pouvoir d'agir 60

Action sociale

Pouvoir d’agir 60 est une association d'usagers en santé mentale de l'Oise, orientée rétablissement, favorisant l'empowerment. Nos actions portent sur des actions de pair aidance, la destigmatisation, la sensibilisation, la défense contre les abus de droits et la représentation personnes concernées.

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

Le bureau de PA60 est exclusivement composé de personnes concernées par la santé mentale à des degrés divers, et dans une moindre mesure les addictions. Nous comptons également des personnes ressources, responsables ou impliquées dans les principales associations medico-sociales du territoire, ainsi que la représentation des familles et proches des ‘’ malades''. 

Nous avons pour l'instant menés des actions, encore en cours, dans la perspective de la restauration de l' autonomie et du pouvoir d'agir des personnes, dans une optique militante de rétablissement. Nous représentons à différentes échelles les personnes, notamment à la Commission des usagers et au Comité d'éthique de l'EPSM de l'Oise, où nous avons contribués à l'organisation de plénières sur les thèmes de la vie amoureuse en et hors de l'institution, et à la mise en place des directives incitatives anticipées en psychiatrie, avec la participation de pairs, de soignants et d'une juriste. Cela est louable mais encore insuffisant. Le Président de PA60 est également membre de la Commission Départementale pour la Citoyenneté et l'Autonomie, et du Conseil Territorial de Santé. 

En outre, nous collaborons avec la formation continue de l'IFSI de l'EPSM de l'Oise, pour la participation à une formation aux troubles psychiques et au rétablissement, dans laquelle certains administrateurs sont amenés à dévoiler leurs trajectoires et à présenter brièvement les principes du rétablissement ainsi que les associations du territoire. Nous sensibilisons ainsi les élèves infirmières de 2e ou 3e années, mais également les professionnels soignants ou non soignants (travailleurs sociaux, bailleurs, forces de l'ordre, personnels administratifs et formateurs) du CCAS de Creil. Nous souhaitons également développer des actions de destigmatisation, de sensibilisation et d'orientation, à destination des jeunes adultes lycéens (terminales, CPGE, BTS) conjointement avec les professionnels de la Nouvelle Forge dans le cadre de la création de la Maison des Ados, conformément à l'axe 5 du PTSM, tourné vers les usagers. 

Dans ce cadre de cet axe du PTSM, nous serons amenes à contribuer à la rédaction d'un cahier des charges pour établir un diagnostic territorial et tirer profit des expérimentations passées, dans la perspective, à terme, de la mise en place d'un Chez Soi d'abord dans l'agglomération de Creil ou des zones plus rurales de l'Oise. 

Nous nous interrogeons également sur la pertinence et les modalités de la mise en place d'une plateforme de ‘’ pair accompagnement'', avec la formation des intervenants pairs. Nous développons déjà actuellement, à l' échelle individuelle, des initiatives de pair-aidance et d'advocacy. 

 

Actuellement, nous avons besoin de fonds pour permettre l'acculturation de nos administrateurs au rétablissement, par le biais d'échanges et de questionnements non seulement à propos de notre experentiel, mais encore, non exclusivement, sur l'historique des mouvements orientés rétablissement et la question du militantisme. Il s'agira également de nous former à la gouvernance associative, en raison de niveau et d'expériences disparates, ainsi qu'à la pair aidance.