Entretien et Fonctionnement de la Fabrique de Papier recyclé en bouse d'éléphant

par SENS SOLIDAIRES

Faire un don

Entretien et Fonctionnement de la Fabrique de Papier recyclé en bouse d'éléphant

par SENS SOLIDAIRES

Faire un don
Entretien et Fonctionnement de la Fabrique de Papier recyclé en bouse d'éléphant - SENS SOLIDAIRES

Investissement pour l’entretien et le fonctionnement de la Fabrique de papier recyclé en bouse d’éléphant.

Projet de fabrique de papier recyclé en bouse d’éléphant au Kenya :

L’association Sens Solidaire met en œuvre des actions de solidarité à l’International afin de préserver l’environnement.

Sens Solidaire en collaboration avec Lumo Community Widlife Sanctuary lance sa campagne de crowdfunding afin de récolter des fonds pour financer l’entretien et le fonctionnement de la fabrique de papier recyclé en bouse d’éléphant à Lumo au Kenya.

 

Objectif principal : Contribuer à une dynamique économique responsable pour les communautés rurales au sein du Sanctuaire de Lumo au Kenya.

Origines du Projet :

Contexte local :

Au Sud du Kenya, au cœur du Parc National Tsavo, une ethnie Bantoue est établie, Les Taïta.                                             Le gouvernement Kenyan leur a confié la responsabilité de plusieurs terres dans le but de protéger la biodiversité de cette zone. En réponse à cette demande : Le Sanctuaire de Lumo a ainsi été créé. Ce corridor biologique est géré par un comité de villageois qui regroupe environ 5 villages annexes au Sanctuaire. C’est le Community Board Organization (CBO) du nom de Lumo Community Wildlife Sanctuary.

Sens Solidaires collabore depuis 2013 avec le village de Maktau, frontalier du sanctuaire.  Notamment par un projet de correspondance scolaire avec l’équipe enseignante ainsi qu’avec les rangers qui sont chargés de recenser la faune et de la protection des espèces menacées.

L’un des objectifs du CBO est de trouver des activités créatrices de richesses avec pour objectif l’autonomisation des communautés locales.

Sens Solidaire, animé par l’idée de relancer la fabrique de papier a proposé en 2018 au manager du Sanctuaire l’idée d’impliquer le comité local dans ce projet. L’équipe de Sens Solidaires s’est donc rendue sur place en février 2019 afin de former deux jeunes étudiants Taïta aux différentes techniques nécessaires à la fabrication du papier.

Le but est de développer une activité génératrice de revenus avec les populations locales autour des parcs nationaux afin qu’elles vivent en harmonie avec les éléphants.

 L’équipe de Sens Solidaires s’est donc rendue sur place en février 2019 afin de former deux jeunes étudiants Taïta aux différentes techniques nécessaires à la fabrication du papier. Les jeunes sur la photo ci-jointe.

Le but est de développer une activité génératrice de revenus avec les populations locales autour des parcs nationaux afin qu’elles vivent en harmonie avec les éléphants.

 

 

 

 

Présentation du Projet :

 

 

Une image contenant herbe, extérieur, champ, broutant  Description générée automatiquementLes habitants du village de Maktau sont confrontés à plusieurs défis :

·       Un chômage important

·       Le braconnage

·       Une incapacité à répondre aux défis environnementaux

Afin de lutter contre ces différents défis, un des moyens que nous proposons consiste à la mise en place d’une activité génératrice de revenu.

Le projet de la Fabrique de Papier recyclé à base de matières premières d’éléphant est né de la volonté d’une part de freiner la déforestation par la réduction de la demande de papier classique)

D’autre part, de détourner les jeunes populations du braconnage en constituant une alternative d’emploi viable. En effet, le braconnage est un problème persistant en Afrique de l’Est et notamment au Kenya, où la demande en ivoire est très importante. Les braconniers tuent chaque année des milliers d’éléphants pour revendre l’ivoire.                                                                                                                   Ce projet s’illustre dans la lutte contre le braconnage. Nous souhaitons aider les populations locales à avoir une alternative saine et efficiente face au braconnage. Notamment en montrant qu’il est possible d’envisager positivement la présence animale. Tout en contribuant au respect de l’environnement car le procédé utilisé pour l’élaboration du papier est artisanal et raisonnable car très peu couteux en énergie et en eau. Cette fabrique va participer au financement et à la pérennité du Sanctuaire.

Le processus de réalisation du papier recyclé :

Un éléphant digère seulement 44% de son alimentation. De ce fait 160 kg de déjection peuvent être ramassées chaque jour soit 200 pages de papier recyclé. Un papier sans odeur et stérile.

Afin de réaliser ce papier plusieurs éléments sont nécessaires :

Ø  Déjections des éléphants.

Ø  Papier recyclé.

Ø  Colle naturelle.

Comment le papier est-il réalisé ?

 

1.       Première étape : Lavage des déjections à l’eau tiède pour enlever les impuretés.

2.       Les déjections sont bouillies pendant six heures pour les stériliser et les rendre plus souples.

3.       Le papier recyclé est également bouilli.

4.       Le papier recyclé est mélangé à part égale avec les déjections que l’on pile à l’aide d’un mortier

5.       Fabrication d’un liant en additionnant 15 à 20 litres d’eau et 300 ml de colle

6.       Le liant est ajouté au mélange afin de réaliser la pâte à papier

7.       Séchage du papier à l’aide d’un grillage

8.       Décoration finale

 

L’élaboration du papier en photo :

 

La production de ce papier innovant est 100% naturel, réalisé avec l’énergie solaire et éolienne.

Le séchage du papier ci-contre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Fabrique du papier :

·       Le local sert à la production et au stockage des produits finis.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

A quoi servira l'argent collecté ?

Vos dons permettront de participer à l’entretien et au fonctionnement de la Fabrique de papier ainsi qu’au perfectionnement des techniques utilisés dans la réalisation du papier. Vous participerez ainsi à une action de solidarité internationale en faveur du respect de la biodiversité.

L’entretien du bâtiment et au fonctionnement de la fabrique de papier

 

Perfectionnement des techniques de réalisation du papier ;

·       Recrutement d’une main d’œuvre supplémentaire afin d’accroitre la production.

·       Collaboration avec un partenaire marketing.

·       Amélioration des produits réalisés en termes de texture et de décoration.

Ci-contre : Les réalisations actuelles en papier recyclé à base de bouse d’éléphant

 

 

 

 

 

Sens Solidaire réalise également des ateliers artistiques au sein des écoles primaires en France. Ci-contre vous trouverez les enfants de l’école primaire utilisant le papier recyclé issu de la fabrique.

Une image contenant texte, personne, intérieur, groupe  Description générée automatiquementUne image contenant texte, personne, intérieur, enfant  Description générée automatiquement

 

L’objectif est donc pluriel : la protection de la biodiversité en l’occurrence des éléphants tout en permettant aux communautés locales de s’autonomiser en vivant convenablement de leur activité.

 

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme SENS SOLIDAIRES. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
E
EnsemblepourlaBiodiv
22/04/2021
D
Stella
21/12/2018
Signaler la page