Schola Africa

Arts et culture
Schola Africa est une association humanitaire œuvrant principalement pour la scolarisation et la formation professionnelle en milieu rural au Burkina Faso.
qui sommes-nous ?
En images
Notre mission
Schola Africa a été créée en 2000 par des étudiants de l'EDHEC de Lille, en collaboration avec Karim Gomina, un directeur d'école burkinabè qui assure sur place le lien direct entre l'association et les populations locales.

Nos deux principaux objectifs:
- Faciliter l'accès à l'éducation et à la formation professionnelle au Burkina Faso.
Pour cela, Schola Africa finance et supervise la construction d'écoles dans les villages isolés de la région de Bobo-Dioulasso. Depuis 2000, nous avons permis la construction de 13 salles de classe, 9 logements de maîtres et 4 latrines, dans 8 villages différents. En 2013, une autre salle de classe viendra s'ajouter à celles déjà construites.
De plus, en 2002, nous avons fondé un centre de formation professionnelle à la couture dans le quartier de Sarfalao, à Bobo-Dioulasso. Ainsi, les jeunes filles peuvent s'insérer dans le monde du travail grâce à l'obtention d'un diplôme reconnu par l'Etat burkinabè après 3 années de formation. Depuis la création du centre, huit promotions sont sorties diplômées.

- Sensibiliser aux problématiques de développement et promouvoir la culture africaine dans la métropole lilloise.
Nos actions de sensibilisation s'appuient principalement sur deux activités: les échanges épistolaires entre écoliers français et écoliers burkinabès, et des interventions de sensibilisation ludiques dans les écoles, collèges et lycées de la région lilloise.
Nous organisons également des évènements ayant pour but de promouvoir la culture africaine: conférences, dîners africains, défilés de mode africaine, concerts, etc...

Nos grands principes:
- L'accès à l'éducation et la formation professionnelle, un moteur de développement.
- Le développement participatif: être à l'écoute des populations et les impliquer dans les projets de Schola Africa.
- Etre au service des populations avec respect et humilité.
- Les actions de Schola Africa au Burkina Faso et à Lille engagent notre responsabilité.
- Etre le plus innovant possible pour s'adapter à une réalité complexe.
Les actions de notre association

Construction de salles de classes

Notre objectif principal est de développer la scolarisation en milieu rural. Pour cela, nous finançons et supervisons la construction d’écoles dans les villages de la région de Bobo Dioulasso. Une école complète se compose de 3 salles de classe, de latrines et d’un magasin (pièce de stockage attenante qui sert parfois de bureau au directeur).
Depuis 2000, nous avons ainsi permis la construction de 13 salles de classe, de 7 logements de maître et de latrines dans 8 villages.
En cette année 2013 viendra s'ajouter une 14ème salle à la liste.

Centre de formation professionnelle à la couture

Schola Africa a fondé le centre en 2002. Nous avons dans un premier temps loué un local, avant de construire notre propre bâtiment à Sarfalao en 2004. Il se composait à l’origine de 3 pièces. Afin d’améliorer les conditions de travail des filles du centre, nous avons construit pour la rentrée de 2012 un nouveau centre de formation plus spacieux à quelques pas du centre actuel et avons investi dans davantage de machines à coudre.
Le centre suit un programme élaboré par le gouvernement. La formation au centre dure 3 ans; elle est suivie d’un stage de 2 ans chez un tailleur, une formation complémentaire qui renforce les acquis des diplômées.

Apport de matériel scolaire

Nous équipons nos salles de classe de tables-bancs, d’un tableau, d’une armoire et d’un bureau de maître. Toujours dans le souci d’alimenter l’économie locale, nous faisons pour cela appel à un soudeur burkinabè.
En cas de besoin, nous fournissons également du petit matériel scolaire comme des cahiers et des crayons ; là aussi, nous préférons dans la mesure du possible acheter le matériel directement sur place.
Mais nous emportons aussi des livres scolaires venant de France lors de chaque mission. Nous obtenons ces livres grâce à nos partenariats avec des écoles et des collèges lillois. Une fois arrivés au Burkina Faso, nous laissons le soin à Karim Gomina, notre partenaire, de les répartir et de les donner aux écoles.

Distribution de lampes solaires

En brousse, la nuit tombe très tôt et, faute d'accès à l'électricité, les enfants sont privés de lumière et ne peuvent donc réviser leurs leçons. L'apprentissage n'est de ce fait pas optimal et cela est une des principales raisons de l'échec scolaire en milieu rural.
Schola Africa finance donc depuis plusieurs années la distribution de lampes aux différentes écoles dans lesquelles nous intervenons. Il s'agissait au départ de lampes à pétrole, mais désormais nous achetons à un fabriquant local des modèles fonctionnant à l'énergie solaire. Ces lampes sont plus fiables, plus autonomes, et surtout plus écologiques.

Inscription à l'état civil

L'inscription à l'Etat civil est une démarche obligatoire sans laquelle un élève burkinabé ne peut pas obtenir de diplôme de fin d'étude. Or, très peu de parents sont au courant de ce fait en milieu rural. D'autre part, c'est une démarche administrative payante à laquelle certaines familles ne peuvent subvenir.
C'est pourquoi Schola Africa s'est engagé à financer 600 inscriptions par an. Il ne s'agit pas seulement d'en assurer le financement mais aussi d'accompagner les familles pour remplir les papiers et dans les démarches administratives.
Ainsi chacun des élèves inscrits obtient la possibilité de poursuivre ses études au-delà du primaire.

Siège social

24 Avenue Gustave Delory 59057 Roubaix

Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?
Soyez le premier à lancer la conversation !
Votre commentaire public
Notre communauté

Nos supporters

crowdfunding 181229 manon.becourt 190254 quentin.petitdelepine 180801
Découvrez d'autres associations sur HelloAsso
Association NAZEROUED
NAZEROUED
Association CHORALE On N'est Pas Couché
CHORALE On N'est Pas Couché
Association Pixel Up !
Pixel Up !
Association THE WILD ROOM
THE WILD ROOM
;