Save Gabon's Primates International

Environnement

L'association milite pour la défense des primates et la protection de l'environnement. Elle s'est fixé pour priorité de sortir les primates des centres de recherche et en particulier ceux du CIRMF (Gabon) et récupérer tous ceux détenus captifs afin de les réhabiliter en milieu naturel.

Nos actions en cours

À la une

Adhérer à nos activités 1

Nous faire un don 6

Qui sommes-nous ?

Save Gabon’s Primates est une association de conservation et de protection animale à but non lucratif. Elle concentre ses moyens d’actions à la protection des primates autres qu'humains au Gabon. Elle considère comme étant une priorité de sortir les grands singes des centres de recherche et en attendant leur réhabilitation, elle contribue à améliorer leurs conditions de vie dans le cadre de la captivité.  Ses objectifs sont les suivants :

Lalala, femelle chimpanzé du CIRMF en attente de réhabilitation

• Réhabilitation/réintroduction/sanctuarisation : Sortir tous les grands singes des centres de recherche à commencer par les chimpanzés du CDP-CIRMF (tous les gorilles ayant été réhabilités en 2014 dans le sanctuaire du projet Gorilles Fernan Vaz). Saisir les individus détenus illégalement en captivité afin de les réintroduire dans leur environnement naturel. Venir en aide aux orphelins victimes du braconnage. Maximiser les capacités d’adaptation en milieu naturel des orphelins et individus ayant connu une longue captivité.

Bien-être animal : Enrichir le milieu de vie des pensionnaires actuels du CDP-CIRMF : singes et grands singes, anciens sujets de laboratoire ou individus retirés de leur environnement. Observer et comprendre le comportement des primates en captivité pour répondre à leurs besoins. Assurer une alimentation variée et encourager les comportements de recherche de nourriture des pensionnaires du CDP pour les préparer à leur réhabilitation en sanctuaire ou parc protégé.

• Conservation des espèces : Effectuer les contrôles sanitaires des individus saisis et réhabilités afin de ne pas introduire de maladies infectieuses au sein d’espèces autochtones. Questionner la communauté scientifique pour l’arrêt de l’expérimentation animale biomédicale invasive. Sensibiliser le grand public sur la législation réglementant la chasse, la détention et la vente de primates non humains au Gabon.

• Relation humain/animal : Collaborer avec les communautés ou les acteurs locaux. Le bien-être des primates non humains ne peut s’obtenir sans le bien-être des humains. Toutes nos actions sont menées dans le sens de ce postulat.