SAVE THE DOLPHINS

Autres
Le massacre de centaines de dauphins se perpétue dans les îles Féroé (Danemark)

qui sommes-nous ?

En images
Notre mission
Si le massacre d'animaux marins est souvent l'apanage des pays asiatiques (chasse à la baleine, massacre de dauphins au Japon, Corée du Sud, etc.), ces pratiques existent également plus près de chez nous. En Europe, outre la chasse à la baleine en Islande, un pays s'adonne chaque année à une pratique sanguinaire : le Grindadrap, c'est à dire le rabattage et le massacre de familles entières de dauphins-pilotes (ou globicéphales, ou encore baleines-pilotes) aux îles Féroé (Danemark)[1]. Une tradition barbare soutenue officiellement par le gouvernement danois et passée sous silence par les médias et dirigeants européens. Ames sensibles s'abstenir...

Les îles Féroé sont une ancienne colonie Viking qui se situe en plein océan, entre l’Ecosse et l’Islande.
Elle est aujourd’hui le théâtre de l’une des chasses sans doute les plus barbares jamais commises par l’Homme sur une espèce non-humaine.

Chaque année, près de 1.500 globicéphales, ces paisibles et sympathiques cétacés à peau noire, sont rabattus vers des baies où les attend une bande de tueurs ivres de sang et de bière forte, qui les massacrent juste pour le sport, au nom de traditions datant du Moyen Age.

Les insulaires, au volant de leurs hors-bord ultra-rapides, poussent dans un premier temps les cétacés vers une baie le long des côtes. Cette chasse peut durer longtemps, cela fait aussi partie du plaisir !
Epuisés, terrifiés, hagards, les globicéphales sont progressivement amenés vers des zones de moins en moins profondes. Et c’est là que la vraie fête commence.

Les habitants de Iles Féroé plongent à de multiples reprises leurs gaffes de métal lourdes de plus de 2 kilos dans la chair palpitante des malheureux cétacés, jusqu’à ce que le croc s’accroche.
Une fois l’animal bien arrimé aux flancs de l’embarcation, un couteau long de 15 centimètres est enfoncé dans sa nuque à travers la couche de graisse et la chair. Les artères et les centres nerveux sont atteints : la mer rougeoie du sang des baleines qui hurlent de douleur et finissent par mourir… plus ou moins vite, selon la dextérité de leur assassin.


Les actions de notre association

Petition et collecte de dons pour stopper le mascacre des Globicephales


vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !
Votre commentaire public

Notre communauté

Nos supporters

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association Fondation Albert Gleizes
Fondation Albert Gleizes
Association UPSTI
UPSTI
Association FF2i
FF2i
Association FRANCE AUDACIEUSE
FRANCE AUDACIEUSE
;