solidarité migrant d'une rive à l'autre

Action socioculturelle

Accompagnement de familles de migrants en milieu rural et sensibilisation auprès de la population à ce sujet

qui sommes-nous ?

En images

Notre mission

1.Création de l’association


L’association est née d’une réflexion citoyenne sur l’accueil des migrants en milieu rural en novembre 2015 – dans le secteur Nord Angers.

Après une réunion d’information à Juvardeil, animée par des associations reconnues : Ligue des droits de l’Homme, Secours Populaire, Réseau d’Entraide aux Demandeurs d’Asile, nous avons pris conscience de l’état de détresse des personnes demandeuses d’asiles, réfugiés, sans papiers qui vivaient à nos portes.

Suite aux contacts pris lors de cette réunion, pendant les vacances de Noël 2015, 2 familles tchetchènes qui vivaient dans la rue, sans papiers et sans aucun droit (un couple et ses 3 enfants-famille M, une mère et ses quatre enfants-famille A) ont été hébergées pour un temps de répit par des bénévoles à Etriché et à Cheffes. Cela s’est finalement poursuivi par l’accueil chaque week-end et aux vacances scolaires ; d’autres personnes se sont mobilisées pour assister ces familles.

L’association s’est créée dans la foulée pour donner un cadre à ces actions. Nous sommes toujours restés en lien avec les associations départementales, plus compétentes que nous pour les problèmes juridiques.


2 Accompagnements des familles


Le principe a été de constituer un groupe d’accompagnateurs à proximité du lieu d’hébergement. Dans un premier temps il s’est agi d’assurer les transports le week-end «  rue d’Angers / Cheffes ou Etriché ». Aux vacances scolaires les familles sont restées chez les accueillants et là se sont mises en place des sorties ou des animations collectives.

Nous avons cherché aussi des solutions pérennes d’hébergement ce qui s’est trouvé en juin 2016 :

- La famille M a été logée dans un logement vacant et en attente de rénovation appartenant à la mairie de Juvardeil, loué à titre gracieux à l’association.

- La famille A a été logée dans les dépendances d’une maison appartenant à des particuliers adhérents de l’association dans la commune de Briollay.

L’accompagnement des familles a pris à ce moment tout son sens : transports pour les courses, le Restaurant du cœur, les visites médicales, les démarches administratives… assistance dans les démarches, accompagnement scolaire des enfants, organisation de temps de loisirs… Nous avons monté un dossier de régularisation pour la famille M qui était en France depuis plus de 5 ans.

Les besoins financiers ont grandi : paiement des charges locatives, attribution d’une allocation mensuelle aux familles.

Au printemps 2016, un jeune couple géorgien, demandeur d’asile, a été également accueilli par des adhérents de Châteauneuf sur Sarthe pour des temps de répit le week-end. Le reste du temps ils étaient pris en charge par le dispositif d’état « demandeurs d’asile ».



3 Sensibilisation et recherche de financements


Les statuts de notre association, outre l’accueil de migrants, définissent le besoin de sensibiliser la population à cette problématique. Nous avons donc créé des événements, des manifestations pour nous faire connaître, développer l’association, faire connaître la situation des migrants et récolter des dons. Nous avons contacté les communes de notre secteur pour faire savoir que nous pouvions aider dans l’accueil éventuel de migrants et solliciter des subventions : quatre communes nous ont soutenu soit par une subvention, soit par un prêt de salle pour une manifestation.

Des groupes musicaux, des troupes de théâtre nous ont apporté une aide significative en acceptant de jouer gracieusement au profit de l’association et nous avons pu apprécier la générosité du public qui remplit « le chapeau » à l’issue de nos manifestations.

Rapidement nous avons créé un blog pour permettre une plus large information et popularisation de nos actions.

Les logements trouvés ne pouvant être pérennes nous avons lancé une opération « Ensemble louons une maison » pour essayer de loger une des familles… Nous avons obtenu un engagement de donateurs réguliers pour 500 € mensuels : il restait à trouver un logement !



