Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Solida'Rire - Sumdo pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Participez à l’électrification d’un village reculé dans l'Himalaya

par Solida'Rire - Sumdo

Participez à l’électrification d’un village reculé dans l'Himalaya - Solida'Rire - Sumdo

Favoriser l'accès à l'électricité dans un village de réfugiés Tibétains niché dans les hauteurs de l'Himalaya


Présentation du projet

Qui sommes nous ?


     Nous sommes un groupe de 20 étudiants venant des écoles d’ingénieurs de Grenoble INP engagé dans un projet de solidarité internationale. Nous sommes tous engagés dans une association de l’INP : Solida’rire. Pour mener à bien notre projet, nous avons structuré notre équipe : un premier groupe s’occupe de l'organisation du projet dans sa globalité composé de la trésorerie et des responsables propres aux projets. Le reste de l’équipe est séparé par thématique de travail. A travers un pôle technique, un pôle économique , un pôle subvention, un pôle communication ainsi qu’un pôle économique, nous irons dans le village cet été afin d’apporter notre aide à une population recluse.


A propos du village de Sumdo :

Village de Sumdo


     Le village de Sumdo se trouve dans la région de la Markha. C'est l’une des régions les plus isolée au monde : située dans les montagnes himalayennes au nord de l’Inde, les vallées habitées se situent à des altitudes comprises entre 3400 et 5200m pour une population totale 15 000 habitants.

La Markha n’étant pas soumise à la mousson, c’est une région sèche, et l’agriculture y est donc limitée. Elle permet uniquement de subvenir aux besoins immédiats.

     Sumdo est un petit village d’environ 400 habitants niché à 4400 mètres d’altitude dans l’Himalaya (33°14'03.3"N 78°21'57.9"E). Ces derniers sont des réfugiés tibétains tolérés ici par le gouvernement indien. Étant situé à côté de la région du Cachemire où les tensions sont nombreuses et ne possédant que très peu de ressources, les conditions de vie restent quelques peu difficiles. De plus, la ville la plus proche (Leh) est à une demi-journée de voiture ce qui rend relativement compliqué les échanges avec la population indienne. Les habitants doivent ainsi vivre de manière autonome. Produire la laine et du cachemire, par exemple, constituent leur activité principale.


Origine du projet

     L’origine du projet Sumdo est d’abord liée à une forte amitié, celle de Philippe Nadiras de l’association Solidaile(qui a pour objectif de soutenir et d’accompagner des projets de développement à l’étranger, portés par des acteurs locaux) et de Jean-François Chanteux, de l'association Niyamdu'Dro.

     Cette association agit en coopération directe avec des Ladakhis qui ont reçu une double éducation (au Ladakh et en Europe) et qui ont décidé de tout mettre en œuvre pour leur région afin de permettre à celle-ci de s’adapter à l’ouverture sur le monde (récemment imposée par le gouvernement indien), pour que cette ouverture soit maîtrisée et non subie. Notre projet se base sur un dialogue avec eux mais surtout avec la population sur place.


Le cœur du projet :



     La Markha est une région extrêmement isolée du reste du monde pendant les mois d’hiver, ce qui en fait une région encore très traditionnelle et même unique. Très pauvre et manquant de subventions de la part de l’Etat indien, elle a fortement besoin d’aides associatives pour pouvoir se développer.

 

    Afin de développer le confort de vie du village ainsi que son économie, notre projet a pour objectif de construire une centrale solaire ainsi qu’un réseau électrique au sein du village. Cet équipement approvisionnera l’ensemble du village. Pour réaliser cela, nous avons déterminé la puissance de la centrale nécessaire et établi les plans du réseau. La prochaine étape du projet sera la construction et la mise en place de cette installation. Nous irons donc sur place cet été, de juillet à août 2019.

     Au delà de la partie technique, nous devons veiller à la pérennité du projet. C’est pourquoi l’une des parties importantes est de former les habitants à l’utilisation de ce nouveau matériel. Ceci a pour objectif de les rendre autonome dans l’entretien de cette source d’énergie sur le long terme. Comme les habitants du village n’ont pas de connaissances scientifiques et techniques suffisantes, nous devons élaborer un moyen de communication qui illustre et explique facilement les différentes actions à réaliser. Nous veillerons également à mettre en place un centre économique qui permettra d’assurer le financement de cette maintenance. Les habitants deviendront donc, à terme, acteurs de leur propre développement.
Cette partie est très importante car nous serons la dernière équipe à travailler sur ce projet. Aucune association n’interviendra de nouveau à Sumdo après notre passage.


Pourquoi notre projet mérite-il votre soutien ?


     Notre projet possède une véritable logique, et s’inscrit dans une continuité: il est issu d’une demande réfléchie sur place et possède un impact réel mais non contraignant : il offre des outils pour le village, mais ces outils ne changeront pas les modes de vie des habitants. Ils améliorent le quotidien de ces réfugiés tibétains et favorisent l’accès à l’éducation. C’est pourquoi, pour ne pas dérégler l’économie locale, nous tenons à acheter la totalité des outils nécessaires (panneaux, câbles...) sur place, à Leh.

    Par ailleurs, ce projet permettra à chaque membre de notre équipe d’échanger avec les populations himalayennes et de découvrir une autre culture.

