Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Secours populaire de la Côte-d'Or pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Citoyens Sans Frontières

par Secours populaire de la Côte-d'Or

Sensibilisation à l'engagement citoyen, laïc et solidaire - Mobilité internationale

Contexte du projet

« Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » A. Einstein

La sagesse ne date pas d'hier et pourtant, la bêtise humaine est toujours présente aujourd'hui. Et si l'on en croit Einstein, sa fin n'est pas pour demain...
Variant au gré des époques et de « l'inspiration » du moment, des théories vaseuses ont, successivement ou concomitamment, reposé sur des discriminations selon l'origine sociale, la couleur de peau, la religion... Les exemples sont légions et constituent l'essence même de la peur de l'autre et de la haine.
Fort de ce constat, l'histoire retiendra peut être qu'une petite voix, celle du lycée Simone Weil de Dijon, s'est élevée contre la bêtise humaine. « Elève tes mots, pas ta voix. C'est la pluie qui fait grandir les fleurs, pas le tonnerre. » C'est avec ces sages paroles de Djalâl ad-Dîn Rûmi, poète persan du XIIIème siècle, que l'on pourrait résumer le projet CSF que nous allons vous présenter.

Les racines du projet

« The greatest obstacle to discovery is not ignorance, it's the illusion of knowledge ». Daniel J. Boorstin

Le projet CSF entend se construire sur l'Histoire pour lutter contre les fléaux de notre époque : cohésion sociale en péril, individualisme croissant, guerres et conflits omniprésents... En nous appuyant sur les erreurs du passé à travers l'exemple de l'ex-Yougoslavie, nous entendons prôner les valeurs de solidarité, du vivre ensemble, du respect, de l'ouverture culturelle, de la mobilité internationale et de l'écocitoyenneté.
L'exemple de la désintégration de l'ex-Yougoslavie et, plus particulièrement celle de la Bosnie-Herzégovine, servira de support de réflexion pour les élèves/étudiants (par une rencontre avec l'histoire vivante et récente) sur les conséquences d'une guerre dont la population - et surtout les jeunes de leur génération -, est encore marquée. Nous discuterons ainsi du bien fondé de l'Europe dans la promotion de la liberté et de la paix.

Un projet de mobilité internationale

C'est dans ce cadre que le projet CSF a vu le jour et dont l'action centrale repose sur une mobilité internationale impliquant des élèves/étudiants du lycée Simone Weil de Dijon – et en particulier la section européenne –, le Secours populaire français 21 (SPF 21), l'association bosnienne Bolje Sutra et des élèves de Bosnie-Herégovine.

Les objectifs d'un tel projet sont multiples : promouvoir le vivre ensemble, lutter contre le repli sur soi, prôner la tolérance... Et les actions tout aussi nombreuses : tables rondes sur les cultures/religions et sur les enjeux européens du XXIème siècle, réalisation d'une soirée interculturelle, programme de mobilité internationale... Pour paraphraser S. Beckett, c'est en nous donnant du mal pour les petites choses, que nous parviendrons aux grandes avec le temps.

Un partenariat avec le SPF 21

En liaison avec les partenaires locaux, le SPF mène – de longue date – une multitude d'actions de solidarité en Bosnie, portant ses valeurs humanistes au delà de nos frontières. Partageant la même vision du monde, la communauté éducative du lycée Simone Weil a proposé un partenariat au SPF 21, convaincue de la plus-value mutuelle de cette synergie.

Déplacements en Bosnie Herzegovine

Un premier déplacement est prévu en novembre 2018 pour un groupe restreint (9 personnes - élèves et accompagnateurs-). Ce premier contact sera l’occasion pour ces « ambassadeurs » de concrétiser les liens avec les partenaires bosniens (association Bolje Sutra, collège de Solina…) pour co construire le projet d’un échange avec un groupe plus complet (25 personnes) dans le cadre d’Erasmus +, en 2019.

Ce sera aussi l’occasion  de mettre en place les premières animations sur le thème de l’écocitoyenneté à destination des enfants de l’association Bolje Sutra.

Pour en savoir davantage sur le projet, rdv sur le site du lycée Simone Weil de Dijon

Des dons qui ne vous coûtent (presque) rien !

En effet, le SPF 21 fait partie des organismes d'aide aux personnes en difficulté. Ainsi, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt égale à 75% des versements effectués (jusqu'à 531€ de don et 66% au delà). Pour faire simple, 10 euros donnés ne vous coûteront qu'un peu plus de 2 euros...

Merci pour votre contribution !
Grâce à vous, les enfants de l'association Bolje Sutra et les élèves du lycée Simone Weil de Dijon pourront réaliser leur projet !

Donner 10 euros

Carte postale de Bosnie

Donner 20 euros

Carte postale de Bosnie

Donner 50 euros

Carte postale et Invitation à la rencontre d'après projet

Donner 100 euros

Carte postale et Invitation à la rencontre d'après projet

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
c

cécile wartel

24/04/2018
V

Véronique VENTRE

11/04/2018
D

Dominique ROUILLARD

10/04/2018
Signaler la page