Incredible India

par Solid'Earth

Faire un don

Incredible India

par Solid'Earth

Faire un don

Incredible India est un projet qui a pour but l'accès à l'éducation pour tous en Inde.

Incredible India, qu’est-ce que c’est ?  

Incredible India est le projet de Solid’Earth tourné vers l’éducation. Son principal objectif est de promouvoir l’accès à l’éducation pour tous, sans condition de revenu, de genre ou quelle qu’elle soit. L’ambition est alors de favoriser la mixité sociale et la tolérance dans un pays où les traditions millénaires empêchent une certaine partie de la population, la moins aisée, d’étudier correctement et de pouvoir mener la vie que ces enfants auront choisie.  

Ainsi, cela fait maintenant 4 ans que le projet collabore avec Thamarai, ONG ayant un centre périscolaire situé à Annai Nagar, au nord de Pondichéry. Cependant, l’ONG n’est pas propriétaire des locaux. C’est pourquoi Incredible India participe à la construction d’un nouveau centre, appelé The New Annai Nagar Centre. 


L’Histoire de Incredible India  

  • 2012 : cette année marque le début du projet grâce à l’initiative d’une étudiante de Kedge qui souhaitait mener une action de solidarité en faveur des enfants défavorisés en Inde. Elle établit donc un partenariat avec l’ONG indienne Terre des hommes Core rust grâce au rotary en France et en Inde. L’objectif de cette ONG est d’aider les enfants maltraités et abandonnés en leur procurant une sécurité sanitaire, vitale et élémentaire ainsi qu’un accès à l’éducation. 

 

  • 2014 : La mission s’est déroulée au sein de l’orphelinat de Tiruvannāmalai qui accueille plus de 370 enfants.

 

 

  • 2015-2016 : Incredible India est intervenu dans un orphelinat à Vellore, un deuxième établissement qui dépend de l’ONG Terre des Hommes Core Trust. 

 

  • 2018 : une année importante pour le projet, en effet l’association a pu financer le corps enseignant du Thamarai (à savoir l’achat de matériel informatique, de peinture, etc..). Elle a aussi permis la création d’un terrain qui accueille les zones sportives qui a pu aussi être en grande partie aménagé et des clôtures ont pu être installées sur le nouveau terrain.  

 

  • Enfin 2020 a permis l’achèvement du financement des terrains sportifs qui sont maintenant construits. Le rez-de-chaussée est lui aussi terminé et est utilisé comme salle de classe. Malheureusement, suite au Covid-19 l’équipe n’a pas pu se rendre sur place l’année dernière.  

 

undefined

 
Plusieurs constats sur place qui nous ont poussés à agir  

1/ Un système éducatif à double vitesse  

Depuis la loi adoptée le 1er Avril 2010, l’école publique est devenue obligatoire et gratuite pour les enfants de 6 à 14 ans. Cette mesure constitue une vraie avancée pour la société indienne. Cependant, d’après les chiffres officiels du Ministère du travail indien, on compte encore 12,6 millions d’enfants travailleurs de moins de 14 ans dans le pays. De ce fait, l’école primaire publique se définit comme inefficace, d’autant plus qu’on mesure un fort taux d’absentéisme des professeurs. Chaque jour 25% des professeurs ne viennent pas animer leurs cours. C’est pourquoi de nombreux parents indiens scolarisent leurs enfants dans une école privée, afin d’obtenir un enseignement de qualité. Néanmoins, ce choix occasionne un important coût financier. Par conséquent seules les castes les plus élevées peuvent se permettre de scolariser les enfants dans le secteur privé. Aujourd’hui, la problématique du faible taux d’alphabétisation parmi les jeunes préoccupe le Ministère de l’éducation indien. Ces derniers ne sont donc pas allés à l’école. Mais ce qui préoccupe le plus depuis la loi de 2010, c’est le taux d’illettrisme en Inde, car le taux d’alphabétisation s’est, lui, amélioré. En effet, plusieurs millions d’enfants sont incapables de lire correctement ou de réaliser de simples exercices de mathématiques à la sortie du système scolaire en place. La loi adoptée par le gouvernement indien ne se préoccupe absolument pas du résultat obtenu, mais seulement du nombre d’enfants scolarisés. Le gouvernement offre à tous un droit à la scolarisation et non à l’éducation. De ce fait, les enfants issus de familles aisées décrochent de meilleurs résultats, en raison de cours privés qu’ils ont l’opportunité de suivre en fin de journée. C’est alors que se créent de fortes inégalités au sein de la société induisant, par la suite, de nombreuses discriminations qui entraînent à leur tour une exclusion des populations des castes les plus pauvres. Or, le centre dans lequel nous agissons traite de ces différentes problématiques, en appliquant un plan d’action pédagogique garanti par une équipe d’encadrement, composée de bénévoles déterminés à faire avancer les choses. 

