Adhésion à la Société des journalistes du groupe NRJ

par SDJ NRJ Group

Adhésion valable du 02/02/2021 au 02/02/2023

Adhésion à la Société des journalistes du groupe NRJ

par SDJ NRJ Group

Choix de l'adhésion

Adhérents

Coordonnées

Récapitulatif

Adhésion pour deux ans

20,00 €
Montant à payer pour la durée de l'adhésion :
0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme SDJ NRJ Group. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Adhésion à la Société des journalistes du groupe NRJ - SDJ NRJ Group

Adhésion à la Société des journalistes du groupe NRJ

La Société des journalistes du Groupe NRJ est née officiellement le 28 septembre 2020.

Une assemblée générale extraordinaire a permis d'élire un bureau collégial composé de Frédéric Torrent (Clermont-Ferrand), Christophe Leroy (Bordeaux) et Sylvain Ernault (Lannion), tous les trois journalistes sur Chérie FM, qui se répartissent les rôles de président, trésorier et secrétaire.

Cette association de loi 1901 a pour objet, d'après ses statuts :

  • d'assurer la représentation des journalistes du groupe NRJ, de valoriser leur travail et leurs compétences auprès de la direction comme des autres corps de métiers du groupe ;
  • de défendre l'indépendance des rédactions, notamment en cas de changement d'actionnaire ;
  • d'être un interlocuteur de la direction pour les décisions portant sur les contenus journalistiques produits pour les différentes antennes ;
  • de prendre part à la rédaction puis à l'application d'une charte de déontologie journalistique au sein du groupe NRJ ;
  • de communiquer avec d'autres rédactions pour réfléchir et agir ensemble sur des questions telles que l'indépendance des rédactions, la déontologie et d'autres enjeux liés à cette profession.

En d'autres termes, il s'agit de défendre la place d'une information journalistique de qualité sur l'ensemble des chaînes du groupe NRJ.

La SDJ doit être un organe de réflexion, capable aussi de lancer des alertes en cas de problème déontologique ou d'entraves à l'exercice de notre métier, notamment.

Grille d'information, rôle des rédactions en chef, respect de la déontologie, définition des lignes éditoriales... nous voulons contribuer à l'améliorer des pratiques, pour davantage de dialogue et d'écoute dans nos réseaux.

Complémentaire des syndicats

La Société des journalistes n'entend aucunement mordre sur les prérogatives des organisations syndicales, en matière de négociations salariales ou de défense des emplois, entre autres. 

La double adhésion à un syndicat et à la société des journalistes est tout à fait possible, voire encouragée.

Nous travaillons d'ailleurs en bonne intelligence avec les syndicats de l'UES Régions dans le cadre de la négociation sur la charte de déontologie journalistique. La SDJ a fait part de ses préconisations et ses représentants ont été invités par les syndicats aux réunions avec la direction.

Représentation des journalistes à l'extérieur

Dès sa fondation, la SDJ a pris contact avec les autres sociétés de journalistes et de rédacteurs de France. Il en existe une cinquantaine, sous des formes diverses. Nous sommes inscrits dans une boucle de discussion et participons aux discussions.

Représenté par son bureau, la SDJ s'est prononcée contre la proposition de loi Sécurité globale, en cosignant des tribunes publiées par la presse avant les mobilisations appelées par la Coordination nationale #StoploiSécuritéglobale avant les 28 novembre et du 16 janvier, notamment. Pour rappel, les articles 21, 22 et 24 de ce texte portent atteinte à la liberté d'informer et d'être informé sur l'action de la police.

En vertu de ses statuts, la SDJ a également dénoncé les entraves à la liberté de la presse en France, notamment dans le cas des confrères et consœurs empêché·es de couvrir des expulsions de migrant·es par l'Etat dans le Nord de la France, à l'hiver 2021. Fin janvier, nous avons cosigné la tribune intitulée « Il est urgent de garantir la liberté d'informer ».

Nous communiquons sur ces prises de position via notre compte Twitterhttps://twitter.com/SdjNrj

Votre adhésion, notre légitimité collective

La légitimité de la SDJ et donc la défense des intérêts des journalistes et de l'information dans le groupe NRJ dépend dépend de votre investissement.

Cela passe par une adhésion massive. 

Nous avons choisi un tarif d'adhésion modique (20 € pour deux ans), mais pas la gratuité. Cette somme symbolise votre engagement tout en permettant de couvrir certains frais, notamment en cas de déplacement d'une délégation pour une réunion.

Adhérez et faites adhérer !

Espace de discussion

Cette adhésion vous donne accès au groupe privé de la SDJ sur Facebook, notre espace de discussion.


N'oubliez pas d'en parler à vos collègues. Aucune liste d'adhérents ne sera jamais diffusée à l'extérieur de la SDJ.

Des questions ? Contactez-nous : sdjnrj@gmail.com
Signaler la page