Paï Naï project

par René Sens

Paï Naï project - René Sens

Projet de permaculture en Thaïlande supporté par 5 étudiants

Qu'est-ce que la permaculture?

Aujourd’hui, produire sans détruire nous paraît impossible. Cependant, la permaculture relève le défi ! Cette technique consiste à cultiver en imitant les processus naturels d’interactions entre les individus et leurs biotopes, c’est-à-dire ce qu’il se passe normalement dans un écosystème non altéré par l’Homme. 

Observer la nature est donc essentiel pour accompagner le vivant. Les associations végétales en sont un bon exemple. Plus de monocultures ni de sols appauvris ! Les plantes, entre elles, se rendent des services et s’entraident. Les déchets de l’une peuvent être les produits de l’autre, c’est pourquoi plusieurs espèces sont cultivées ensemble. Les légumes poussent alors sous les arbres, les salades sous les tomates… Chaque être vivant a un rôle, on peut donc l’utiliser (à bon escient !). De plus, aucun intrant ni aucune machine fonctionnant avec du pétrole n’est utilisé, afin de limiter l’empreinte écologique mais encore de produire de manière durable en harmonie avec notre environnement. Par exemple, un des piliers de ce mode de production respectueux de la nature est la butte. En effet, la culture sur butte est une méthode qui permet de ne plus travailler la terre ni de l’arroser massivement. Les micro-organismes, les vers et autres peuvent se développer et s’occuper eux-mêmes de l’entretien de la terre cultivée.


De plus, le résultat est particulièrement convaincant. La permaculture permet de produire davantage sur de petites surfaces. De nombreuses notions gravitent autour d’elle comme l’autonomie, l’éthique, le partage, l’optimisation… Et pourquoi pas l’agriculture de demain ? L’INRA en est désormais convaincue ! La permaculture est rentable, que ce soit au niveau de la production ou au niveau du salaire de l’agriculteur.

Un exemple concret et convaincant:

La ferme du Bec Hellouin située en Haute-Normandie est un lieu reconnu où est pratiqué la permaculture. La ferme ne représente qu’un hectare mais, à superficie égale par rapport à une culture conventionnelle, la production serait 10 fois plus élevée ! Ainsi, l’efficacité de la permaculture n’est aujourd’hui plus controversée.

Plus qu’un mode d’agriculture, la permaculture représente aussi un mode de vie et une méthode de conception durable de l’habitat autonome. Le zonage est une méthode ayant pour but d’optimiser les ressources naturelles et l’énergie, tout en rendant pratique et logique une habitation. En bref, la zone 0 est la maison, la zone 1 les cultures vivrières, la zone 2 les animaux en liberté ou semi-liberté, le petit étang, la zone 3 les cultures fourragères avec un faible accès à l’eau (plus loin de la maison) … Les deux dernières zones sont des « options » : une zone à moitié sauvage contenant des haies, animaux se nourrissant de manière autonome (chevaux…) pour la zone 4, et une zone sauvage et dense pour la zone 5

Ainsi, la permaculture s'inscrit dans un réel souci de développement durable. Dans un monde ou l'agriculture intensive, les monocultures et l'utilisation de pesticides sont monnaie courante, la permaculture se place en pionnier et vient contredire cette normalité. Il est temps aujourd’hui de penser global en agissant local ! Nous voulons apprendre sur le terrain, apprivoiser la terre et interagir avec elle afin de pouvoir anticiper et répondre aux problèmes de demain. Cet éco-lieu que nous allons intégrer au mois d’Août 2017 va nous enrichir de connaissances et nous permettre, à notre tour, de sensibiliser un public.


Pourquoi nous soutenir? 


Paï Naï est un projet mené par 5 étudiants, qui ont pour but de partir en Thaïlande, pour apprendre la PERMACULTURE au village de Paï.
Nous rejoindrons la ferme Sahainan dans le nord de la Thaïlande, où Sandot le fermier, nous accueillera pendant un mois, pour nous apprendre les principes de la permaculture en échange de notre aide pour le développement de sa ferme ! 
Les fonds que nous recevons sur helloasso nous permettent de financer l'achat de panneaux solaires, de matériels pour la construction de cabanes autonomes, de graines et de plantes... Nous devrons participer physiquement à l'évolution et à la construction d'infrastructures durables et écologiques.

