Financement de la pension de BAYRON

par S.P.A. de Colmar

Faire un don

Financement de la pension de BAYRON

par S.P.A. de Colmar

Faire un don
Financement de la pension de BAYRON - S.P.A. de Colmar

Cette campagne permet le financement de la pension de BAYRON

Nous avons récemment pris l'initiative de placer l'un de nos pensionnaires, le beau berger Malinois BAYRON, en pension spécialisée.

BAYRON est un chien aux besoins spécifiques, qui a évolué dans un environnement non adapté, non épanouissant et laxiste ce qui a a développé chez lui des comportements excessifs dans certaines situations.

BAYRON est un chien qui a besoin de travailler sur lui et sur les réactions qu'il peut avoir, conjointement et en étant guidé par un professionnel.

Il nous est difficile, entant que refuge animalier, d'apporter à ce beau chien ce dont il a spécifiquement besoin.

Nous avons trouvé une pension dans laquelle un professionnel canin pourrait lui accorder le temps, l'attention et la bienveillance dont il a besoin pour progresser. Le but de cette pension n'est pas que BAYRON y passe toute sa vie, elle doit être pour lui une étape transitoire qui lui permettra d'évoluer.

Cela pourra prendre des mois, voir des années.

Cette pension a un coût, bien sûr, c'est pourquoi nous cherchons pour BAYRON des marraines et des parrains pour financer la pension.

Vous le savez, nous tâchons toujours de prendre les meilleures décisions pour nos pensionnaires, et celle-ci semble être la plus sécurisante et la plus adaptée à BAYRON.


Le principe du parrainage est de mettre en place un don mensuel qui servira, mois après mois, à financer la pension de BAYRON.

Donner 10 euros

Donner 15 euros

Donner 20 euros

Donner 30 euros

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
A
Axelle REBILLON
03/04/2019
S
Steven Prudhomme
10/12/2018
A
Ariane MANTEAUX
10/12/2018
Signaler la page