4 Bonheurs partagés


Le 10 mars 2017, le jour de notre 1ère Assemblée Générale, la famille M a reçu un courrier de la Préfecture les convoquant pour établir leur titre de séjour. Quand on a annoncé cela devant l’AG , il y a eu des pleurs et des embrassades.

Puis, il y a eu en janvier 2018, la reconnaissance du statut de réfugié politique au papa de la famille A. Là aussi, tous les accompagnants étaient réunis autour d’une table bien garnie pour fêter l’évènement à Briollay.

Presque dans la foulée nous avons eu la possibilité de fournir un logement locatif à Juvardeil à la famille M grâce, une fois de plus, à la mairie qui s’est portée caution. Nous avons trouvé également une maison à petit loyer pour la famille A, à la ville d’Angers. Avec l’argent de « Ensemble louons une maison » nous avons pu les installer.

Le titre de séjour ou le statut de réfugié allant de pair avec le droit au travail : cela a été un grand bonheur pour Islam et Arslan de pouvoir travailler, gagner un salaire… Ces 2 familles sont aujourd’hui sur le chemin de l’autonomie ; nous continuons cependant à les accompagner dans le dédale administratif français.



Travail régulier de l’association.


Nous présentons ci-dessus l’histoire des 2 premières familles accueillies car au début nous avions décidé de ne pas prendre en charge d’autres cas pour faire bien les choses avec nos moyens humains et financiers.

Depuis l’été 2017, comme la famille M est devenue autonome financièrement et encore plus depuis le printemps 2018, avec l’autonomie envisagée de la famille A, nous avons répondu à de nouvelles sollicitations.

- Accueil d’un jeune migrant camerounais auquel une autre association avait trouvé une place en Centre de Formation sur notre territoire. Nous lui payons actuellement sa scolarité (1500€) et l’accueillons chez des bénévoles lorsqu’il n’est pas à l’école (formation en alternance).

- Suivi du couple géorgien et aide financière (tickets de bus, carte téléphone…)

- Deux familles arméniennes, chacune composée de la maman et une fille, sont hébergées chez des bénévoles l’une à Etriché, l’autre à Ecuillé… les enfants sont scolarisés et une équipe d’accompagnants s’est mise en place autour de chacune.

- La famille M ayant quitté Briollay, elle a été remplacée par une famille kosovare.

Le travail d’accompagnement s’est multiplié avec tous ces nouveaux arrivants mais fort heureusement le nombre de personnes mobilisées s’est accru lui aussi. Par contre, nous arrivons à nos limites financières car , même s’il y a un gros bénévolat de la part des familles accueillantes il nous faut allouer des allocations, payer des transports, des abonnements téléphone (lien indispensable pour les migrants), la cantine des petites arméniennes etc. et toujours le programme « Ensemble louons une maison » qui va glisser vers le budget d’une autre famille maintenant.


Pour beaucoup d’entre nous, nous avons découvert cette misère en fin 2015 en allant voir au « 115 » : c’est le numéro d’appel du Centre d’hébergement de nuit des sans-abris mais il a donné son nom au lieu. Depuis, tous les jeudis, une équipe d’adhérents se rend le soir au 115, avec des vêtements, de la nourriture. Ils rejoignent des « veilleurs » qui chaque soir sont présents pour donner un peu de choses et surtout de la chaleur humaine aux sans-abris qui viennent attendre une place pour la nuit. Nous affectons maintenant un budget pour tous ces gens qu’on ne peut, hélas, aider plus.


Conscients qu’on ne peut pas tout régler, nous essayons à notre niveau d’aider « globalement » les personnes que nous accompagnons. Les liens d’amitié qui se sont noués entre aidants et aidés, le bonheur des enfants que l’on voit évoluer nous renforcent dans notre engagement;

Que vivent la solidarité et la fraternité !

Siège social

9 place de la mairie 49330 Juvardeil

Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association Cantabile
Cantabile
Association Association Guy Renard
Association Guy Renard
Association Benenova
Benenova
Association Le Moulin à Café
Le Moulin à Café