Société d'Anthropologie des Connaissances

L'Association d'anthropologie des Connaissances est une "société savante" qui édite la Revue d'Anthropologie des Connaissances

qui sommes-nous ?

En images

Notre mission

Pourquoi une Société d'Anthropologie des Connaissances?


À l’aube du XXI-ème siècle, les institutions sociales et économiques dans le monde entier sont comme appelées à promouvoir une « société de la connaissance ». Il semble dès lors important de réfléchir à la manière dont la connaissance se forme et se diffuse, se partage et se dispute, mais aussi transforme et performe de nouveaux assemblages. C'est pour favoriser le développement de l’anthropologie des connaissances dans les études théoriques, les recherches empiriques, les applications pratiques, l’enseignement et la diffusion de connaissances. qu'a été créé la Société d’Anthropologie des Connaissances en avril 2006). 


Les principaux objectifs de cette association sont de stimuler les enquêtes multidisciplinaires sur les pratiques et les conduites, sur les formes de connaissances et de leur développement, sur les professions, les organisations et les institutions, sur les techniques et les productions ; de favoriser le développement de recherches conjointes dans une grande diversité de sciences sociales et humaines, aussi bien que naturelles et exactes ; d’offrir des lieux de publications savantes et d’échanges scientifiques. À ces fins, la Société d’Anthropologie des Connaissances édite une revue scientifique  intitulé la Revue d’Anthropologie des Connaissances (RAC). 


Pour fonder cette revue, un collectif de chercheurs de nombreuses institutions se sont associés pour qu’elle devienne une agora scientifique stimulante sur ce domaine.  La RAC publie des résultats originaux, principalement sous forme d’article de recherche en Varia ou dans le cadre de dossiers thématiques. Elle favorise la publication de textes innovants mobilisant des approches, des méthodes et des outils théoriques en sciences humaines et sociales pour conduire l’étude et l’analyse de la production, de la circulation et de la mobilisation des connaissances. C’est ce domaine de recherche que l’intitulé «anthropologie des connaissances » voudrait désigner, en fédérant les regards de plusieurs disciplines.

Site de l'Asscociation

Accès libre à la Revue 



C'est quoi la RAC ?


La Revue d’Anthropologie des Connaissances est propriété de la Société d’Anthropologie des Connaissances (SAC). La Revue dispose d’un ISSN et elle est diffusée en accès libre total sans barrière mobile de façon électronique via le portail CAIRN, suivant un régime de non exclusivité. La Revue propose des articles en Varia (30% du total des articles) et dans le cadre de dossiers thématiques portés par des éditeurs invités, Les introductions des dossiers sont traduits en anglais et en espagnol, ainsi que tous les résumés des articles. La RAC est une revue francophone dont le lectorat est loin de n’être qu’hexagonal.

 

Le travail éditorial repose sur l’activité bénévole des membres du Comité Editorial (15% à 20% de leur temps) et des membres du Comité de Rédaction (5% à 10% de leur temps) ; la Revue ne dispose d’aucune ressource humaine pour conduire le travail éditorial et de préparation de la publication. Depuis 2007, c’est avec régularité et constance que ce travail collaboratif a conduit la Revue d’Anthropologie des Connaissances à devenir une revue du paysage scientifique en sciences humaines et sociales, comme l’indique les éléments d’évaluation de son impact dans la base SCOPUS et son inclusion récente dans le WOS (catégorie « jeunes revues »).


A l'occasion de la sortie de numéro spéciaux, la SAC organise avec les Editeurs Invités un séminaire autour de la thématique qu'ils ont portés. Les auteurs sont invités, ainsi que des discutants. Voir par exemple la video sur YouTube de la sortie du numéro "Connaissances et Marchés", 


 

Récemment, la RAC a célèbre ses 10 ans d’existence avec la publication d’un numéro spécial qui propose un bilan éditorial et bibliométrique, ainsi que des textes originaux de certains membres du comité scientifique de la Revue. Ces textes sont traduits en Anglais et en Espagnol, pratique systématique de la RAC pour les métadonnées et pour les introductions des dossiers thématiques (voir le dossier spécial).



