Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de RAP pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Campagne de dons L'Histoire leur donnera raison

par RAP

Campagne de dons L'Histoire leur donnera raison - RAP

théâtre documentaire


Le procès des Déboulonneurs* comme si vous y étiez

* Le collectif des Déboulonneurs est un collectif non violent pratiquant la désobéissance civile pour instaurer un débat public sur la place de la publicité dans l'espace public, plus d'infos sur leur site


Origine du projet

Le 2 octobre 2012 voilà comment se déroule le procès des Déboulonneurs : le tribunal laisse les prévenus s'exprimer longuement (rare ! ), chacun exprime ses motivations, les raisons pour lesquelles il se devait d'agir. La présidente, le procureur et les avocats jouent leur rôle à la perfection, on est au tribunal. Pour qui a assisté à des procès de militants celui-ci est un condensé de tout ce qu'on peut y trouver. Ode à la désobéissance civile, à l'action directe non violente, il met la justice face à ce que la légitimité est à la légalité : une impasse judiciaire. Les prévenus serons condamnés.

Ce procès donnera naissance à un livre, les minutes du procès : l'Histoire leur donnera raison.Auto-édité par le collectif quelques mois après le procès il est d'abord adapté à la scène en 2014 et sera joué dans des lieux alternatifs et militants une petite dizaine de fois,. L'équipe de comédien.ne.s professionnel.le.s en donne une version réjouissante et délectable mais le spectacle ne sortira pas du réseau militant faute de moyens.

Pour pouvoir être programmé, joué dans les écoles, les théâtres, chez les gens ce spectacle a besoin d'une production. C'est à dire des acteurs et actrices professionnel.le.s disponibles et donc rémunéré.e.s, des costumes de qualité, une création lumière, des éléments de communication (vidéo, photos, bande-annonce, dossier de diffusion, affiche ) réalisés par des professionnel.le.s et de temps de répétition dans un lieu de création.

Nous avons la chance d'être accueillis au mois de novembre 2019 par le Cube qui est un lieu de création contemporaine très beau et très reconnu situé à Hérisson (Allier). L'équipe est constituée, la costumière a commencé ses recherches, nous voilà prêt.e.s, ne manque qu'une chose : des sous.


Extraits du Texte

Yann Le Breton (prévenu)

- Face à un certain nombre de ces éléments je pense qu'il y a des libertés qui méritent d’être mises sur la table, comme la liberté de non-réception.

Nathalie Dutartre (juge)

- Oui, mais, monsieur, la non-réception dans un lieu public, c’est difficile...

Yann Le Breton

- Tout à fait, c’est pour ça que le débat mérite d’être instauré.

Nathalie Dutartre

- Il faut bien vivre dans la société dans laquelle on est.

Yann Le Breton

- La société, elle est aussi ce qu’on en fait.


******************************

Yvan Gradis (prévenu)

- Nous ne sommes pas contre la publicité,cela n'aurait aucun sens. Nous sommes contre la surpublicité, qui est à la publicité ce que la surdose est à la dose.

Maître Kohn (avocat de Métrobus)

- Quelle est la preuve, comment établit-on ce qu’est une superpublicité par rapport à une suprapublicité, par rapport à une publicité ? Quelles sont les éléments scientifiques de cela ? Sinon, c’est ce que j’appelle du baratin.

Yvan Gradis

- Je n’ai pas la réponse.

A quoi servira l'argent collecté ?

Cette création pour être réalisée dans des conditions idéales, et c'est ce que nous souhaitons ardemment, demande de réunir 12000 euros.

Si nous réunissons 6000 euros nous serons déjà sur la bonne voie : les frais irréductibles serons couverts.

Avec 12000 euros nous travaillerons dans des conditions optimums et tout le monde sera payé.


En priorité l'argent servira à :

- couvrir les frais de transport

- nourrir la fine équipe

- acheter le tissu pour les costumes et payer la costumière

- réaliser les éléments de décor nécessaires

- réaliser les éléments de communication

- rémunérer selon la convention collective l'intégralité de l'équipe artistique pour les répétitions et les représentations


On compte sur vous ! Mille Merci.


Nous avons également sollicité des fondations qui soutiennent la désobéissance civile non violente, à ce jour nous n'avons pas eu de confirmation de leur participation, les commissions étant très proche du début du projet.

Soyez assuré.e.s que chaque euro de cette collecte sera utilisé au mieux pour permettre au plus grand nombre de voir ce spectacle. Une collecte réussie nous donnera la possibiltié d'offrir des représentations à des lieux qui ne disposent pas de fond suffisants pour nous faire venir mais où le propos serait le bienvenu : collège, centre social, squat,...

Enfin et surtout sur le sujet des dons, Résistance à l'Agression Publicitaire est Marraine du projet, étant reconnue d'utilitée publique cette association va recueillir pour nous les contributions, ce qui donne la possibilité de faire des dons déductible à 66% de vos impôts. Un reçu fiscal vous sera remis pour faire valloir cette déduction. 100 euros donnés = 66 euros déduits des impôts.



Notre équipe

Une des particularité de l'équipe est qu'elle est composée presque pour moitié de militants qui sont aussi des professionnels du spectacle.


