Passeports pour les JO : le rêve olympique à portée de main

par Sorbonne Université

Faire un don

Passeports pour les JO : le rêve olympique à portée de main

par Sorbonne Université

Faire un don

7 étudiant(e)s de Sorbonne Université pressenti(e)s pour les JO de Tokyo 2020

Depuis trente ans, 1500 étudiants sportifs de haut niveau ont été accompagnés par Sorbonne Université dans la réalisation de leur double projet : le sport et les études supérieures. Ils bénéficient d’aménagements (rallongement des cursus, aménagement des emplois du temps, cours de soutien, tutorat…) qui leur permettent de concilier au quotidien leurs différentes contraintes. En 2018, le rapport Lamour a défini ce dispositif de Sorbonne Université comme « l’exemple à suivre » à l’échelle nationale.

A chaque olympiade, des étudiants de Sorbonne Université représentent leur pays. Par deux fois ils ont décroché une médaille d’or. Actuellement, Sorbonne Université compte quarante étudiants sportifs de haut niveau de la licence au doctorat. Quatre d’entre eux ont concouru aux Jeux de Rio en 2016 et sept sont en lice pour être sélectionnés pour les Jeux de Tokyo en 2020.

Mais le sport de haut niveau est de plus en plus exigeant. La préparation des Jeux nécessite des moyens supplémentaires. Les stages, la participation à certaines compétitions, les soins et la préparation physique, éléments clés du succès, engendrent des coûts élevés à la charge du sportif.


Contribuez à leur réussite olympique en participant au financement de nos bourses !

Engagez-vous aux côtés de nos sportifs de haut niveau en contribuant aux bourses Passeport pour les JO. Grâce à votre don, chaque étudiant inscrit dans un projet olympique bénéficiera d’une bourse de 3000 € par an et augmentera ses chances de représenter la France à Tokyo en 2020.

Si ce dispositif est un succès la fondation Sorbonne Université le prolongera jusqu’aux JO de Paris en 2024. Ce projet s'inscrit dans la campagne de levée de fonds "Bienvenue au futur" de la fondation Sorbonne Université.


Ils nous parlent de leur rêve olympique



Benjamin Auffret est en troisième année de licence d’informatique et fait du plongeon à 10 mètres.

« J’ai participé aux JO en 2016 à Rio, et j’ai pu réaliser mon rêve tout en continuant mes études. J’ai terminé quatrième. Une immense fierté d’être en finale, d’être si proche d’une médaille. Ne pas avoir été sur le podium a été un enseignement incroyable.

Si on se donne les moyens de réussir, il y a des personnes qui sont là pour nous aider à réaliser nos rêves. Quelques mois après les JO, j’ai validé ma seconde année de licence, je suis maintenant en troisième année et j’ai le regard tourné vers Tokyo parce que je veux ma revanche, je veux ma médaille en 2020 ! »


Charlotte et Laura Tremble sont en licence d’ingénierie et font de la natation synchronisée.

« Nous voulons toutes les deux êtres ingénieures, en aéronautique pour Laura et dans le développement durable pour Charlotte. Sorbonne Université nous permet de concilier nos études et notre sport en nous permettant de moduler nos années en fonction de notre charge d’entraînement, surtout en ces années préolympiques où le temps est compté. Au-delà de l’aide financière, être lauréates de Passeports pour les JO serait une fierté mais aussi une reconnaissance de notre travail sportif et universitaire.

Ce qui nous a amenées à la natation artistique dès l’enfance, c’est d’avoir assisté au gala de fin d’année d’une amie. Coup de foudre immédiat, pour toutes les deux. Nous nous sommes mises à pratiquer, mais aussi à regarder les compétitions de Virginie Dedieu aux jeux olympiques de 2004. Aujourd’hui, nous touchons du doigt notre rêve et c’est désormais un objectif. Nous espérons, à Tokyo en 2020, inspirer de nouvelles vocations et donner envie au public de partager notre passion ! »



Aurel Manga est en deuxième année de Master de sciences pour l’ingénieur, sa discipline est le 110 mètres haies.

« En l’an 2000, j’avais huit ans, et j’ai vu mon frère battre le record de France de triple saut lors des championnats du monde junior à Santiago du Chili. J’avais des étoiles dans les yeux, ça m’a donné envie de me dépasser. Déçu de ne pas avoir pu aller à Rio malgré ma qualification, j’ai ensuite remonté la pente et ai remporté en mars 2018 la médaille de bronze au 60 mètres haies aux championnats du monde d’athlétisme.

Le sport de haut niveau, c’est travailler très dur, s’entraîner régulièrement, participer à des stages et à beaucoup de compétitions. Tout cela a un coût, pas toujours pris en charge. J’aimerais aller beaucoup plus loin que mes accomplissements actuels. Comme l’a dit Michael Phelps, « je ne promets rien d’historique mais rien n’est impossible ». J’aspire à représenter la France aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Le dispositif Passeport pour les JO serait très utile pour atteindre cet objectif et rapporter une médaille. »


La Fondation Sorbonne Université est reconnue d’intérêt général. Vos dons sont déductibles à 66 % de l’IRPP, à 75 % de l’IFI et à 60 % de l’impôt sur les sociétés. Pour en savoir plus, contactez-nous : fondation@sorbonne-universite.fr


Photos : DR Sorbonne Université, L. Ardhuin


Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
B
BAROILLIER Isabelle
15/11/2018
S
Séverine Renaudineau
13/11/2018
S
Serge ThORIMBERT
30/10/2018
Signaler la page