REFUGE EUROPÉEN DES ELEPHANTS MÂLES

Professionnelle

Notre association REEM ( Refuge Européen des Éléphants Mâles), créée en 2021, a pour vocation de répondre à un besoin urgent concernant les éléphants sur notre continent européen. Notre projet de construction d’un Refuge spécialisé pourra accueillir dans les meilleures conditions les éléphants mâles

Nos actions en cours

À la une

Qui sommes-nous ?

À propos du projet

 

Notre association REEM ( Refuge Européen des Éléphants Mâles), créée en 2021, a pour vocation de répondre à un besoin urgent concernant les éléphants sur notre continent européen. Notre projet de construction d’un Refuge spécialisé pourra accueillir dans les meilleures conditions les éléphants mâles, leur mode de vie est matriarcal et les mâles quittent leur famille pour rallier des groupes de mâles... Ce lieu unique en Europe sera en capacité d’accueillir les éléphants mâles d’Asie et d’Afrique, il sera le chainon manquant sur les plans scientifiques, zootechniques ou administratifs des programmes d’élevages pilotés par l’EAZA.

À quoi servira le financement

 

Définition du problème :

Le volume croissant de connaissances acquises dans le domaine de la biologie de la reproduction des éléphants et les progrès de l'élevage ont grandement contribué à l'augmentation du succès de reproduction des deux espèces d'éléphants par les membres participants de l'EAZA.

Connaissant les livres généalogiques des deux espèces d'éléphants, il apparaît clairement que plus de vingt individus nécessitent un espace de logement adéquat et une intégration sociale avec les congénères. En raison des programmes d'élevage augmentant les taux de natalité des individus mâles, nous demandons instamment une action immédiate pour développer une stratégie de gestion des surplus d'éléphants mâles d'Afrique et d'Asie qui sont hébergés dans des zoos européens. De plus, il est commun de croire à tort que les éléphants mâles sont censés être agressifs et antisociaux. Des recherches récentes montrent que les éléphants mâles forment également des amitiés à long terme. De plus, lorsque les jeunes mâles quittent leur troupeau familial, ils commencent à former des groupes de célibataires, et les individus plus âgés jouent un rôle central dans la société complexe des éléphants en assumant des rôles importants de mentors.


 

Nous reconnaissons le succès de la reproduction des éléphants et la contribution croissante des taux de natalité à la survie des éléphants en captivité. Les éléphants nouveau-nés enrichissent les troupeaux d'éléphants bien établis. Habituellement, si l’éléphanteau est une femelle, il restera dans sa famille. Si le l’éléphanteau est un mâle, le jeune sera transféré dans un autre zoo à l'âge de six ans environ. Cependant, seules des solutions d'hébergement temporaire sont disponibles pour ces jeunes mâles. Certaines institutions qui gardent des éléphants mâles ont des installations qui peuvent les garder jusqu'à l'âge d'environ 20 ans. Normalement, les éléphants atteignent un âge compris entre 50 et 60 ans bien qu'en captivité.


 

Solution :

Nous comprenons que changer la structure du groupe est un investissement important et souvent très coûteux pour les zoos.

La solution que nous voulons proposer est que ces éléphants qui sont souvent séparés des conspécifiques auront une façon plus naturelle de vivre au sein d'un groupe de mâles. En partenariat avec EAZA, REEM envisage une installation unique en son genre qui permet aux éléphants mâles en surplus de montrer leur comportement naturel dans des groupes de célibataires, tout en faisant toujours partie du programme d'élevage européen.

L’approche de notre centre consiste à appliquer le corpus de preuves émergeant sur le système social des éléphants et à permettre aux éléphants mâles de montrer leur comportement naturel entre eux en imitant la vie sociale de leurs homologues sauvages. Ils ne doivent plus être déplacés d'un zoo à un autre, ce qui peut causer un stress supplémentaire à ces animaux très sensibles. Ils ne seront transférés qu'à des fins de reproduction.


 

Pour atteindre l’objectif du centre, une équipe de professionnels possédant des décennies d’expérience particulière dans le secteur de la gestion des mâles éléphants, comme M. Gerry Creighton, y compris des associés possédant une expertise scientifique et en communication, sera constituée pour former l’épine dorsale de ce projet.

REEM vise à être basé en France et fournira des logements aux éléphants d'Asie et d'Afrique avec des zones spatialement séparées pour les deux espèces avec un système de contact protégé.


 

Dans le cadre de ce projet, nous visons à établir un centre de compétences international offrant un programme de formation sur la façon de gérer de manière optimale un groupe de célibataires d'éléphants, et de former les éleveurs et les conservateurs d'éléphants sur la façon de travailler avec les mâles pendant leur période de musth et non-musth comme fait partie de leur routine quotidienne. Comme nous sommes conscients que nous pourrions rencontrer des difficultés et des imprévus, des zones séparées seront aménagées pour gérer les mâles en musth. De plus, nous visons à développer des programmes d'éducation et de conservation pour les éléphants ainsi que pour les espèces locales et la biodiversité. Ainsi, dans le respect de toutes les réglementations en matière de bien-être et de sécurité des animaux, le centre sera ouvert au grand public, des ecolodges etc... Servira de source de financement pour couvrir les dépenses d'entretien et de personnel.


 

L'association REEM a été créée au mois juillet 2021. Nous avons été reçus par deux communes où ils sont intéressés par notre projet mais pas de terrain suffissament grand à nous octroyer. Nous avons un document commercial que je peux vous transmettre et il est envoyé à des investisseurs.

La prochaine étape est ainsi de rechercher des opportunités foncières pouvant accueillir le projet, avec des caractéristiques physiques de taille à l'échelle des animaux concernés et de l'ambition du projet, ainsi que des caractéristiques d'implantation pour répondre à la logique marketing et économique.


 

C'est uniquement avec une base foncière précise que l'étude de faisabilité pourra être réalisée, étape indispensable à la levée de fonds pour aller vers la réalisation du REEM.

Vous comprenez que d’accueillir des grands herbivores que sont les éléphants les surfaces de terrains doit être plus ou moins de cent hectares d’un seul tenant et prévoir à s’étendre dans l’avenir.


 

Qui porte le projet

 

lionelchapelet

 

Béziers

Premier projet lancé sur Ulule

Délégation:

Lionel Chapelet : Directeur zoologique, titulaire du certificat de capacité

Lex Beekman : Sous-directeur zoologique et médiateur avec les EEP/EAZA

Olivia Bengue: Directrice Marketing

Dr Florence Ollivet Courtois: Vétérinaire libérale réfèrent éléphants EAZA

Technicien /Consultant :

Pierre Godlewski : Consultant spécialiste des parcs zoologiques et sites touristiques.20 ans d’expérience en conseil, AMO, maîtrise d’œuvre, montage de projet « clé en main ».

Gerry Creighton: Experts internationaux qui interviendra pour la conception, la mise en réseau, l’optimisation du fonctionnement etc.

Nous sommes dans l'élaboration du plan financier auquel il nous manque un financement pour le poursuivre. Il est réalisé par le cabinet Voltére et nous avons madaté Pierre Godlewski: https://voltere-consulting.com/notre-equipe/

https://savoir-animal.fr/refuge-europeen-elephants-males-reem/