Et maintenant kosa nou fé ? Etats Généraux des Violences Faites aux Femmes, les vendredi 25 et samedi 26 novembre 2016, au Cinépalmes, Sainte-Marie,La Réunion

par Réseau VIF

Et maintenant kosa nou fé ? Etats Généraux des Violences Faites aux Femmes, les vendredi 25 et samedi 26 novembre 2016, au Cinépalmes, Sainte-Marie,La Réunion

par Réseau VIF

Et maintenant kosa nou fé ? Etats Généraux des Violences Faites aux Femmes, les vendredi 25 et samedi 26 novembre 2016, au Cinépalmes, Sainte-Marie,La Réunion - Réseau VIF

Les premiers Etats Généraux des Violences Faites aux Femmes à La Réunion portent l’ambition de susciter une prise de conscience pour provoquer un changement des mentalités. Nous sommes tous concernés et avons besoin de votre soutien ! Il faut agir pour que cela cesse !

Présentation du projet

Tous les acteurs institutionnels, privés, associatifs se mobilisent pour faire reculer les violences faites aux femmes à La Réunion. Les États Généraux témoigneront des avancées concrètes sur cette problématique ; actualiseront les attentes des victimes afin de créer de nouvelles perspectives en faveur d’une meilleure articulation des intervenants, d’un approfondissement de la connaissance du phénomène, et d’une priorisation des actions.


Origine du projet

Quatre femmes ont été tuées depuis début 2016 par leur conjoint ou ex-conjoint. Géraldine, Jocelyne, Marie-Andrée, Patricia, des prénoms qui ont marqué le paysage médiatique et l’opinion publique locale. En dépit du fait que ces évènements ont ébranlé toute l’île et que le nombre de dépôts de plaintes s’accroit (5 par jour), la majorité des victimes gardent encore le silence. Les violences faites aux femmes représentent un fait nouveau chaque jour à La Réunion.

Bien que d'importantes avancées soient enregistrées dans la prise en charge des victimes, les violences conjugales et intrafamiliales persistent et s'intensifient tant dans leur fréquence que dans leur gravité.

Face à ce constat, il convient de renforcer la politique locale de prévention et de lutte et de faire preuve d’innovation pour améliorer la qualité des accueils, des accompagnements, et de protection des victimes.

 

A quoi servira l'argent collecté ?

Faire un don est une manière de s'engager pour contribuer à faire évoluer les mentalités et permettre ainsi de financer les projets portés par des professionnels et des associations.

Le Réseau VIF apporte son soutien en gérant cette plateforme de financement mais n'en rapportera pas les bénéfices.

Tous les dons seront reversés à l'ORVIFF (Observatoire Réunionnais des Violences Faites aux Femmes) qui du fait de son statut juridique ne pouvait pas être porteur de cette plateforme.

Concrètement, les fonds permettront d'investir dans des outils d'information, de sensibilisation et de prévention à destination du grand public.


Donner 10 euros

soit 3,40 euros après déduction fiscale

Donner 30 euros

soit 10,20 euros après déduction fiscale

Donner 50 euros

soit 17 euros après déduction fiscale

Donner 100 euros

soit 34 euros après déduction fiscale

Lancer ma collecte !
Association Réseau VIF

Réseau VIF

Lutte contre les Violences Faites aux Femmes

jean claude vicq
16/11/2016
Je crois que les violences faites aux femmes, ce n'est pas une question de niveau social mais une survivance archaïque de la violence de l'homme au temps des cavernes, il n'y a plus de cavernes mais il y a toujours des brutes, parfois inconscientes de leur violence, parfois perverses, souvent si ordinaires... cela doit cesser.
Anonyme
16/11/2016
Anonyme
16/11/2016