2. La marginalisation de certaines régions et de certaines strates de la société indienne 

Cette marginalisation débute par celle des parents, et s’achève pour se répéter, par celle des enfants. Celle-ci passe, de fait, par un accès à l’éducation différencié et un abandon progressif des parents à l’égard de la réussite scolaire de leurs enfants... Au sein des castes les plus basses ou même les Dalits (les Intouchables), les enfants commencent à travailler dès l’âge de 10 ans pour subvenir aux besoins de leurs familles. 

 

3. La découverte d'une école qui allie ces deux causes avec succès 

Enfin, dernier constat, nous avons fait la découverte de cette école qui réunit ces deux causes dans un programme pédagogique soutenu par des enseignants et intervenants bénévoles motivés et animés par la réussite des marginalisés. 

C’est la réussite de ce programme, qui s’est traduite pour la première fois par l’intégration d’une étudiante - une femme de surcroît - dans une prestigieuse université d’Hyderabad, qui nous a poussés à donner notre soutien à un projet alliant changement des mentalités et intégration sociale. Aujourd’hui, les intervenants même du centre en sont des anciens élèves. Ils sont reconnaissants de l’enseignement dont ils ont pu bénéficier au centre et sont, de facto, motivés à l’idée d’en faire profiter à d’autres. 

 

Quelles actions allons-nous mettre en place ? 

Cela fait maintenant quatre ans que nous entretenons une relation solide avec notre partenaire local. Cette année, notre objectif demeure le même : favoriser une éducation de qualité et le développement du Thamarai Learning Center. 

L'objectif principal du projet consiste à améliorer les conditions de travail des enfants du Thamarai Learning Center en promouvant la mixité sociale et culturelle au sein du centre, dans le but de faire évoluer les mentalités indiennes, tout en respectant ce système traditionnel, afin de ne pas brusquer la population locale. C’est pourquoi nous proposons de continuer d’apporter des financements complétant les fonds propres de l’ONG partenaire, afin de pouvoir participer au financement de la construction du 2ème étage et du toit du nouveau centre périscolaire appelé “New Annai Nagar Center” . 

undefined
L'équipe Incredible India 2018 découvre les conditions de travail des enfants  

 

Par ailleurs, nous rappelons que l’ONG possède, grâce à notre projet d’il y a quatre ans, des ordinateurs connectés à Internet qui leur permettent de réaliser un programme d’échange international et informatisé avec des élèves australiens et irlandais. Les ordinateurs sont également munis d’un logiciel nommé Go-Animate, financé également par le projet il y a quatre ans, ce dernier leur permet d’apprendre les mathématiques de manière ludique. Nous avons eu échos, par le biais de notre partenaire, de l’intérêt porté par les enfants aux activités sur ordinateurs. 

 

Ces ordinateurs nous ont aussi permis d’échanger avec les enfants et les différents intervenants grâce à des petits échanges avec d’un côté une présentation de notre culture française, et de l’autre côté une présentation de leur culture indienne. Ce qui a été très appréciable d’un côté comme de l’autre du fait de la situation sanitaire actuel. Ce qui nous a permis d’apporter un soutien humain aux enfants et au centre.  

 

Nos actions ne se limitent pas seulement à la mission sur place. En effet, nous menons diverses actions, tout au long de l’année, notamment des actions de sensibilisation, afin d’accroître la notoriété et la visibilité du projet. Nous organisons notamment une communication importante tout au long de l’année afin de mettre en avant notre combat, une soirée promouvant la culture indienne et une tombola.  

 

 A quoi va servir le financement  

Les finalités du financement 

La levée de fonds de notre projet consiste à améliorer les conditions de travail des enfants du Thamarai Learning Center. Ces fonds viennent s’ajouter aux les fonds propres de l’ONG partenaire, d’une part, en vue de participer au financement de la construction du second étage et du toit du centre périscolaire appelé “New Annai Nagar Center”. 