Plus précisément :

     Les frais les plus importants dans ce projet concernent la conception de la centrale ainsi que sa mise en place. Nous avons cependant la chance de travailler avec la Fondation EDF. Cette dernière s’occupe de financer une partie du matériel et des techniciens de la Fondation nous accompagneront aussi lors de notre voyage afin de nous aider à monter sur place certains équipements (certaines actions demandent une connaissance que nous ne maîtrisons pas encore).

     De notre côté, nous levons des fonds afin de financer l’acheminement de ce matériel jusqu’au village de Sumdo. Les accès au village étant restreints, ceci constitue une part importante du travail préliminaire. Nous nous occupons également de financer la totalité du centre économique du village.

Vous pouvez aussi nous faire des dons plus conséquents. Dans ce cas n'hésitez pas à nous contacter directement à l'adresse suivante : Sumdo.soli@gmail.com

Notre association partenaire permet de faire bénéficier d'une déduction d'impôts à hauteur de 66%.

24-juin-2012 (79).jpg

Les différents acteurs du projet :

Notre équipe :

  • LESCURE Raphaël, responsable projet
  • BENDJEHICH Sofiane, responsable projet
  • BUORO Lucile, Pôle subvention
  • CENOU Mathilde, Pôle pérennité
  • JANSON Martin, Pôle pérennité
  • LEFEVRE Alexandre, Vice trésorier
  • LOTTEAU Ariane, Secrétaire et pôle logistique
  • PARAT Lea, pôle Développement économique
  • BELLOT Etienne, Pôle communication
  • RAMIERE Charles, Pôle subvention
  • TOKARSKI Dimitri, Trésorier
  • ZECH Guillaume, Pôle technique
  • BALOCHE Odin, Pôle communication
  • DELUZET Hugo, Pôle communication
  • FENOUIL Louis, Pôle actions locales
  • JABRANE Kenza, Pôle technique
  • JOURDAIN Victor, Responsable logistique
  • JULLIARD Eve, Pôle technique
  • MARGAIN Paul, Responsable subvention
  • SAEZ Manuelle, Pôle actions locales

L'association Solida'Rire :

Fondée en 2008 et totalisant prêt de 180 membres, Solida'rire est une association étudiante du réseau d'écoles d'ingénieur Grenoble INP.  Son objectif est de permettre à des étudiants-ingénieurs de s'investir dans des projets de solidarité en France ou à l'international. Les projets locaux et internationaux sont très diversifiés et permettent de venir en aide à des populations en difficultés partout dans le monde.

Voici la présentation des différents projets de solidarité menés par Solida'Rire en 2019 :

Les projets locaux :

  • Les Maraudes : Participation aux Maraudes organisées par le SAMU social pour venir en aide aux sans-abris.

  • Les Restos du cœur : Les membres du projet assurent des permanences au centre des Restos du cœur.

  • Le Rocher : Soutien scolaire et organisation d'activités pour les enfants des cités défavorisées afin de dynamiser leur quotidien.

  • Le Projet Enfants Roms : Soutien scolaire et organisation de sorties pour des enfants issus de la communauté Rom de Grenoble.

  • Les enfants de la Lune : Organisation d'un weekend prolongé pour des enfants souffrant de la maladie Xeroderma Pigmentosum.

  • Solid'agés : Rendre visite une fois par semaine à une personne âgée.

Projets internationaux :

  • Projet Tarapoto : Construction d'une école au Pérou.

  • Projet Targua : Construction d'un canal d'irrigation au Maroc.

  • Projet Toubab Dialaw: Construction d'une école au Sénégal.

  • Projet Sumdo : Électrification d'un village en Inde en partenariat avec la fondation EDF.

  • Projet Gasse Doro : Installation d'éoliennes dans un village au Sénégal.

Solida’rire participe également à des actions ponctuelles comme le téléthon, des dons du sang ainsi que diverses collectes de nourriture et de vêtements.


L'association Niymadu’dro :

« Marchons ensemble » en tibétain –  se propose d’aider les habitants des vallées himalayennes de culture tibétaine dans le développement touristique, culturel, social et économique de leurs vallées, en leur permettant d’assurer la préservation de leur patrimoine.

(source: https://niyamdu-dro.fr/)


La Fondation EDF :

“EDF s'appuie sur sa Fondation pour mener, sur tous les territoires, des actions d'intérêt général dans les thèmes du progrès et de la solidarité. La Fondation agit pour soutenir l'innovation sociale et favorise la mobilisation des collaborateurs du Groupe en permettant à ceux qui le souhaitent de s'impliquer concrètement."

(source: https://fondation.edf.com, Jean-Bernard Lévy PDG du Groupe EDF).

L'association Solidaile :


" Solidaile a pour vocation de soutenir et d’accompagner des projets de développement à l’étranger portés par des acteurs locaux, dans différents domaines : artisanat, agriculture, énergie, santé, éducation, tourisme durable… Les actions de Solidaile recherchent avant tout la pérennité des projets soutenus afin de permettre aux structures locales de prendre en charge de façon autonome et durable leur propre développement."
(source : https://solidaile.org/association)



Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
N
Noëlle Jouini
14/04/2019
C
Carine Vacher
14/04/2019
E
soulema colette
13/04/2019
Signaler la page