Français English

Construire un Dojo Traditionnel à Tournefeuille (31170), pour y recevoir toutes personnes désirant pratiquer en sérénité, Taichi Chuan, Self Défense, Karaté dans la tradition.

in favour of Shoto Ryu

My donation
Free amount
My contact information

* Required fields

Mon récapitulatif
Sélection Don
Don 0 €
Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso 0 €
Total 0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l'organisme Shoto Ryu . Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

* Champs obligatoires

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS

Age


LE SPORT NE FAIT PAS VIVRE PLUS VIEUX, MAIS FAIT VIVRE PLUS JEUNE.

Passé la cinquantaine la plupart des gens s'imaginent qu'ils s'engagent irrémédiablement sur le chemin du déclin. Ils ont l'impression que la partie est jouée, qu'il est trop tard pour entreprendre, que rien ne sera plus jamais comme avant. Ce sentiment négatif est uniquement le résultat d'idées préconçues, qui se trouvent renforcées, dans notre société, par la ségrégation régnant entre les générations. Il y a ainsi des millions d'hommes et de femmes qui se croient vieux alors qu'ils ne le sont que dans leur imagination.


Le taichi Chuan:
Les bienfaits

Le Tai-chi, avec plusieurs autres techniques, fait partie des approches corps-esprit.
Dérivé des arts martiaux, le tai-chi est une discipline corporelle d’origine chinoise comportant un ensemble de mouvements continus et circulaires exécutés avec lenteur et précision dans un ordre préétabli.

Il met aussi l’accent sur la maîtrise de la respiration.
La pratique vise entre autres à améliorer la souplesse, à renforcer le système musculo squelettique et à maintenir une bonne santé physique, mentale et spirituelle.

Selon ses adeptes, grâce à son côté méditatif et à l’extrême précision des gestes, le tai-chi permettrait d’apaiser le mental et d’améliorer la concentration, la vivacité d’esprit et la mémoire.

Il favoriserait aussi une meilleure prise de conscience de soi et de son environnement et contribuerait à harmoniser le Chi.

Réduire le risque de chute et améliorer l’équilibre des personnes âgées. Aider au contrôle de l’hypertension et réduire les risques de maladies cardiovasculaires.

Améliorer les capacités fonctionnelles des femmes ayant surmonté un cancer du sein.
Améliorer le sommeil des personnes âgées.
Améliorer la capacité aérobique.
Promouvoir la santé mentale.
Améliorer la capacité pulmonaire.
Réduire certains symptômes de l’arthrite rhumatoïde.
Soulager l’arthrose du genou.
Aider au contrôle de l’hypertension des personnes âgées.
Réduire l’ostéoporose.
Réduire les symptômes de la fibromyalgie.
Contribuer à contrôler le diabète.
Aider à diminuer les symptômes de la maladie de Parkinson.
Aider à la prise en charge du poids des femmes obèses.


Les Enfants


Leur offrir une activité sportive tout en étant ludique. Leur offrir un lieu où un enseignant sera leur écoute.
Leur enseigner, le respect envers les autres, (amis, collègues, parents, famille, plus faible).
Une famille avec 3 enfants, n'ont plus les moyens financiers.
Leur offrir ces moyens avec des enseignants bénévoles.


Self Défense


SE DÉFENDRE N'EST PAS UNE VIOLENCE.

Comme pour toute discipline physique, il y a immanquablement une phase d’apprentissage technique : comment délivrer avec puissance et rapidité un coup de pied ou de poing, savoir parer une attaque, comprendre les déplacements, réaliser une clé articulaire…

Sans négliger également un minimum de travail de la condition physique : endurance, force et souplesse.

À cette composante technique et physique, il convient d’ajouter l’apprentissage de notions élémentaires de psychologie et de gestion du stress avec un brin de sens tactique.

En effet, les principes de base des techniques de self-défense peuvent s’acquérir au bout de quelques semaines, moyennant un entraînement régulier et intensif. Mais ce qui est essentiel, c’est de développer la capacité à anticiper une agression, ce qui passe par l’observation de plusieurs points :

  • l’environnement : lieu isolé, sombre, sans issue de secours, terrain glissant ou escarpé, endroits où se replier (café, poste de police, magasin…) ;
  • la foule : repérer les individus agressifs, drogués, alcoolisés ainsi que les mouvements de foule (manifestation, fêtes…) ;
  • sa propre condition : seul ou accompagné, dans une tenue permettant de faire des mouvements amples ou au contraire dans des vêtements serrés, en forme ou fatigué…

Lorsque les premiers signes de l’agression surviennent, il faut alors déclencher tout un processus, même inconscient, de « gestion de crise » pour se préparer à l’affrontement, fut-il verbal :

– position du corps : buste de ¾ face à l’agresseur pour protéger les points vitaux, mais aussi être prêt à partir en courant ;

– position des bras : bras fléchis vers l’agresseur, mains ouvertes tournées vers l’extérieur en signe d’apaisement, ce qui est aussi un moyen de garder une distance de sécurité et de se protéger si un coup survient;

– ton de la voix : ferme, mais ouvert au dialogue, bannir les insultes, essayer de parlementer tout en trouvant un moyen de se mettre dans une zone sécurisée ;

– mentalement : réfléchir rapidement à une sortie de crise, envisager les différents cas de figure possibles et préparer le risque d’un affrontement.