 

 

undefined

Construction du centre périscolaire de Pondichéry 

 

 

Nos sources de financements 

Nous attachons la plus grande importance à diversifier nos sources de financements, afin de ne pas être dépendant d’une en particulier. Il en va de la pérennité du projet. Ces dernières sont de deux natures différentes : l'autofinancement représente une part importante de notre budget. A celle-ci s’ajoutent des sources externes. Nous les distinguons comme suit : 

  

1. Nos sources d’autofinancement  

  • Par les membres (visas, billets d’avions, vaccins). Il nous semble important de payer ces derniers, afin que l’intégralité des fonds parviennent exclusivement à l’ONG, ce qui nous distingue du volontourisme. 

  • Par l’équipe : passe par l’emballage de cadeaux au Nocibé de Mérignac Soleil, la tombola, ainsi que d’autres initiatives

 

2. Nos sources externes  

  • Subventions privées : Commission des Associations (Kedge Business School), Le Rotary Club, Appels à projet, mécénat privé et dons spontanés. 

  • La campagne de financement participatif ci-présente. 

 

Construction "NEW ANAI NAGAR" 

Quantités 

Unitaire 

Montants 

Tables 

24 

        30,00 €  

            720,00 €  

Chaises 

72 

        25,00 €  

         1 800,00 €  

Tableaux 

      150,00 €  

            600,00 €  

Main d'œuvre 

   1 100,00 €  

         4 400,00 €  

Parpaing 

4200 

          1,50 €  

         6 300,00 €  

Mortier (en 35kg) 

112 

          5,00 €  

            560,00 €  

Peinture (en pots) 

      140,00 €  

            420,00 €  

TOTAL 

       14 800,00 € 

 

 

 

undefined

Qui porte le projet ? 

 Nous sommes une équipe de 8 étudiants de Kedge Business School de Bordeaux et nous faisons partie de l'association de solidarité internationale et locale Solid'Earth.  

 

undefined

 

 Cette année le projet se compose de 8 nouveaux membres ! 7 en L3 programme Grande école à savoir Leila, Vivian, Chloé, Mathilde, Hortense, Eléa et Manon. Le dernier en L1, Programme EBP, Benjamin. 

Quels sont les facteurs clés de notre succès ? 

1. Une relation de confiance entretenue avec notre partenaire local 

La relation de confiance entretenue avec notre partenaire est l’un des facteurs clés du succès de notre projet. En effet, nous entretenons tout particulièrement un lien de confiance avec Bridget Horkan, notre interlocutrice sur place, membre clé de l’ONG avec laquelle nous travaillons. Nous échangeons régulièrement avec elle et le Thamarai Learning Center, par What’s app afin d'être au plus près des besoins exprimés par les enfants et d'agir en conséquence.  

 

2. L’engagement de chacun des membres du projet 

L’engagement de chacun, pour la cause que nous soutenons, à savoir un accès libre et gratuit à une éducation de qualité tout en faisant fi de la caste à laquelle les enfants appartiennent, s’avère également faire partie de l’un des principaux facteurs clés de succès de notre projet. En effet, nous sommes chacun engagés à défendre des valeurs communes, qui sont l’égalité des chances et le droit à une éducation de qualité pour tous. L’adhésion à la cause défendue est unanime, ce qui constitue une véritable force pour le projet, dans la mesure où elle lui permet de constamment avancer.  

  

Nous souhaitons remercier toutes les personnes qui nous font confiance dans ce projet et qui nous soutiennent depuis ses débuts. 

N'hésitez plus et faites partie de cette aventure !  

 

 

Donner 3 euros

Un pas vers l'éducation !

Un dessin d'un des enfants pris en charge par l'association !

Donner 5 euros

Un enfant heureux !

En plus du dessin, votre nom figurera sur notre livre des "bâtisseurs" qui sera mis a jour tout les ans lors de notre présence en Inde.

Donner 10 euros

Un soutien important !

en plus des 2 premières contreparties, 3 recettes indiennes vous serons remise !

Donner 20 euros

Une avancée significative !

Nous vous proposons une sélection de 3 épices indiennes différentes

Donner 50 euros

Un projet qui se concrétise !

En plus de toute les contreparties ci dessous, un remerciement des enfants en vidéo vous sera envoyé !

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Solid'Earth. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
C
Colette
15/03/2021
L
Laure
08/03/2021
T
Thomas
08/03/2021
Signaler la page