Cette adhésion n’est plus disponible, rendez-vous sur la page de Que La Joie Demeure pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

QLJD_Adhesion_2018_2019

par Que La Joie Demeure

Adhésion valable du 01/09/2018 au 30/06/2019

QLJD_Adhesion_2018_2019

Vous êtes débordé(e) mais vous aimeriez bien aider quand même ? Vous pouvez faire un petit geste financier ? C'est super !

L'association, parce qu'elle s'efforce de maintenir les tarifs les plus bas possibles dans une région où personne ne roule sur l'or, est régulièrement en déficit.

Il faut savoir qu'un enfant d'âge primaire scolarisé dans une école publique coûte 650 € par mois à la société. Nous facturons 3 x moins aux parents pour la scolarité mensuelle de leur enfant.

Pour y parvenir : beaucoup de sacrifice (les éducs sont au salaire minimum, il n'y a qu'un éduc l'après-midi dans la classe 6-12), beaucoup d'amour, beaucoup d'énergie, et plein d'huile de coude !

Et puis on fait des projets pour l'avenir : on aimerait bien créer un collège, et un lycée aussi, pour que la joie des enfants demeure !

C'est pour dire qu'on a drôlement besoin de vous !

Et vous savez quoi ? Les petits ruisseaux font les grandes rivières !

Informations fiscalité

Le don à Que La Joie Demeure ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Particulier

Particulier : vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Si vous êtes redevable de l’Impôt sur la fortune immobilière, vous bénéficiez d’une réduction de votre IFI égale à 75 % du Montant de votre don, dans la limite de 50 000 euros. Attention la fraction de don ayant donné lieu à réduction d’IFI, ne peut ouvrir droit, parallèlement, à réduction d’IR. Lorsque le don est éligible aux deux dispositifs, le donateur pourra choisir l’un ou l’autre ou bien décider de ventiler son don.

Organisme / Entreprise

Entreprise : L’ensemble des versements à Que La Joie Demeure permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du Montant de ces versements, pris dans la limite de 5 / 1000 du C.A. H.T. de l’entreprise. Au-delà de 5 / 1000 ou en cas d’exercice déficitaire, l’excédent est reportable.

Signaler la page