Notre site internet

Notre page Facebook

Notre Instagram


:arts:publics: est une revue pluridisciplinaire diffusant de la poésie, des textes courts, des illustrations, des vidéos-poèmes, et autres créations. Elle se décline sous deux formats - papier et numérique - à raison de deux numéros par an, l’un à l’été, l’autre à l’hiver.

  1. La revue : genèse et raison d’être

  2. Le premier numéro : pouvoir, pouvoirs, contre-pouvoirs

  3. Finances : le prix d'une revue papier

undefined

1. La revue : genèse et raison d’être

Pourquoi une revue ?

La revue :arts:publics: est née du désir commun de jeunes artistes de faire advenir un espace d’expression public destiné à mettre en valeur la création contemporaine dans sa diversité. L’idée nous en est venue au début de l’été, a mûri durant les mois de juin et juillet, et s’est concrétisée en septembre. Nous nous sommes érigés en association loi 1901 et avons lancé notre premier appel à création autour du thème “pouvoir, pouvoirs, contre-pouvoirs”, qui a pris fin au début du mois d’octobre 2021.

Pourquoi deux formats ? 

Parce que nous voyons une disjonction tenace entre le papier et le numérique qui ne nous semble plus pertinente dans la création contemporaine. Souvent les œuvres numériques se voient dégradées par leur adaptation au format papier. Nous souhaitons, par le lien entre la version papier et la version numérique, faire entrer en dialogue des œuvres qui sans cette médiation, par faute de lieu, ne parviennent pas à se côtoyer.  

Mais si nous ne concevons pas une revue sans dimension numérique nous ne la concevons pas non plus sans volume. Une revue ça se feuillette, ça se griffonne, ça se perd, ça se retrouve des années plus tard.


Pourquoi :arts:publics: ? 

Nous entendons l’art public au moins sous trois sens : un art à destination des publics ; un art réappropriable par les publics ; un art fabriqué collectivement. Mais cette définition, cependant, sera mouvante, en débat, toujours au travail.

De façon générale, lorsqu’on parle d’art public, on réfère principalement aux arts diffusés dans l’espace public matériel (la rue, les places publiques). On restreint ainsi doublement le terme, en le réduisant, d’une part, aux arts plastiques ou à la performance, d’autre part aux arts diffusés dans l’espace commun, voire aux arts financés ou plébiscités par la puissance publique. Ces définitions sont grevées de plusieurs présupposés que nous entendons questionner. Tout l’enjeu de notre revue, c’est de sortir le livre de l’expérience privée et solitaire, sans pour autant le réduire au rang de marche-pied d’une expérience esthétique plus vaste. Tout notre défi, c’est de réaliser cet espèce d’oxymore : faire un livre public. Pour y parvenir, c’est d’abord l’objet livre que nous entendons investir. Symboliquement, notre revue épouse la forme même du forum et de la mise en discussion. 

undefined


Qui sommes-nous ? 

Le comité éditorial de la revue :arts:publics: est pluriel. Nous partageons seulement une grande passion pour les arts et une certaine insatisfaction à l’égard des possibilités que leur offre le champ de l’art contemporain. Parce qu’il est hétérogène, le comité éditorial de la revue est toujours en dispute, en inconfort, incertain, vulnérable à autrui. Le principe même d’:arts:publics: repose sur cette vision dynamique. L’art public, c’est aussi un certain esprit à l’égard de l’art, esprit de curiosité à l’égard d’autres manières de faire de l’art, lointaines, disséminées, dominées.


2. Premier numéro : pouvoir, pouvoirs, contre-pouvoirs 

Notre premier appel à création sur le thème “pouvoir, pouvoirs, contre-pouvoir” s’est achevé fin septembre 2021. Cette triade thématique n’entendait pas s’imposer aux créateurs, mais ouvrir une aire d’expression dans laquelle naviguer. 

