"Es-tu capable de vivre mon handicap ?" au collège Guillaume Apollinaire à Paris

par Rencontres Jeunes et Handicaps

Cette collecte est terminée.

"Es-tu capable de vivre mon handicap ?" au collège Guillaume Apollinaire à Paris

par Rencontres Jeunes et Handicaps

Cette collecte est terminée.

"Es-tu capable de vivre mon handicap ?" au collège Guillaume Apollinaire à Paris - Rencontres Jeunes et Handicaps

Les 150 jeunes de 5ème du collège vont se retrouver en situation de handicap par le biais d'ateliers sportifs, artistique et sensoriels.

Présentation du projet

Pendant une journée pédagogique animée par des personnes handicapées, les jeunes d’un établissement scolaire vont expérimenter par eux-mêmes les difficultés rencontrées par les personnes handicapées par le biais d’ateliers artistiques, sensoriels ou sportifs.

Cette journée d'animation va rassembler des adolescents et des personnes handicapées pour partager des activités sportives, physiques et culturelles. Nous mettrons en place des ateliers torball (jeux de ballons sonores), des ateliers boccia (pétanque pour personnes handicapées), atelier sarbacane (jeux les yeux bandés), atelier déplacement en fauteuil roulant, atelier technique de conduite à l'aveugle, et des challenges sportifs : match de rugby ou basket en fauteuil roulant, tir à la carabine laser en fauteuil roulant, parties de tennis de table entre une personne handicapée et un adolescent en fauteuil roulant ou le bras paralysé. Nous proposons aussi des activités culturelles ou artistiques : des ateliers braille, des ateliers langue des signes, des ateliers percussions et un atelier interactif de peinture : animé par une personne hémiplégique, il s'agit de trouver les interprétations des tableaux réalisés par les personnes handicapées mentales à partir des œuvres originales et faire réagir les jeunes.


Origine du projet

Depuis un an, le collège Guillaume Apollinaire à Paris dans le 15ème arrondissement mène une action qui mobilise 5 classes de 5ème. La professeure de lettres, Virginie PONS a appelé son projet " Ecole solidaire". Le but de ce projet est d' "éveiller la conscience" des jeunes en la tournant vers l'autre. Par ailleurs, suite aux évènements tragiques de janvier  puis de novembre 2015, il est apparu nécessaire de rappeler aux jeunes les valeurs basées sur le respect de l’autre, sur la tolérance et la solidarité. L'équipe de « Rencontres Jeunes et Handicaps » lutte contre l’ignorance, l’indifférence et la violence et chaque fois qu'un dialogue s'est instauré entre les adolescents et les personnes handicapées, les équipes pédagogiques ont constaté une diminution de la violence.


A quoi servira l'argent collecté ?

  • A financer les ateliers des personnes handicapées ;
  • A financer les transports aller et retour des personnes à à mobilité réduite, aveugles ou malvoyantes de leur domicile au collège ;
  • A prendre en charge le salaire de la chargée de mission organisant cette journée d'animation ;
  • A louer 30 fauteuils roulants pour mettre les ados en situation de handicap ;
  • A éditer les outils pédagogiques sur les différents handicaps que nous envoyons en amont de cette journée.


Notre équipe

  • 3 salariés au siège social participent à l’organisation de cette journée d’animation : une chargée de mission, responsable de la journée d’animation et 2 autres chargés de mission responsables des relations avec les collèges et venant en appui pour la logistique.

  • 7 bénévoles d’une part  pour l’accompagnement des intervenants handicapés (personnes aveugles ou en fauteuil roulant) de leur domicile au collège, et d’autre part pour aider les personnes handicapées lors du déjeuner au self du collège et dans  l’encadrement des élèves pendant les ateliers.
  • 20 intervenants handicapés animateurs des ateliers.

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Lancer ma collecte !
Association Rencontres Jeunes et Handicaps

Rencontres Jeunes et Handicaps

"Rencontres Jeunes et Handicaps" sensibilise les adolescents au sujet des personnes handicapées au sein des établissements scolaires.

Anonyme
01/12/2015