Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Société de Saint-Vincent-de-Paul - Conseil national de France pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

90 jours pour venir en aide aux sinistrés des inondations de l'Aude

par Société de Saint-Vincent-de-Paul - Conseil national de France

90 jours pour venir en aide aux sinistrés des inondations de l'Aude - Société de Saint-Vincent-de-Paul - Conseil national de France

Le 15 octobre, des terribles inondations ont touché Carcassonne et ses environs. 2 mois après, mobilisons-nous pour les sinistrés.


Présentation du projet

 « En tant que nouveau président de Conseil Départemental à la Société de Saint-Vincent-de-Paul, je suis très fier de mon équipe de bénévoles qui s’est mobilisée sans interruption pendant 15 jours » déclare Philippe Cabessut, président du Conseil Départemental de l’Aude.

C’est dans la nuit du 14 au 15 octobre que les intempéries ont mis en difficulté de nombreuses familles dans l’Aude. Il s’agit de 126 communes qui ont été classées en état de catastrophe naturelle.
Les bénévoles de la Conférence de Carcassonne se sont rassemblés pour prêter main forte à la Mairie du village afin de répondre aux besoins, suite au sinistre météorologique.


Origine du projet

Le 13 septembre 2018, Philippe Cabessut est élu président de l'équipe départementale de la Société de Saint-Vincent-de-Paul l'Aude. Philippe habite à Palaja à 6 km de Carcassone. Le 11 octobre, Philippe tient sa première réunion d'équipe bénévole à Carcassonne avec les 11 membres qui la composent. 

Seulement 4 jours plus tard, le 15 et le 16 octobre, Carcassonne et ses environs sont dévastés par des inondations totalement exceptionnelles. Dès le vendredi 19, les bénévoles de Carcassonne se réunissent pour aviser face à l’urgence. A l’unanimité, la petite équipe de la SSVP décide qu’il faut qu’elle propose son aide à la mairie. Philippe passe un coup de fil auprès des services municipaux et il est rappelé dans l’heure avec une proposition : l'équipe Saint Vincent de Paul sera chargée de la gestion du gymnase où la mairie de Carcassonne se propose d’entreposer tous les dons qui affluent de la France entière pour venir en aide aux personnes sinistrées : vêtements par milliers, électroménager, vaisselle, meubles, colis de produits d’hygiène ou alimentaires.


Philippe et ses compagnons n’ont aucune expérience dans la gestion de crise mais ils acceptent de s’y investir avec tout leur cœur et leur bon sens, car les agents municipaux ont été réquisitionnés sur d’autres fronts.

Dès le samedi matin, les bénévoles s’installent dans le gymnase et assurent la permanence avec des dizaines d’autres personnes venus de partout (jusqu’à 250 bénévoles certains jours) pour recevoir les livraisons de 8h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00. Il faut trier, sélectionner et organiser les dons dans le gymnase pour se préparer à accueillir les personnes sinistrées.

Première intuition de Josette : pour redonner espoir aux personnes sinistrées, il faut que le gymnase se présente comme un grand magasin, joli, bien arrangé, avec des fauteuils et du café à l’entrée pour prendre le temps d’accueillir chacun.


Deuxième initiative : Chantal, une autre bénévole, a su ajouter une belle touche de convivialité en organisant un déjeuner partagé entre tous. 

Quand ils relisent cette épopée des 2 premières semaines, les uns et les autres font le constat suivant : « on ne s’est pas posé trop de questions. On a laissé notre cœur parler et on a trouvé les solutions. C’est le Seigneur qui nous a donné la force et le courage. Il nous a accompagnés ». 

Parce qu’effectivement, les vincentiens ont été confrontés à l’horreur de la catastrophe : une dame est arrivée en vêtements pleins de boue car elle n’en avait pas d’autres. Il a fallu l’aider à se vêtir dans le vestiaire sans qu’elle se sente humiliée de cette situation. Un autre est arrivé en tendant sa déclaration de sinistre et en disant « c’est tout ce qui me reste ».  Un retraité a déclaré à Pascale une phrase qu’elle n’a pas oubliée : " C’est la première fois de ma vie que je suis obligé de tendre la main. Habituellement, c’est moi qui donne."

Des moments de grande émotion, mais aussi des moments de communion avec les personnes confrontées au dénuement soudain et des moments d’engagement de tous pour aider ceux qui ont souffert des inondations. C’est ainsi que Karim, lui aussi sinistré dans sa maison, a rejoint l'équipe de ma SSVP et a su connecter 800 personnes via Facebook pour communiquer avec des bienfaiteurs de la France entière (Bayonne, Toulouse, Marseille, Bordeaux, Perpignan, Vannes et même Strasbourg). Karim a ainsi pu faire venir toute une escadrille de motards au gymnase de Carcassonne !

Cette générosité a été contagieuse et elle a fait des émules : aujourd’hui l'équipe bénévole compte 17 membres, un taux de croissance de plus de 50% en un mois !


C’est une belle croissance mais c’est bien peu pour faire face aux besoins de la centaine de familles sinistrées que la Conférence (équipe de bénévoles) a rencontrées et qu’elle voudrait accompagner dans la reconstruction de leur vie. Cette reconstruction passe aussi par du matériel car la boue a tout abimé, la voiture, le réfrigérateur, le lave-vaisselle, etc… Et les assureurs ne se pressent pas pour rembourser les équipements endommagés. L’Etat a promis une aide de 500 euros par adulte mais cela sera insuffisant pour beaucoup.


A quoi servira l'argent collecté ?

Philippe estime à 1 500 €, le montant d’aide moyen qu’il faudrait pouvoir apporter à chacune des 100 familles accompagnées par la SSVP, sous forme de bons d’achat d’électroménager, pour leur donner un vrai coup de pouce.

1 500 euros x 100 = 150.000 €

Un montant qui justifie un appel à dons sur l’ensemble du territoire français : si chaque Conférence (équipe de bénévoles) apporte 150 euros en moyenne, nous aurons la joie d’avoir atteint l’objectif !

Les Conférences ayant une capacité de financement plus importante peuvent faire un don supérieur à 150€ ce qui permettrait aux autres Conférences de contribuer à la hauteur de leurs moyens.

Si vous n'êtes pas membre de la SSVP, vous pouvez également participer à cette campagne de collecte.

Merci d’avance à tous de votre mobilisation : la petite Conférence de Carcassonne aura ainsi pu vivre le miracle de la multiplication des pains. Elle n’a que 17 paires de bras, comme les "5 pains et 2 poissons" de l’Evangile mais elle sait qu’elle peut compter sur la bonté de nos milles conférences pour démultiplier son action et l’aider à trouver les 150 000 € qu’il lui faut réunir.

Notre équipe


Les membres de la conférence de Carcassonne :
Chantal, Michel, Josette, Maryse, Karim, Amina, Marie-Thérèse, Pascal, Christian, Martine, Jean-Luc, Pierre, Jean-Pierre, Gérard, Serge, Anne-Marie, Catherine, Philippe et le Père Jacques


Donner 100 euros

Donner 150 euros

Donner 200 euros

Donner 250 euros

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
C
CONFERENCE SAINT LAUD
03/05/2019
C
CONFERENCE JEUNE SAINT PIERRE DU QUEYROIX A LIMOGES
01/04/2019
C
Conseil Départemental du Gers
30/03/2019
Signaler la page