Un modèle économique d'édition très particulier

 

Ce projet de revue n’aurait pu se déployer sans le concours de plusieurs établissements de recherche qui ont soutenu la RAC au moment de sa fondation et parfois ensuite (l’INRA, l’IRD et le CNRS, cinq chercheurs du CNRS ont contribué à ce projet), mais aussi grâce au soutien constant de plusieurs Laboratoires qui ont apporté un soutien déterminant par la récurrence de leur aide financière directe (dont l’UMR PACTE et l’UR SenS). Plus récemment, le GIS IFRIS a également contribué à soutenir notre projet d’édition papier. Mais les subventions publiques se sont raréfiées à partir de 2012. 


Aussi, en 2013, l’Assemblée Générale de la Société d’Anthropologie des connaissances a décidé de lancer un nouveau modèle économique incluant plus systématiquement les contributions volontaires des auteurs et éditeurs invités de dossiers thématiques. Ce modèle économique est issu d’une réflexion et de débats au sein du Comité de Rédaction et du Conseil d’Administration de la SAC sur les évolutions du marché de l’Edition Scientifique, en pleine transformation. Les membres de la Société d’Anthropologie des Connaissances ont ainsi établi des valeurs claires et des objectifs pour la Revue.

- Les savoirs diffusés par la Revue doivent être en accès libre dans un souci d’ouverture totale de la connaissance scientifique à tous les publics, suivant un principe de libre accès à la connaissances par les outils du web.

- Les auteurs n’ont pas vocation à financer systématiquement les coûts de l’édition de leurs savoirs, mais ils sont sollicités pour contribuer à un soutien financier à la SAC, suivant un principe d’économie solidaire clairement présenté aux auteurs une fois l’article accepté pour publication (les droits de cession ne contiennent aucune contrepartie financière).

- Le modèle économique de la Revue est hybride. Il repose sur le principe de contributions volontaires, par adhésion (Adhérent de la SAC) ou par soutien direct à la diffusion des œuvres (contributions et soutiens des auteurs ou des éditeurs invités). 

 


Pourquoi soutenir la Société d'Anthropologie des Connaissances ?


Dans un contexte de croissance économique de l’Edition Scientifique par concentration, le modèle de la RAC offre à des laboratoires ou des établissements publics la possibilité de financer un projet éditorial original et un modèle économique qui a un caractère expérimental, auquel nous tenons beaucoup. A l’issue de l’expérience de ce modèle sur 5 ans, sa viabilité est démontré, nous sommes confiants dans la possibilité de le faire durer : les auteurs répondent très positivement en fonction de leurs moyens : ainsi 50% des couts de diffusion ont été assumé par les laboratoires des éditeurs invités ou des auteurs sur la base d'une contribution volontaire.


Mais viser ce seul mode de financement mettrait la Revue en position de grande fragilité pour honorer les coûts de production. Aussi le recours à des contributions plus directes au projet de la revue demeure une nécessité et ce modèle économique ne peut se passer d’un soutien financier et récurrent: il en va évidemment de considérations économiques, et donc de subventions publiques, mais il en va aussi de considérations plus symboliques et politiques par rapport au travail réalisé et au type de travail d'édition que nous proposons. 

Pour cela nous allons lancer en 2018 une campagne de crowfunding grâce à l'excellent support et outil de médiation que constitue Helloasso.com. Que les porteurs de ce projet en soient ici remercier.


A très bientôt !


vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association Mes Mains en Or
Mes Mains en Or
Association Entrepreneurs du monde
Entrepreneurs du monde
Association Collectif PARC
Collectif PARC
Association Association Canal Tiberté
Association Canal Tiberté