sporting club de la bastidienne

Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre.

qui sommes-nous ?

En images
Notre mission

DOSSIER DE PRESSE
SPORTING-CLUB DE LA BASTIDIENNE

 

De l’Etoile Sportive Bastidienne au Sporting-Club de la Bastidienne, un club au passé glorieux

 

Autour des années 1904 – 1905, dans le quartier de la rive droite de Bordeaux, baptisé la Bastide, l’Etoile Sportive de la Bastidienne est créée sous l’impulsion de Calixte Camelle alors adjoint au maire de Bordeaux. Les premiers entraînements avaient lieu dans le parc de sa résidence. Il fut ensuite construit un stade cours Gambetta, le Stade Galin. C’est là que le club a pris son nom définitif de Sporting Club de la Bastidienne en conservant cependant dans son blason les 3 étoiles souvenirs de ses premières années sous le nom de l’Etoile Sportive Bastidienne. Le 5 janvier 1921, l’association sportive « SC Bastidienne » est déclarée à la Préfecture de la Gironde comme association ayant pour vocation de contribuer au développement du football, de l’éducation physique et des sports.

 

En 1912, le club se distingue en remportant le Championnat de la Côte d’Argent. Mais la guerre stoppera son élan. Passées ces dramatiques années, c’est entre 1920 et 1930 que l’équipe écrit les plus belles pages de son palmarès en étant champion du sud-ouest en 1925, 1927 et 1928. C’est  l’époque le premier club français à se rendre au Maroc en tournée d’exhibition. Jusqu’en 1935, le club fut le premier du Sud-Ouest et alla 3 fois en 32ème de finale de la Coupe de France.

 

Au cours de la saison 1932-1933, le club demande son adhésion dans les rangs des clubs professionnels. Il y accède le 25 juin 1933. Les résultats ne furent pas convaincants cette année là puisqu’au cours de sa première saison professionnelle (1933-1934) en deuxième division, le club termine septième sur huit.

 

L’année suivante, la Fédération Française de Football et la Commission du championnat de France ne permettant pas d’avoir deux clubs professionnels dans une même ville, la Bastidienne fusionne avec le Deportivo, club composé de joueurs de la communauté espagnole bordelaise. Ainsi fut crée le Football Club Hispano-Bastidien qui périclitera rapidement du fait de la rivalité entre espagnols et bastidiens. Passée cette période  d'union forcée, le Sporting Club de la Bastidienne retrouve son indépendance et son statut d’amateur pour la saison 1935-1936, étant en effet radié par la Commission du Championnat de France Professionnel en juin 1935.

 

Pendant la deuxième guerre mondiale le club sera mis en sommeil pour mieux revenir durant les années 1946 à 1949 accédant ainsi à la division Promotion d’Honneur. S’ensuivent des années de gloire de 1949 à 1961 sous l’impulsion d’hommes entreprenants et dévoués, le club atteint les sommets du football amateur. C’est alors que le club atteint les 32ème de finale de la Coupe de France, en 1951, 1952, 1953. Le SC Bastidienne sera à nouveau champion de la Ligue du Sud-Ouest en 1953 et accèdera au Championnat de France Amateurs.

 

Au fil du temps, suite à des crises financières et morales, l’équipe retombe de la division amateur à la division d’honneur jusqu’en 1966-1967. Les temps ont changé, avec l’automobile, les gens vont plus à la plage qu’au stade. Les années 70 sont des années noires pour le club qui jouera alors au niveau District de Bordeaux.

 

1982 est l’année du début de la reconstruction grâce à des dirigeants et bénévoles enthousiastes et efficaces. Les efforts de chacun sont récompensés en 1996 avec un retour du club au niveau du championnat régional. Il existait au cours de cette période d’autres sections s’ajoutant au football, la natation, le handball, qui ont aujourd’hui disparues.

 

La saison 2004-2005 sera marquée par un fort dynamisme ayant pour point d’orgue la célébration des 100 ans du club. La Bastidienne évolue désormais en Promotion de Ligue d'Aquitaine de football (équivalent à la 10e division) avec  l’ambition de retrouver sa place à un niveau digne de son passé.

Les femmes à l’honneur

 

Si la place est généralement réduite pour le football féminin, il est au contraire mis à l’honneur et promu au sein du SC de la Bastidienne. L’équipe féminine du SC de la Bastidienne a été crée dans les années 1970. Elles furent championnes de Gironde en 1993, accédèrent à la promotion d’honneur cette même année puis à la division d’honneur où elles se maintiendront deux ans. En 1999-2000, le SCB crée une équipe féminine cadette.

 

La réussite et la fierté du club sont notamment illustrées par le parcours de Hoda Lataff, joueuse Internationale française du Football Féminin qui fit ses premiers pas sur un terrain de football au sein des catégories féminines du SCB. Hoda Lataff a été championne de France avec le club de Lyon, à joué en Equipe de France féminine avec qui elle a participé à l’Euro. Hoda a commencé le football à 10 ans, à la maison ce n’était pas toujours très calme explique t-elle alors elle s’est tourné vers le football pour trouver une échappatoire. Elle jouait alors en équipe mixte, mixte grâce a elle, car, c’était alors la seule fille.

Hoda Lataff a réalisé un rêve que font bien des jeunes, joueuse de football de haut niveau, collectionnant les sélections et arborant un palmarès dont elle peut être fière comme l’est l’ensemble du club et du quartier.

