Restauration de la Dame Blanche du cimetière Saint-Roch

par Saint-Roch ! Vous avez dit cimetière ?

Aidez-nous à restaurer la statue de la Dame Blanche du cimetière Saint-Roch de Grenoble outragée par le temps !

Notre projet


Un signal d'alarme

En 2015, la poétesse et écrivaine Andrée Appercelle a interpellé la Présidente de l'association "Saint-Roch ! Vous avez dit cimetière ?" afin de l'alerter sur les dégradations préoccupantes subies par l’une des plus belles statues du cimetière Saint-Roch de Grenoble : la statue dite de la Dame Blanche. En effet, sous couvert de nettoyer la sculpture noircie par les intempéries et la pollution, une personne anonyme pensant bien faire, mais mal informée, a cru bon d'utiliser de l'acide (!) pour blanchir la pierre. Ce véritable sacrilège a causé des dégâts désastreux et la situation s'aggravera  si nous n'intervenons pas rapidement.

 

Les nettoyages successifs, et en particulier le dernier à l'acide, ont rendu la surface de la pierre poreuse et rugueuse, ce qui favorise l'implantation de végétaux. Certes, l'effet esthétique a été immédiat après ce traitement corrosif à l'acide mais celui-ci a engendré des dégradations irrémédiables de la pierre.



Une histoire émouvante

La Dame Blanche  orne la sépulture de Joséphine Marie Bagalino. Cette jeune femme, née en 1901, est décédée à l'âge de 23 ans à Grenoble. Elle s'était mariée le 10 février 1923 avec Salvator Ernest Bagalino et est morte 11 mois plus tard, le 04 janvier 1924. Elle est inhumée au cimetière Saint-Roch de Grenoble Carré 18 Rang 1 Tombe 13311.

Son mari, accablé de douleur par la mort prématurée de son épouse, fit ériger cette statue à son effigie. 

 

Une statue comme preuve d'amour

La tombe est décorée d'une statue en ronde-bosse, sculptée dans le marbre, presque grandeur nature. Elle représente une jeune femme habillée d'une robe de mariée plissée à la taille. Le corsage avec des manches arrêtées au coude est couvert par un cache-cœur orné d'entrelacs sur les épaules et d'une rose à la taille qui le fait blouser dans le dos. Le visage de la jeune femme est doux, son regard expressif reflète la sérénité. Elle est coiffée d'un chignon bouffant sur le devant, façon 1900. Son coude droit est posé sur une colonne brisée décorée d'une croix en bas-relief et d'un lierre enroulé.

Cette œuvre est signée Ratti. Nous supposons qu'il s'agit du sculpteur italo-suisse Battista Ratti, dit Titta Ratti (1896-1992), connu pour avoir réalisé un grand nombre d'œuvres funéraires.


Un poème en hommage

Madame Appercelle, inspirée par la beauté mélancolique de cette statue, a dédié un long poème à la jeune femme disparue : "Du sang bu jusqu'aux pierres", édité en 1985 sous forme d'un carnet calligraphié et illustré par Marc Pessin (cliquer ici pour lire la biographie de Madame Appercelle et ici pour accéder au site de Marc Pessin).

 

Extrait du poème

 



Une expertise pour sauver la statue

Nous avons fait expertiser la statue par un restaurateur de monuments historiques. Il préconise un nettoyage par microsablage basse pression et l'application de biocide et d'hydrofuge de surface pour la protéger.

Nous avons une haute estime pour ce professionnel, qui a déjà procédé, avec talent, à la restauration d'un bas-relief funéraire au cimetière Saint-Roch.

Aujourd'hui, cette sépulture est en état d'abandon ; d'où la décision de notre association de chercher des financements pour la restauration de ce très beau et émouvant monument en déshérence.


A quoi servira l'argent collecté ?

La collecte permettra de financer les travaux de nettoyage et de protection de la statue et la restauration de la maçonnerie, soit un montant de 5305 € TTC.

 Détails des travaux de nettoyage et de protection

Application d'un biocide : 2 applications à 1 mois d’intervalle. - Nettoyage uniforme de surface par microsablage basse pression (protection préalable des abords pour éviter la diffusion d'abrasifs. Test d'atténuation des taches brunes par compresses chimiques (carbonate d'ammonium). Rinçage à l'eau. - Application d'un hydrofuge de surface. - Rapport d'intervention documenté et illustré.

Travaux de maçonnerie

Travaux divers de maçonnerie et réalisation de quatre poteaux en pierre calcaire de Comblanchien équipés de chaînes à l'identique de l'existant.








Si la cagnotte s'avérait supérieure à 5305 €, nous financerons le nettoyage de tombes de sculpteurs au cimetière Saint-Roch tels que Henri Ding ou Urbain Basset.


L'association

L’association Saint Roch ! Vous avez dit cimetière a été créée en 2004 pour soutenir une politique de sauvegarde de la mémoire et du patrimoine du cimetière Saint-Roch. Elle participe à la transmission de l'histoire de Grenoble et de son héritage culturel depuis le début du XIXe siècle - création du cimetière - jusqu'à nos jours, en organisant des visites, des conférences et des expositions. Elle invite les visiteurs à venir à la découverte des personnalités du monde historique, politique, artistique, militaire, religieux, scientifique grenoblois dont la dernière demeure est flamboyante ou au contraire à l'abandon. Elle initie les curieux à l'art funéraire décoratif, symbolique, religieux et laïc qui orne de nombreuses et remarquables sépultures. Avec l’appui de la Conservation des cimetières de Grenoble, elle a entrepris une démarche consistant à retrouver et à contacter les familles dont le monument funéraire mérite, de par son intérêt artistique ou historique, d’être restauré et mis en valeur. A défaut de famille ou de descendants, elle cherche des financements pour l'entretien des monuments en état d'abandon avéré. Afin de perpétuer la mémoire des défunts, elle peut prendre en charge la restauration des sépultures tombées en déshérence. L'association se dote d'un fonds documentaire grâce à ses recherches et à la récolte d'archives, de biographies, de portraits fournis par ses adhérents passionnés de généalogie. Par ses actions et les visites qu'elle organise de mars à novembre, l'association Saint Roch ! Vous avez dit cimetière ? souhaite ainsi sensibiliser le public à la richesse culturelle et artistique du "Petit Père Lachaise grenoblois".

Donner 10 euros

Remerciements avec photo de la statue restaurée + invitation à l'inauguration

Donner 20 euros

1 nouvelle brochure illustrée en N/B sur des tombes remarquables du cimetière Saint-Roch (thème au choix) + la précédente contrepartie

Donner 50 euros

1 nouvelle brochure illustrée en couleur ou 2 en N/B sur des tombes remarquables du cimetière Saint-Roch (thèmes au choix) + la 1ère contrepartie

Donner 100 euros

2 nouvelles brochures illustrées en couleur ou 3 en N/B sur des tombes remarquables du cimetière Saint-Roch (thèmes au choix) + la 1ère contrepartie

Donner 150 euros

1 recueil du poème d'Andrée Appercelle "Du sang bu jusqu'aux pierres" calligraphié et illustré par Marc Pessin pour les 20 premiers + la 1ère contrepartie (18 restants)

Donner 150 euros

3 nouvelles brochures illustrées en couleur + la brochure "Les sculpteurs et sculptures du XIXème siècle à Saint-Roch" + la 1ère contrepartie

Saint-Roch ! Vous avez dit cimetière ?

Anonyme
25/07/2017
Anonyme
23/07/2017
Anonyme
10/07/2017