L’axe principal du projet consiste donc à partir 1 mois (AOÛT 2017) en Thaïlande apprendre la permaculture chez ce fermier ayant l’habitude d’accueillir des volontaires. Il transmet son savoir, largement réputé dans sa région. Il a pour vocation cette méthode de culture mais également d’autres techniques écologiques. 
Par exemple, autour de la ville de Paï, de nombreux agriculteurs n’ont plus accès à l’eau irriguant les cultures, notamment en période de sécheresse. A l'inverse, Sandot replante des arbres qui retiennent l’eau, ainsi il favorise l’irrigation naturelle de ses cultures et se garantit un rendement efficace. Il préserve également la biodiversité par ce type d’action visant à imiter les processus naturels en les recréant là où ils ont été détruits. 
Ses compétences concernent également des installations plus économes. Il construit, avec les fonds que les volontaires mettent à sa disposition, de nombreuses infrastructures écologiques comme des puits et des pompes à eau fonctionnant à l’énergie solaire, des installations pour la phytoépuration, des cabanes autonomes pour loger les bénévoles.Par le biais de ces constructions, nous en apprendrons également beaucoup sur l’aspect pratique de ce type de créations écologiques. Il s’agit alors pour nous de lui apporter un maximum de ressources afin que, en contrepartie du savoir qu’il nous transmettra, nous puissions l’aider à développer ces infrastructures. 
Nous n'avons pas de budget maximal ou de plafond fixé par l'agriculteur en question. En effet, notre but est de collecter le plus d'argent possible. Nous nous sommes cependant fixés comme objectif 1000€ à apporter à Sandot pour le matériel à acheter sur place.
Nous réalisons également diverses actions parallèles afin de récolter des fonds comme l'emballage de papiers cadeaux pour la période de Noël, une soirée au thème Thaïlandais, des ventes de gâteaux au sein de notre Campus... Nous avons déjà 500€!

Notre but est de récolter :
- 1000€ pour les infrastructures
- 800€ à lui fournir (160€ x 5 personnes) pour être nourris et logés sur place.
- Dans l'idéal, rembourser également nos billets d'avions qui sont d'environ 700€ par personne.
C'est-à-dire1800€ au minimum, et 5300€ au maximum.

En conclusion, soutenir ce genre de projet, c’est soutenir le développement et l’essor de méthodes durables d’agriculture et de construction. C'est aussi l'occasion de participer financièrement au soutien de solutions alternatives aux problèmes actuels liés à l’état de santé de la Terre!

L'association René Sens + Paï Naï

Le projet Paï Naï fait partie de l'association René Sens, une association inter-école qui oeuvre pour le développement durable au sein du campus René Cassin à Lyon. 
René Sens promeut donc un développement qui répond aux besoins actuels sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. 
Ses activités sont articulées autour de 4 projets:

- Bee Api : (Vente de pots de miel Septembre, Octobre, Novembre)
Des ruches ont été installées au sein du Campus René Cassin. Les membres de l'association René Sens ont été formés par un apiculteur afin de pouvoir s'occuper et entretenir les ruches de manière autonome. Le miel récupéré est ensuite vendu au campus.

- Les Paniers de René : Vente de légumes d'agriculteurs de l'AMAP
Ce projet privilégie le circuit court tout en fournissant des légumes de qualité, variés et biologiques.

- Paï Naï : Intégration et apprentissage au sein d'une ferme de permaculture en Thaïlande, participation au développement de la ferme, sensibilisation dans des écoles.

- TriBox : Installation de Tribox dans le campus. Cette action à aussi une visée sociale puisque les déchets sont gérés par la société Elise. 
Sensibilisation dans les classes sur l'utilisation de ces Tribox.

Si vous voulez plus d'informations : voici le lien pour le site de l'association : http://rene-sens.fr/


Pour suivre notre projet, cliquez ici ! https://www.facebook.com/PaiNaiproject/?fref=ts

Et ici pour notre site internet : http://painai.wixsite.com/projetpainai2017


Et pour voir à quoi ressemble cette fameuse ferme agricole, voici le site : http://www.sahainan.com/


Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Association René Sens

René Sens

L'association respecte et œuvre dans le sens des principes du développement durable, c'est-à-dire qu'elle promeut un développement qui répond aux besoins actuels sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.

Signaler la page