 

Les jeunes, « plus grande est l’énergie, plus vif est l’éclat de l’étoile, quand dans la nuit elle scintille, de loin elle attire le regard ».

 

Dans le quartier de la Benauge, tous les jeunes connaissent Hoda Lataff et sont heureux de montrer les maillots et survêtements offert par leur championne : « Hoda, c’est la Zidane de la Benauge ». Elle incarne le symbole de réussite de la formation dispensée au sein du club ainsi que l’importance du rôle social joué par le club et la pratique du football.

 

A la Bastidienne, une attention particulière est portée à la formation des jeunes. Un encadrement de qualité est mis en place avec des entraîneurs par catégorie et diplômés. Intéresser les jeunes à partager les joies du jeu collectif, c’est leur apprendre à mieux se connaitre mais aussi a mieux se respecter et respecter les autres. Pour le centenaire du club, le SC Bastidienne a eu à cœur d’organiser une campagne de sensibilisation des jeunes sur le comportement à adopter sur et en dehors du terrain, sur l’importance des liens affectifs qui doivent unir les joueurs entre eux, les joueurs aux dirigeants, les joueurs aux supporters.

 

Les jeunes de la Benauge qui rêvent à des carrières telles qu’on pu connaître à l’époque des modèles tels que Michel Platini, Luis Fernandes et plus récemment Zinédine Zidane ou Thierry Henry ont la passion du football. La Bastidienne met tout en œuvre pour les aider dans la mesure de ses moyens et au maximum à s’épanouir à travers la pratique du sport et prônant le goût de l’effort, la fraternité, la solidarité et le respect.

Saison 2014-2015, les 110 ans de la Bastidienne, un club riche de son passé et tourné vers l’avenir

Depuis son origine, le club est intimement lié à son territoire, le quartier de la bastide à Bordeaux. L’histoire sociale de ce quartier est marquée par un très fort caractère ouvrier. Le quartier après un long déclin est maintenant en cours de mutation et de restructuration. La population du quartier a été profondément marquée par les stigmates de la crise économique des 40 dernières années mais elle a su conserver un caractère solidaire qu’incarne le SC Bastidienne.

Le SC bastidienne est, entre les deux guerres et avant l’avènement des Girondins de Bordeaux, le club de football phare de la cité girondine avec un leitmotiv qui a perduré à travers le temps qui est de mettre en avant les valeurs humaines. Le préambule du règlement intérieur du club s’en fait d’ailleurs le meilleur des échos : « Le SC de la Bastidienne est un club ou l’amitié, la franchise, la loyauté sont à la base des relations entre les dirigeants et les joueurs ».

En cette saison 2014-2015 qui marque les 110 ans du club, le SC Bastidienne est désireux de s’associer avec des partenaires économiques de la rive droite bordelaise qui auront la volonté d’accompagner la marche en avant des équipes, entraineurs et dirigeants sur la voie de la réussite sportive mais aussi morale. Le club peut d’ors et déjà compter sur l’énergie de ses forces vives : 300 licenciés encadrés par une trentaine d’entraîneurs et dirigeants, tous bénévoles et investis pour l’avenir du club.

Site web http://sc-bastidienne.footeo.com/

Page FB https://www.facebook.com/scbastidienne?ref=br_rs

Les actions de notre association

Les femmes à l’honneur


 

Si la place est généralement réduite pour le football féminin, il est au contraire mis à l’honneur et promu au sein du SC de la Bastidienne. L’équipe féminine du SC de la Bastidienne a été crée dans les années 1970. Elles furent championnes de Gironde en 1993, accédèrent à la promotion d’honneur cette même année puis à la division d’honneur où elles se maintiendront deux ans. En 1999-2000, le SCB crée une équipe féminine cadette.

 

La réussite et la fierté du club sont notamment illustrées par le parcours de Hoda Lataff, joueuse Internationale française du Football Féminin qui fit ses premiers pas sur un terrain de football au sein des catégories féminines du SCB. Hoda Lataff a été championne de France avec le club de Lyon, à joué en Equipe de France féminine avec qui elle a participé à l’Euro. Hoda a commencé le football à 10 ans, à la maison ce n’était pas toujours très calme explique t-elle alors elle s’est tourné vers le football pour trouver une échappatoire. Elle jouait alors en équipe mixte, mixte grâce a elle, car, c’était alors la seule fille.

Hoda Lataff a réalisé un rêve que font bien des jeunes, joueuse de football de haut niveau, collectionnant les sélections et arborant un palmarès dont elle peut être fière comme l’est l’ensemble du club et du quartier.

 

Les jeunes, « plus grande est l’énergie, plus vif est l’éclat de l’étoile, quand dans la nuit elle scintille, de loin elle attire le regard ».

 

Dans le quartier de la Benauge, tous les jeunes connaissent Hoda Lataff et sont heureux de montrer les maillots et survêtements offert par leur championne : « Hoda, c’est la Zidane de la Benauge ». Elle incarne le symbole de réussite de la formation dispensée au sein du club ainsi que l’importance du rôle social joué par le club et la pratique du football. 

Siège social

70 rue des vivants 33100 Bordeaux

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !
Votre commentaire public

Notre communauté

Nos supporters

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association In Peace Event
In Peace Event
Association ZAUÉ - Zone d'Agriculture Urbaine Expérimentale
ZAUÉ - Zone d'Agriculture Urbaine Expérimentale
Association Social Good Week
Social Good Week
Association SUD-OUEST Solidarité
SUD-OUEST Solidarité
;