Ponts Solidaires

Humanitaire - Caritative

Ponts Solidaires a pour objet de promouvoir l'insertion sociale et professionnelle des jeunes et des femmes dans la commune rurale de Kayao au Burkina Faso.

Nos actions en cours

À la une

Qui sommes-nous ?

Ponts Solidaires exerce son activité à Kayao au Burkina Faso, à environ 5000 kilomètres de Paris et à une soixantaine de kilomètres de Ouagadougou, capitale du Pays.


La plupart des jeunes qui y vivent, scolarisées, déscolarisés, rêvent de partir en ville ou en Europe en quête d’un hypothétique eldorado, faisant ainsi fi de leurs propres capacités à se prendre en charge.


Cette situation est la résultante des insuffisances structurelles du système productif national fortement exposé aux chocs exogènes, notamment des aléas climatiques. Cela amène inexorablement, au vu de l’Indice du Développement Humain (IDH) situé à 0,420, à classer de facto le Burkina dans la catégorie des pays à faible niveau de développement. Paradoxalement, c’est un pays qui regorge d’énormes potentialités pour émerger.


Tenant compte de toutes ces contraintes, Ponts Solidaires a pour objectif de participer au développement endogène des populations de Kayao en renforçant les capacités humaines à satisfaire les besoins fondamentaux dans un cadre socio-économique et culturel durable.


L’activité de Ponts Solidaires s’articule principalement autour de trois grands domaines :

-          La formation professionnelle : accueillir les jeunes déscolarisés au sein d’un centre de formation en agriculture biologique.

-          L’animation socio-culturelle et sportive : fédérer la jeunesse autour de projets et d’activités sociales, culturelles et sportives au sein de la commune et en lien avec les partenaires locaux.

-          La sensibilisation : assurer, dans un souci de développement, des sessions d’information, de sensibilisation et de prévention auprès de la population et autour de thématiques telles que la santé, l’hygiène, l’éducation etc.


Ponts Solidaires espère ainsi apporter sa pierre à la construction d’un Burkina meilleur auprès des populations rurales et compte ainsi s’insérer dans le concert international des structures œuvrant dans ce monde contre la pauvreté.