Velovan neuf augmenté en moteurs et en batteries pour tenir mon cahier des charges - 11000 euros - il m'a proposé de me céder d'occasion l'un de ses propres prototypes.
 

Le voici en photo, encore tout gris et tout sage, ne se doutant encore rien des aventures qui l'attendent.
 


 

Nouveau vélo, nouveau piano 
 

Avec un plateau d'1,20m, mon triporteur chinois était taillé pour mon mini piano vert : le plus petit véritable piano qui existe, avec six octaves au lieu de sept, un poids plume d'à peine 140kg, tout bariolé de ses trois tours de France des collectifs de transition démocratique dans le cadre des tournées "Le temps des gens". J'adore ce piano de poche, qui sonne incroyablement bien pour sa taille (hormis les graves et les mediums soit tout de même une grosse moitié du clavier...)
 

Avec son plateau d'1,50m, le velovan me permet d'accueillir un véritable piano d'expression. J'écume tout ce qui se vend d'intéressant dans la région, puis je retourne à la source : mes bienfaiteurs des pianos Rivoal, qui m'ont enseigné l'art d'accorder sans lequel je serais resté sédentaire à jamais. Ils me mettent en transe avec un magnifique Schimmel de 120cm de haut. Sublime mais imposant, lourd (210kg) et précieux (6000€). 
 

Juste avant Noël je trouve sur le bon coin un Schimmel d'étude de 108cm pour 1500€ : moins somptueux que son grand frère, mais d'une facture et sonorité épatantes, et d'une taille tellement préférable pour chanter en jouant (plus le piano est haut, moins je vois les gens ;-). Une révision complète par fée Julia-de-chez-Rivoal achève d'envoûter mes oreilles. 
 

 


 

 

Et comment payer tout ça ?
 

Velovan d'occasion boosté et livré à Veynes 7200€ ; Schimmel d'occasion révisé 2000€ ; caisse de protection et autres fournitures 500€ : voilà qui dépasse allègrement les capacités d'investissement des tournées en pianovelo - des tout petits concerts auto-financés par les participations des gens avec un prix libre conseillé 10€, où 25 personnes suffisent pour financer un cachet chaque soir.

Je demande à Bernadette Saudemont, conseillère départementale de Veynes et vice-présidente en charge de la culture, si le département des Hautes-Alpes aurait la possibilité de m'aider : elle m'encourage immédiatement à solliciter une aide à l'investissement. 5000€ me sont attribués en un temps record que je tiens à saluer : moins de deux mois entre le dépôt de ma demande et la décision d'attribution ! Me voilà adoubé d'une grande reconnaissance publique et d'un soutien exceptionnel à ce moyen d'exister artistiquement en pleine crise sanitaire et écologique. 
 

L'aide que me versera le département, plafonnée à 34% des dépenses, sera en réalité de l'ordre de 3300€, car initialement calculée sur la base d'un piano à 6000€, et non pas 2000. Les 66% restant seront financés :

- par vos dons sur ce site
 

- par la revente de mon premier triporteur tout réparé de neuf (faites-moi signe si jamais vous êtes intéressé !)

- par l'amortissement progressif du matériel au fur et à mesure des tournées.
 

Pom Pomme étant habilitée à émettre des reçus fiscaux, si vous payez des impôts sur le revenu je suis particulièrement fier de vous donner l'occasion de décider par vous mêmes de l'attribution d'une part de votre impôt : 66% du montant de votre don, qui sera déduit sur votre prochaine déclaration (et 60% pour les entreprises dans la limite de 0,5% du CA HT). Avouez que l'occasion n'est pas si fréquente de pouvoir décider à la place de l'Etat de financer la mobilité douce artistique plutôt que l'armement nucléaire, la construction d'aéroports ou la reconduite aux frontières des migrants !
 

Nous sommes tous très sollicités par des tas d'idées géniales et je sais que si vous avez pris le temps de me lire jusqu'ici, vous n'allez pas nécessairement vous ruer sur votre carte bleue. J'ai eu à coeur de vous décrire tout ce projet pour vous donner envie de le soutenir et vous faire partager l'esprit qui l'anime, le bonheur d'amener la musique dans les lieux les plus improbables, la démonstration qu'il est possible de se déplacer sans pétrole même avec un lourd chargement en montagne. Vous pouvez m'y aider de beaucoup d'autres manières qu'avec de l'argent : en faisant connaître ce projet autour de vous, en proposant un lieu d'accueil pour un futur concert, ou tout simplement, le plus simple et finalement le plus important de tout... en venant sur un prochain concert !
 

A bientôt sur les routes !

Retrouvez sur philippeseranne.com toutes les dates de mes tournées à venir, venez à ma rencontre sur votre vélo !  
 

 

Remerciement éternels à tous les fadas sans qui le pianovelo n'aurait jamais vu le jour, et tout spécialement :

Arnaud du camping les Rives du lac qui m'a appelé un jour en me disant "je fais venir de Chine un container de triporteurs, t'en veux un ?"

Patoy le seigneur des métaux qui soude, tronçonne, meule, taraude et lubrifie devant l'éternel, gloire aux héros de la mécanique !

Claire qui voyant mon oreille grimacer aux effets du soleil et du vent sur des pianos flottants qu'on ne pouvait accorder tous les jours, me met sa clé d'accord dans les mains et me dit "tu veux essayer ?"

Voël qui m'a ensorcelé à l'art du piano en liberté.

Aline, Jean-mi, Pascal sans qui Pom pomme n'aurait jamais fait la moindre compote.
 

Description des postes de dépense

Détail des coûts: 

- Moteurs, contrôleurs et commandes électroniques (Grintech) : 2582,55 € (dont plus de 600euros de transport et droits de douane...)

- Console avant avec roue articulée, timon et freins mécaniques (Veloma) : 1055 €

- Batteries (Ozo) : 1573 €

- Batteries secours (Aliexpress) : 575 €

- Bâche : 89 €

- Pneus, chambres et cables : 110 €

- Piano Schimmel occasion : 1500 €

- Révisions piano (Rivoal) : 650 €

- Matériel son : 974 €

- Conception, fabrication, montage : des centaines d'heures bénévole !!

Bénéficiaires finaux de la collecte

Pianovélomanes des Hautes-Alpes et du reste du monde

Porteurs du projet

Plein de gens m'aident… mais l'acharné qui ne lâche rien tant que ça ne roule pas, c'est ma pomme (Philippe Séranne)

Localisation du projet

France

Vous êtes invité au concert de votre choix sur la tournée

Votre don ne vous coûtera que 6.80€ après réduction fiscale
20 €

Quand je vous dis que vous êtes invité !

Votre don ne vous coûtera que 17€ après réduction fiscale
50 €

Je vous y emmène pour un récital privé.

Votre don ne vous coûtera que 921.06€ après réduction fiscale
2709 €
Montant à payer :
0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l'organisme pom pomme . Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

4 879 € collectés
Objectif : 6 370 € Contribuer au projet
Fin dans 395 jours
34 contributeurs

Partager la collecte

Pianovelo 2.0

par pom pomme

Financé à 77% - 4 879€ / 6 370€
Contribuer au projet

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS