Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Stop Noma pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

AIDEZ-NOUS À SAUVER LES ENFANTS VICTIMES DU NOMA

par Stop Noma

PARTICIPEZ À LA RÉCOLTE DE FONDS POUR LA CONSTRUCTION D'UN HÔPITAL DE RÉFÉRENCE RÉGIONAL AFRIQUE POUR LE TRAITEMENT CHIRURGICAL DU NOMA

Une construction aux normes européennes, équipé d’appareils de haute technologie médicale, qui offrira les soins et les interventions chirurgicales de reconstruction du visage aux enfants gravement défigurés par cette terrible maladie, causée entre autre par la malnutrition.


Ce projet, mis en place par l'Organisation Stop Noma, une association sans but lucratif Loi 1901 établi à Paris, est soutenu par les légendaires footballeurs Samuel Eto’o, Roger Milla et le gouvernement de la république du Cameroun qui a mis à disposition un terrain d'une superficie de 10 000 m2 dans la ville de Yaoundé, à proximité de l'aéroport international.

Vous aussi rejoignez le mouvement international de solidarité "Stop Noma For Children"




LE NOMA : UNE GANGRÈNE FOUDROYANTE ET MÉCONNUE QUI DÉVORE LE VISAGE DES ENFANTS.


Chaque année, dans l'indifférence générale, plus de 140 000 enfants âgés de 2 et 6 ans, vivant dans les régions les plus pauvres d'Afrique, d'Amérique latine et d'Asie du sud-est sont atteints par cette maladie bactérienne. Favorisé par la malnutrition, le manque d'hygiène et l'ignorance, le noma se développe dans des conditions de pauvreté extrême. Sans traitement dès l'apparition des premiers symptômes, le noma est mortel dans 90% des cas et laisse les survivants dans un état de mutilation insoutenable. 


Présentation du projet

En plus d’être défigurés à vie, ces enfants sont exclus du système scolaire et en marge de la communauté villageoise. Ils ne sont ni regardés, ni entendus, ni soignés. Leurs familles, faute de comprendre que le Noma peut être guéri, pensent avoir été frappées par une malédiction. Certaines tribus n’hésitent d'ailleurs pas à abandonner leurs enfants malades aux animaux en brousse durant la nuit.

Le Noma fait partie des maladies négligées. Éradiqué totalement en Europe au début du 20ème siècle, il est aujourd’hui essentiellement présent dans les pays défavorisés et tout particulièrement en Afrique. Le noma est aussi appelé « maladie de la pauvreté ».

 

Détectée tôt, il est tout à fait possible de soigner et de guérir les enfants ; détectée trop tard, seules des interventions chirurgicales souvent complexes et multiples peuvent leur rendre un visage.


Ces opérations ne peuvent aujourd’hui s’effectuer que dans les hôpitaux en Europe, très loin du lieu où vivent les victimes. La longue procédure d’obtention du visa pour l’évacuation sanitaire en Europe ainsi que la trop longue attente de soins prodigués, provoque le décès des enfants dans d’atroces souffrances.


Il est donc indispensable de créer un hôpital de référence régional Afrique, aux normes européennes, équipé d’appareils de haute technologie médicale, qui offrira les soins  aux enfants gravement défigurés par cette terrible maladie et permettra de pratiquer directement sur place les interventions chirurgicales de reconstruction du visage.


Ce complexe hospitalier spécialisé sera reservé aux patients de tout le continent africain, il permettra aussi d’opérer gratuitement les enfants atteints entre autre de malformations congénitales et acquises chez les enfants.


Un centre d’accueil pour la convalescence et la rééducation des patients viendra compléter le projet, qui prévoit également un suivit post opératoire, indispensable afin de s’assurer que l’enfant, une fois guérit et de retour chez lui, ne sera pas à nouveau infecté par le noma.


Pour plus d'informations, visitez notre site internet www.stopnoma.org.





Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
Signaler la page