Voilà les biographies de la fine équipe :

Clara Dumond

Titulaire d’une licence d’études théâtrales, elle se forme ensuite à l’Ecole Internationale Jacques Lecoq, et continue de suivre divers stages de formation professionnelle à Paris et à Londres. Comédienne, elle a travaillé avec le Théâtre de la Jacquerie, les compagnies Pierre Lamy, Escurial, Babel95, les metteur en scène Julien Feder, Laurent Vacher (Cie du Bredin), Liliane Nataf. En 1999, elle crée le Théâtre du Sémaphore et joue dans ses créations : La petite noce/ Brecht, Adam et Eve /Boulgakov, Faut pas payer/Dario Fo, Comment je suis devenu Youri Gagarine de Toma E, Liubi me ! …

Elle anime régulièrement des ateliers et obtient en 2010 le diplôme d’état d’enseignement du Théâtre. Au cinéma, elle a joué dans Le Voyage du Ballon Rouge de Hou Hsiao Hsien. Elle chante également avec les groupes Miva Boika, Club Face B – Gainsbourg, Clara et les Teapots et les ensembles lyriques Désiderio et Contraste.


André Antebi

Après des études de Droit, André Antébi intègre l'Esad de Paris sous la direction de Jean-Claude Cotillard. Il se forme aussi au Masque, au Clown et à la manipulation de mannequins et marionnettes. Au théâtre, il travaille avec Sophie Loucachevsky, Jean-Claude Cotillard, le Collectif Mona, Françoua Garrigues, Sebastien Chassagne... et collabore aux créations du Théâtre du Sémaphore, de la Compagnie Babel95, du Théâtre Inutile, du Collectif Le Foyer (« Manger des oursins » d'après Luis Bunuel), et du Groupe La Galerie avec qui il joue dans « Atteintes à sa vie », de Martin Crimp.


Guillaume Riant

Après l’Esad de Paris sous la direction de Jean-Claude Cotillard il travaille avec le moukden théâtre, mise en scène d’Olivier Coulon Jablonka, chez les nôtres au festival impatience théâtre de l’Odéon. Pierre ou les ambiguïtés, Paris nous appartient, et dernièrement trois songes une pièce écrite par Olivier Saccomano dans le cadre du festival Odyssée en Yveline, Cdn de Sartrouville, théâtre du Châtelet.

Il joue le rôle de Meliès dans le cercle des illusionistes d’Alexis Michalik au théâtre de la pépinière, de la Renaissance et en tournée. Ou encore le cabinet vétérinaire, le vélo de Sofia Freden mis en scène par Édouard Signolet a théâtre ouvert. Avec Babel 95, l’augmentation de Perec, les trois petits vieux qui ne voulaient pas mourir, mise en scène Julien Feder.

Il travaille également à l’écriture et met en scène les spectacles de la compagnie de cirque équestre Azul Bangor. Il est également formateur.


Henri Alexandre

Formé à l'ENSAD de Montpellier dirigée par Ariel Garcia Valdès il co-fonde ensuite la Cie Les Fous Masqués avec laquelle il sera sur les route pendant 5 ans pronant un théâtre populaire itinérant en plein air. Il travail en parallèle avec le Elvis undead club (théâtre de rue), La Cie Bewitched, le collectif Giant's Gut's et la Cie des Mangeurs d'Etoiles et participe à de nombreuses fictions radiophoniques pour France Culture. Il rejoint ensuite le Footsbarn traveling Theatre et fonde Double Zoo Production avec qui il joue la performance Chroniques Amères. Il anime de nombreux stages (pour les réfugiés avec Good Chance Theatre, dans les écoles, collèges et lycées en France et à l'étranger ou encore au CNCS). Militant actif (les Désobéissants, Round'up Non Merci, Stop Gaz de Schiste, les Déboulonneurs, RAP, Rhône NDDL,...) il a été à plusieurs reprises à la place des prévenus de cette pièce.


Alessandro Di Giuseppe

C'est par l'Artivisme qu'il arrive sur scène, lanceur d'alerte, clown activiste, barbouilleur antipub, désobéissant, il c'est fait connaître avec son personnage PAP 40 : le Pape de l'Eglise de la très Sainte consommation. Présent des manifs aux ZAD en passant par les meetings politique dans lesquels il s'était invité, il finira même par se présenter aux éléctions présidentiels avec 500 voix de mères. On le retrouve dans son One Messe show «  Croissance Reviens ! » ou encore La Cérémonie des Doigts d'Or - Les Oscars du Capitalisme – ou il invite sur scène des personnalités telles que Guillaume Meurice, Benoît Delépine ou encore les époux Pinçon-Charlot. Il est également auteur, compositeur, interprète dans la bande originale du film « Je lutte donc je suis » de Yannis Youlountas avec qui il a également écrit le livre collectif « Que la fête commence ! » en compagnie notamment de l’entarteur belge Noël Godin.
Artiste engagé, il a la volonté de sublimer le rire du désespoir en rire de résistance.


Raphaël Callandreau

Chanteur, comédien, musicien, auteur, compositeur, metteur en scène, Raphaël Callandreau crée et interprète depuis toujours des spectacles musicaux, qu'il co-écrit et orchestre pour la plupart : « En passant chez monsieur Gainsbourg », « Une partie de cache-cache », « Les trois petits vieux qui ne voulaient pas mourir », « Coups de Foudre » , « J'suis vert » de Sophie Forte... Il crée ses propres chansons sous le nom de « Raphou », personnage déjanté qui le conduira sur les routes de l'humour.

Il se consacre depuis 2012 exclusivement au théâtre musical, avec la pièce « Naturellement Belle », le trio « Les Divalala », « L'Expérience inédite », « Réponse à une petite fille noirTe », « J'ai mangé du Jacques », « Fausse moustache », « Le Malade imaginaire en la majeur » et enfin « Ego-système », pièce musicale a cappella créée dans le cadre du festival Mises en capsules.


Merci à vous :)

Vive le théâtre et la désobéissance civile.

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association RAP. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
P
Philippe CLAVIÈRE
08/11/2019
R
Ruwanara Bopearachchi
05/11/2019
A
Antonin Moulart
04/11/2019
Signaler la page