Référé contre la construction illégale d'un immeuble à Mimizan-plage (Landes)

par Sibylline - Faune marine

Référé contre la construction illégale d'un immeuble à Mimizan-plage (Landes)

par Sibylline - Faune marine

Sous titre de votre collecte

En parler, c'est bien... Agir, c'est mieux !

Sur la commune de Mimizan-plage (Landes), en bordure du courant plage Nord, se construisent actuellement deux immeubles de  3 étages, en dépit de la "loi Littoral" de 1986 (qui restreint le développement d'installations et d'aménagement dans une bande de 100 m en bordure de rivage) et de la zone déclarée submersible par arrêté préfectoral (lien). Informées, Préfecture et DDTM (Direction départementale des territoires et de la mer) n’ont pas jugé bon de répondre.

En 2004, l’association Mimizan plus authentique (dont l'ex président est aujourd’hui maire de la ville) s’est opposée au permis de construire de 11 immeubles clôturés et mis en vente sur internet alors qu’il n’y avait pas encore de permis accordé.

A titre complémentaire, le terrain de la ZAC des pêcheurs (zone du lieu de construction) a été vendu en 2005 par la précédente mairie socialiste à la SATEL (Société d’Economie Mixte (SEM) des Landes) pour 1 euro symbolique. Les promoteurs actuels ont acheté le terrain 750 000 euros (le contribuable mimizanais est ravi !).

Cette commune est coutumière des constructions illégales. Un autre exemple est celui d’un parking construit sur la dune : lien

L'association Sibylline, aujourd'hui en mesure de mener des actions en justice, sollicite donc votre aide afin de faire stopper les travaux par référé.

La somme a réunir comprend les frais d'avocat et d'huissier. L'association ne bénéficie d'aucune subvention publique. Seule la générosité du public lui permet de mener ses actions à bien.

Soutenez notre action et aidez-nous à faire respecter la loi et la biodiversité en faisant un don (déductible des impôts) et en partageant cette page !

Faire-un-don-refere-MFG

MAJ 07.01.2014 : après la tempête Hercule

Selon les Mimizannais eux-mêmes, le courant a atteint un niveau record. © PHOTO MATHILDE FRAIGNEAU
A Mimizan lundi soir, le courant a débordé. Un mascaret particulièrement violent a même pénétré dans une maison particulière, avenue du Parc d'Hiver, où plusieurs jardins ont été inondés. Le lendemain matin, les bords du cours d'eau sont jonchés de débris. Photo Mathilde Fraigneau
Selon les Mimizannais eux-mêmes, le courant a atteint un niveau record. Photo Mathilde Fraigneau
Selon les Mimizannais eux-mêmes, le courant a atteint un niveau record. Photo Mathilde Fraigneau

Pour rappel, le 9 Janvier 1924 avait lieu un tsunami détruisant le casino et l'aile gauche de l'établissement des thermes, en bordure de courant, en face de l'actuelle construction.

Donner 10 euros

Vous bénéficiez d'une déduction fiscale de 6,60 €

Donner 30 euros

Vous bénéficiez d'une déduction fiscale de 19,80 €

Donner 60 euros

Vous bénéficiez d'une déduction fiscale de 39,60 €

Donner 100 euros

Vous bénéficiez d'une déduction fiscale de 66,00 €

Lancer ma collecte !
Association Sibylline - Faune marine

Sibylline - Faune marine

Respect et protection de la faune marine (baleines, dauphins, oiseaux marins, tortues, requins…) en détresse (échouage, marée noire, conséquences des activités humaines) et de son milieu par la médecine vétérinaire, la recherche et l'éducation.