Adhésion au RAC

par RAssemblement pour une France sans Chasse (RAC)

Adhésion valable du 20/06/2019 au 20/06/2020

Choix de l'adhésion

Adhérents

Récapitulatif

Finalisation

Adhésion simple

12,00 €

Adhésion Duo

Merci de préciser les Nom et Prénom de la seconde personne

20,00 €

Adhésion mensuelle

Adhésion de soutien

3,00 € par mois

Tarif réduit

Etudiant, chômeur, retraité

10,00 €

Souhaitez-vous ajouter un don à RAssemblement pour une France sans Chasse (RAC) en plus de votre adhésion ?

Montant à payer pour la durée de l'adhésion :

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

0 €

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

Adhésion au RAC - RAssemblement pour une France sans Chasse (RAC)

Adhésion au RAC

Pourquoi adhérer au RAC? 

Parce que le RAssemblement pour une France sans Chasse est la seule association qui demande l'abolition de la chasse ET qui propose des solutions pour une cohabitation harmonieuse avec la faune sauvage. 
Adhérer au RAC vous permet de vous impliquer dans ce combat légitime, pour qu'en France les animaux sauvages soient respectés, observés, étudiés dans un milieu où ils expriment leurs comportements naturels.
En adhérant au RAC, vous serez tenus au courant régulièrement de l'actualité touchant à la vie sauvage, aux exactions commises par les chasseurs mais aussi aux avancées obtenues par les associations telle le RAC.
Veuillez noter que notre association n'est pas habilitée à émettre des reçus fiscaux

Informations fiscalité

Le don à RAssemblement pour une France sans Chasse (RAC) ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Particulier

Particulier : vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Organisme / Entreprise

Entreprise : L’ensemble des versements à RAssemblement pour une France sans Chasse (RAC) permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du Montant de ces versements, pris dans la limite de 5 / 1000 du C.A. H.T. de l’entreprise. Au-delà de 5 / 1000 ou en cas d’exercice déficitaire, l’excédent est reportable.

Signaler la page