Hé, j'suis pas venu ici pour souffrir, ok ?!

by Satire à Boulets Rouges

La Messagère Libérée fait face à deux défis : se développer et payer des frais de justice pour continuer son rôle de satire.

Depuis 2020, La Messagère Libérée est le seul journal parodique qui égratigne les personnalités de la région chablaisienne et détourne l'actualité locale. Avec plus de 90 000 lecteurs uniques et près de 300 000 vues sur le site, nous pouvons affirmer que notre mauvaise foi et nos montages photo dégueu plaisent. Mais même si ce que nous faisons est incroyable, le bénévolat ne couvre pas les frais qui se multiplient car nous n‘avons aucune subvention ou aide financière.

C'est pourquoi nous devons faire aujourd'hui appel à l'aide de nos lecteurs. Vous tous pouvez faire la différence avec le moindre petit euro

Votre contribution est essentielle pour continuer à développer cette forme d’humour local et nous vous remercierons sur un wall of fame.

Le Dauphiné Libéré (décembre 2021)

Description of expenditure items

Quasiment depuis notre création, un forcené bien connu dans le Chablais nous attaque de manière répétée en justice. C'est sans doute une personne qui n'a pas d'humour puisqu'elle continue malgré des classements sans suite. 
Nous avons dû finir par prendre un conseil juridique parce que expliquer le concept de caricature à des policiers et une juge d'instruction sans avoir de connaissance juridique, ça devenait compliqué. Mais des gens de lois (rien à voir avec le jeu de l'oie), ça coûte vite cher, surtout quand nos assureurs refusent de nous aider. Jusqu’à présent, il nous en a coûté 1500€ sur nos économies personnelles et la procédure n’est pas terminée. La partie civile, elle, a visiblement déboursé dans les 10 000 balles pour mobiliser la justice donc rassurez-vous, notre avocat il n'est pas trop cher, en fait.

…Tout ça, c'est évidemment sans compter nos charges : le coût d'hébergement et de maintenance du site (un peu plus de 100€ par an), les frais bancaires (idem), les abonnements aux vrais journaux pour rebondir sur l'actualité (plus de 200€ par an), les licences de logiciels (par exemple, Canva ça coûte quand même 100 balles par an pour faire nos montages médiocres), les paquets de chips, les antidépresseurs, l'alcool, etc

Final beneficiaries of the collection

Cette collecte permettra prioritairement de payer les factures de notre avocat et les frais courants, puis les bénéfices serviront ensuite à lancer une rédaction audiovisuelle pour multiplier les supports et payer quelques stagiaires pour partir à la conquête de tout le département de la Haute-Savoie. Si les 546 électeurs de Nicolas Ravet donnent 5€ chacun, c'est réglé !

Si on était rémunéré à la blague, on pourrait même porter plainte en retour pour mise en danger de l'humour d'autrui

Les principaux bénéficiaires seront donc notre avocat pour nous éviter la chaise électrique et notre psychologue pour réparer notre état de stress post-traumatique. Mais nous prévoyons quand même de développer l'aspect événementiel avec une grande cérémonie sur le modèle des Gérard, pour remettre des prix bidons aux personnalités du coin (vous avez été des dizaines à voter !). 

Selon le succès de ce financement participatif, nous pourrons aussi envisager de racheter le groupe Le Messager pour en faire un journal de propagande à la gloire de l’immobilier et des gens chauves. 

Carriers of the project

Satire à Boulets Rouges et une association de loi 1901 qui rédige un journal parodique participatif. L'unique activité de la vingtaine de contributeurs, c'est d'écrire des blagues en caricaturant les personnes publiques et l'actualité. Et quand on compare nos statistiques avec les insultes qu'on reçoit de la part des gens puissants du coin, on se dit que c'est assez indispensable pour rappeler qu'on est en démocratie, en fait. D'ailleurs, même le Tribunal de Grande Instance de Paris avait souligné l'importance et le rôle social des “bouffons” comme nous…

Nous, tout ce qu'on voulait, c'était interpeller par l'humour en tournant en dérision l'actualité, alors qu'on traversait une période déprimante. Et puis, on s'est pris au jeu.

On ne fera jamais aussi bien que Les Guignols de l'Info (qui nous manquent) ou que Le Gorafi (qui nous inspire beaucoup), ni aussi sérieux que Le Faucigny mais on espère bien se situer dans leurs pas. 

L'équipe de La Messagère a besoin de vous !

Lors de vos dons, la législation nous oblige à vous demander des informations personnelles, mais rassurez-vous, cela ne nous servira que pour vous envoyer vos contreparties et tout restera strictement confidentiel.

Location of the project

France

Soutien

Tout notre amour

globals.price

Coup de pouce

Un courrier avec des blagues, de la mauvaise foi et un peu de mépris

globals.price

Marque de courage

Un badge avec notre nouveau logo

globals.price

Aide

Votre nom dans un article, une photo dédicacée et un stylo mâchouillé

globals.price

Fan

Un tote bag avec un message rigolo

globals.price

Mécène

Une casquette LML et un sac + un article à la gloire de Christophe Arminjon

globals.price

Nabab

Votre photo (ou visuel) en page d’accueil

globals.price

Philanthrope

Toutes les contreparties précédentes + assister à une conférence de rédaction

globals.price

Actionnaire

Contreparties précédentes et interview d'un des fondateurs

globals.price

Capitaliste

Les contreparties précédentes + 2 objets de notre boutique au choix + un courrier d'excuse faisant état de notre médiocrité

globals.price

Dénigreur

Nous formulons des excuses publiques à celui qui n'arrête pas de nous attaquer en justice

globals.price

Prospecteur

Toutes les contreparties précédentes et nous demandons à Anne-Sophie Lapix et Laurent Delahousse de devenir nos rédacteurs en chef

globals.price

Bolloré

Licenciement de tous les auteurs talentueux pour ne publier plus que des articles pas drôles sur des influenceurs et passage du site en crypté

globals.price

tiers.description.defaultTitle - tiers.description.customAmount

globals.price
Amount to pay:
0 €

HelloAsso is a social and solidarity company, which provides its payment technologies for free to the Satire à Boulets Rouges organization. A contribution to the functioning of HelloAsso, modifiable and optional, will be proposed to you before the validation of your payment.

About the organization

RNA: W741010095

460 € collected
Goal : 3 000 € Contribute to the project
End in 255 days
21 contributors

Share the collection

Hé, j'suis pas venu ici pour souffrir, ok ?!

by Satire à Boulets Rouges

Funded at 15% - 460€ / 3 000€
Contribute to the project

100% secure payment platform

All banking information to process this payment is completely secure. Thanks to SSL encryption of your banking data, you are assured of the reliability of your transactions on HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS