FR EN

Participez financièrement à la restauration du Phare de Moguériec en devenant des "Allumeurs de Mémoire" ou des "Gardiens du Phare" !

Mon don

Je donne une fois

  • 25 €
  • 50 €
  • 100 €
  • 250 €
  • 500 €
  • 1 000 €
  • 2 500 €
  • 5 000 €

Je donne tous les mois

  • 25 €
  • 50 €
  • 75 €
  • 100 €

Restaurer un phare en faisant appel à des dons, à du mécénat, pourquoi ?

Le Phare de Moguériec est fatigué ! Voilà  142 ans qu'il brille, d'abord sur la Jetée de l'Ouest du Port de Honfleur, puis depuis 1960, tout au bout de la Jetée du Port de Moguériec. Il aura lancé 400 000 000 d'éclats depuis 1876 et le sel, le vent, le ressac, la houle, l'humidité auront eu raison de son apparence de jeune premier.

Aujourd'hui :
  • son socle en béton est malade, il faut le démanteler et en couler un tout neuf, plus large (pour anticiper les entretiens ultérieurs...), et tout cela dans un environnement qui demande des interventions par voie maritime ou aérienne...

  • ses parties métalliques ne sont pas si abîmées que cela, mais pour projeter le Phare de Moguériec dans une nouvelle carrière toute lumineuse, il faut le démonter pièce à pièce, rivet après rivet, traiter son cœur de métal contre la corrosion, reprendre un certain nombre d'éléments de ferronnerie et surtout... revitrer le sommet de sa lanterne pour lui rendre sa silhouette de légende !
Le budget est à la hauteur du chantier et avoisine les 400 000 euros. La Direction Interrégionale de la Mer Nord-Atlantique Manche Ouest (Dirm Namo - Phares et Balises) a déjà annoncé prendre à sa charge les opérations de démontage du Phare de Moguériec, de transfert sur Brest, de démantèlement du socle en béton vétuste. A charge ensuite pour la Commune de Sibiril, qui a obtenu avec le concours de l'Association "Sauvons le Phare de Moguériec" que la gestion du phare lui soit transférée pendant toute la durée des travaux, de trouver le financement pour créer un nouveau socle, restaurer le Phare de Moguériec et le reposer tout au bout de sa jetée.
 
Il va sans dire que la Commune de Sibiril (1200 habitants) ne peut se permettre un tel investissement. La restauration du Phare de Moguériec ne peut donc s'effectuer que grâce aux dons que nous appelons, aux partenariats que nous recherchons, au mécénat que nous suscitons ou qui se manifeste spontanément. De nombreux particuliers ou entrepreneurs se sont engagés dans cette démarche qui nous permet déjà, à ce jour, de réunir 10 % des fonds nécessaires.

L'Association "Sauvons le Phare de Moguériec" a demandé par le biais d'un "Rescrit Mécénat" la reconnaissance d'intérêt général et attend actuellement des services fiscaux l'autorisation de défiscalisation des dons. Il ne nous est donc pas possible pour le moment d'émettre de reçus fiscaux.

Mes coordonnées

* Champs obligatoires

Vous pourrez dire "j'ai participé à la restauration d'un phare breton" !

Rénover une maison, tout le monde sait faire...

La reprise d'un monument historique par les pouvoirs publics, on a l'habitude...
Mais restaurer soi-même un phare, uniquement sur des fonds privés, il n'y a qu'à Moguériec que l'on peut voir cela ! Parce que ce n’est pas seulement un phare en métal que nous défendons, c’est toute l’histoire des gens d’ici et la fierté qui va avec !
 
Vous êtes un particulier, notre projet vous intéresse, vous voulez donner mais vous avez des questions, n'hésitez pas à nous les poser surtout..
 
Vous êtes un Chef d'Entreprise, vous voulez entrer en partenariat, en démarche de mécénat, vous souhaitez animer un réseau de potentiels donateurs, parce que la restauration d'un phare, cela vous touche, cela vous parle, cela traduit vos valeurs, cela correspond à l'image de votre entreprise, alors n'hésitez pas à entrer en contact avec nous surtout...



Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Pourboire suggéré pour soutenir HelloAsso - Modifier

Total

Pourquoi votre soutien compte ?

Mode de paiement

Propulsé par

HelloAsso