Nous tenions à inaugurer la revue :arts:publics: sur ce thème, car il nous semble que c’est tout l’enjeu de l’art, et en particulier, de la poésie, que de donner pouvoir, en proposant des formes d’expression, des lectures du réel ; de cultiver des manières de dire qui refusent les formes symboliques dominantes. En cela, l’acte poétique est en lui-même, et presque par nécessité, un acte de contre-pouvoir. Le souhait de produire un art public pousse encore plus loin cette nécessité.

Nous avons reçu une centaine de contributions, toutes en langue française (à l’exception d’une seule en langue kabyle). Les propositions reçues ont traité le thème sous plusieurs angles. La majorité des propositions ont traité le thème sous un prisme politique, selon l’angle des rapports de force et des relations de domination. D’autres en ont choisi une acception plus large, regardant le pouvoir comme fait d’avoir puissance de ; autorisation de ; être capable de.

Pour ce premier numéro, nous avons sélectionné 28 auteurs de poésie, d’illustration, de vidéo et d'œuvres de formats hybrides. Toutes les œuvres envoyées et réceptionnées qui n’ont pas été sélectionnées pour une parution en numéro seront en accès libre et gratuit sur le site de la revue numérique sous réserve d’acceptation de leurs auteurs.

Ce numéro paraîtra au cours de l’hiver 2021-2022 et donnera lieu à une grande fête hors-ligne durant laquelle les textes seront mis en valeur, déclamés et discutés.


3. Finances :  le prix d’une revue papier 

Nous travaillerons avec un imprimeur français pour des raisons éthiques, et parce que la proximité avec le professionnel permet un échange qui assure la qualité esthétique de l’objet.
2000€, c’est la somme nécessaire à l’impression en 350 exemplaires du premier numéro, d’un volume de 54 à 76 pages, en format 21*29,7, en offset, sur un papier de qualité.
3500€, cela nous permettrait d’envisager sereinement la publication du deuxième numéro de la revue.
Avec 5000€, on pourrait envisager l’impression d’illustrations en couleur, et une diffusion plus large de la revue (500 - 750 ex.)
Au-delà de cette somme, il sera envisageable de rémunérer les auteurs, ce que nous souhaiterions vivement.
undefined


Le prix d’un numéro 

10 euros hors frais de port. Prix suffisamment bas pour permettre son accessibilité ; suffisamment conséquent pour assurer la pérennité du projet.
La mise en délibération du sens que nous appelons de nos vœux fait signe vers l’importance du dialogue entre artistes, créateurs, publics, et met au jour la nécessité de former des espaces de discussion autour de la pratique artistique. Nous souhaitons les œuvres vivantes et investies par les auteurs·rices et les lecteurs·rices. Nous espérons donc vous voir nombreux lors de la fête de lancement au cours de laquelle les auteurs déclameront leurs poèmes. Nous sommes très enthousiastes de donner enfin forme à ce projet que nous murissons depuis longtemps. Nous espérons que vous serez nombreux à nous y rejoindre - il ne pourra se faire sans vous <3.

undefined

Gratitude sincère.

10 €

1 numéro de la revue

20 €

3 numéros de la revue

50 €

3 années d'abonnement à la revue + un poème de votre création publié sur une page dédiée de notre site internet

100 €

Récompenses précédentes + un abonnement à vie à la revue

200 €

Récompenses précédentes + une performance publique de déclamation de poésie et de création artistique organisée avec votre collaboration

500 €

Récompenses précédentes + un numéro hagiographique de 96 pages composé par les plumes du comité éditorial, dédié à votre personne, louant votre générosité, votre tempérament, votre élégance naturelle, votre heureuse physionomie, votre grâce, votre finesse lorsqu'il s'agit de résoudre d'importants conflits diplomatiques, votre capacité à vous remettre en question, votre affabilité (ça n'est pas une blague).

1 montant restant
2000 €
Montant à payer :
0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l'organisme Revue arts publics . Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

2 120 € collectés
Objectif : 2 800 € Contribuer au projet
Fin dans 12 jours
33 contributeurs

Partager la collecte

Numéro 1 de la revue :arts:publics:

par Revue arts publics

Financé à 76% - 2 120€ / 2 800€
Contribuer au projet

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS