Savoirs Pour Réussir Paris

Éducation et formation

Savoirs pour réussir Paris est une association de lutte contre l’illettrisme pour les personnes à partir de 16 ans qui souhaitent renouer avec les savoirs fondamentaux : lecture, écriture, expression orale, bases des maths et du numérique.

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

Selon l’Agence nationale de Lutte contre l’Illettrisme (ANLCI), 7 % de la population adulte âgée de 18 à 65 ans ayant été scolarisée en France est en situation d’illettrisme, soit près de 2 500 000 personnes en métropole.

Contribuant à la lutte contre ce phénomène, lourdement handicapant pour les personnes concernées, Savoirs pour réussir Paris (SPR) s’adresse à des jeunes et des adultes en situation d'illettrisme pour qu'ils reprennent l'apprentissage des savoirs fondamentaux (lecture, écriture, calcul, raisonnement logique) qui leur permettront d’envisager sereinement une insertion socio-professionnelle.

 

Les objectifs de l’association sont les suivants :

  • Restaurer la confiance en soi des personnes accueillies ;
  • Les réconcilier avec les savoirs fondamentaux à travers la langue ;
  • Leur redonner le goût d'apprendre grâce à un accompagnement individualisé et/ou à travers des ateliers collectifs thématiques ;
  • Leur permettre de s’adapter à différentes situations de communication ;
  • Encourager une entrée en formation et/ou une insertion professionnelle.

Les différents accompagnements proposés par SPR Paris visent tous l'autonomie des personnes accompagnées, ainsi qu’une réflexion sur leur manière propre d’apprendre afin de faciliter l’ancrage des savoirs.

 

Nos publics sont encadrés par une équipe de 2 salariées, d'un volontaire en service civique et de 22 tuteurs bénévoles (recevant chacun une formation spécifique), soit dans le cadre d’un suivi individuel, soit dans le cadre d’ateliers conçus selon des méthodes pédagogiques développées par le laboratoire de linguistique de l’université Paris V.

Le premier accueil se fait sur rendez-vous, que la personne contacte l’association de sa propre initiative ou qu’elle soit orientée par une structure (mission locale, Pôle Emploi, foyer, centre social...).

SPR Paris fonctionne en entrées et sorties permanentes tout au long de l’année (juillet et août compris).

Ainsi, depuis le 1er mars 2009 (date de l'ouverture au public de l’association), nous avons amené plus de 900 personnes à se réconcilier avec la langue. avec un effet "ascenseur" (entrée en emploi ou en formation) pour près de 60% de celles qui ont quitté le dispositif.

Notre association est agréée par le ministère de la Jeunesse et des Sports et fait partie du Plan de Lutte contre l'Illettrisme de la Ville de Paris.

Elle est soutenue depuis plusieurs années par la Ville de Paris, l'Agence nationale à la cohésion des territoires (ANCT) et le ministère de la Culture (DGLFLF). Le budget de l’association se répartit ainsi : 48% de subventions publiques, 52% de financements privés dont 7% de dons émanant de particuliers. 

 

Les photos en noir et blanc ci-dessous sont tirées d'un magnifique reportage de la photojournaliste Virginie de Galzain, Illettrisme : droit de savoirs.


 

Les actions de notre association

Ateliers et accompagnement individuel

Collectifs pour les uns, individuels pour les autres, les ateliers sont pédagogiques et interactifs. Utilisant tous les médias de connaissance et d’expression, ils sont adaptés aux besoins de chacun, redonnent le sens et le goût de la lecture, de l’écriture, du calcul. Ils ont lieu pour la plupart à un rythme hebdomadaire, sur des sessions de deux heures. Un jeune peut participer, en fonction de ses besoins et de sa disponibilité, à un ou plusieurs ateliers.

  • Écriture : cet atelier veut réconcilier avec la langue écrite en partant de l’expression personnelle et individuelle. Les jeunes alternent écrits « utilitaires » (lettres, documents administratifs) et « créatifs » (réactions personnelles rédigées sur une histoire, un événement, une photographie).
  • Expression orale : cet atelier vise à améliorer la maîtrise de la langue française dans la prononciation des sons, le déroulement de la phrase et l’enrichissement du vocabulaire.
  • Techniques de lecture : atelier destiné à ceux qui ont du mal à déchiffrer un texte, afin d’accéder à une lecture fluide en retravaillant la combinaison des lettres et la transcription des différents phonèmes du français, tout en s’appuyant sur le sens d’un texte ou d’une phrase.
  • Ça va mieux en le lisant : destiné à travailler la compréhension des textes avec une lecture attentive et des échanges argumentés.
  • Atelier presse : sur la base d’articles de presse courts choisis par les jeunes, cet atelier permet d’apprendre à donner son avis et à argumenter, ainsi que d’élargir son vocabulaire, de s’informer sur l’actualité et de l’analyser.
  • Merveilles du monde : sur la base de discussions argumentées sur un thème de société ou de visites culturelles, les jeunes réalisent des reportages, des restitutions sous forme de journal, de panneaux d’exposition ou encore des carnets de voyages. Cet atelier favorise l’apprentissage de la citoyenneté et le dialogue interculturel.
  • Calcul et vie quotidienne : cet atelier reprend les bases de l’arithmétique en partant de situations rencontrées dans la vie courante. Plus que les techniques opératoires proprement dites, c’est le raisonnement et le lexique qui sont mis en avant, afin de savoir quelle opération choisir, quel cheminement suivre.
  • Vu à la TV : les jeunes sont invités à décrypter des informations audio-visuelles et ainsi à développer leur sens critique. Ils assistent à des projections d’émissions ou de films et participent à des échanges argumentés sur ces derniers.
  • Café Philo : partant d’une question tirée au sort ou proposée par l’un des participants, les jeunes débattent entre eux, apprenant ainsi à exprimer leurs idées, à argumenter tout en écoutant les autres.
  • Goûtons nos goûters : dans cet atelier, les jeunes mettent en pratique divers aspects de l’apprentissage qui leur est proposé : lecture des recettes, appréhension du vocabulaire culinaire, calcul des proportions, maîtrise de la méthode de réalisation de la recette, travail de l’écrit et dégustation.


 

Projets spécifiques

Au-delà des ateliers hebdomadaires et de l’accompagnement individuel, SPR Paris met en place des projets étalés sur la durée, visant à faire travailler les jeunes sur une thématique spécifique sous plusieurs angles. Par exemple :

 

Agir ensemble, le cabaret - Ateliers d'écriture de chansons et de saynètes et spectacles avec le groupe Les Frérots

Cette action s’appuie sur le théâtre, la musique et le chant pour amener les participants à développer leur expression orale et écrite, leur confiance en soi et progressivement les amener à monter un spectacle à partir de leurs propres textes. Mené pendant la pandémie de coronavirus, le spectacle n'a pas pu se dérouler en public mais il s'est joué devant les caméras en janvier 2021 afin de faire un film. Deux précédentes éditions consacrées à la chanson se sont déroulées respectivement en avril 2015 et fin 2016, donnant lieu à deux DVD, labellisés par l'ANLCI.

 

Dix mots qui content au musée - Projet co-construit avec le musée du Quai Branly-Jacques Chirac autour du conte et de l'oralité

Ce projet s’est déroulé du 9 janvier au 27 mars 2018, s’inscrivant dans le cadre de l'opération "Dis-moi dix mots" impulsée par le ministère de la Culture. Il avait pour objet d'amener des jeunes en situation d'illettrisme à développer leurs capacités langagières orales et écrites grâce au conte et aux œuvres d'art, en intégrant les mots de "Dis-moi dix mots" : accent, bagou, griot, jactance, ohé, placoter, susurrer, truculent, voix et volubile. Les participants ont suivi des visites et des ateliers autour de l'oralité animés par les conteurs du musée ainsi que des ateliers d'écriture avec les tuteurs de SPR. Ce travail a abouti à une présentation au musée au cours de laquelle les jeunes ont conté en public les histoires que leur ont inspirées des œuvres d'art et les dix mots de la sélection 2018. Cette prestation et les étapes du projet ont fait l’objet d’un documentaire visible sur ce lien.

 

Plus loin dans le temps, nous avons par exemple mené le projet Mémoire intime, patrimoine commun.

Partant de la conviction que la culture est un levier essentiel pour sortir de l’illettrisme, SPR Paris a monté un partenariat avec le musée du Louvre et la Bibliothèque nationale de France (BnF). Ainsi, pendant 4 mois, 8 jeunes de SPR Paris, en situation d’illettrisme, ont appris à regarder des œuvres mais aussi à dialoguer avec elles. Accompagnés par 6 tuteurs de l’association, ils ont renoué avec l’écriture en tissant l’histoire des hommes avec leur souvenir personnel. Reprenant confiance, ils ont accepté de compliquer le défi en intégrant à leurs textes des mots de la sélection 2014 des « Dis-moi dix mots ». En confrontant leur souvenir avec la mémoire collective, ils ont pris conscience que le patrimoine concerne tous les hommes et qu’ils ont leur pierre à y apporter.

Ce projet a donné lieu à la parution d’un recueil de texte intitulé Accéder à l’écrit pour vivre ensemble ; mémoire intime, patrimoine commun, et lancé officiellement lors des Assises nationales et européennes de la lutte contre l’illettrisme de novembre 2013 à Lyon. Le recueil a obtenu le label Grande Cause nationale 2013 dédiée à la lutte contre l’illettrisme.