Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Syndicat des architectes des BDR pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

L’école publique n’est pas à vendre !

par Syndicat des architectes des BDR

L’école publique n’est pas à vendre ! - Syndicat des architectes des BDR

Non à la procédure de contrat de Partenariat Public Privé (PPP) ville de Marseille pour la reconstruction 31 écoles

Présentation du projet

L’école publique n’est pas à vendre !

Les professionnels du bâtiment représentés par les organisations syndicales CAPEB, CINOV, SNSO et Syndicat des Architectes 13 affirment leur désaccord avec la procédure de contrat de Partenariat Public Privé (PPP) choisie par la ville de Marseille pour la rénovation et la reconstruction de 31 écoles pour un montant de 1 milliard d’euros. Ils demandent à la municipalité de Marseille d’opter pour une procédure MOP (maîtrise d’ouvrage publique) qui en permettant l’allotissement des marchés profitera à l’économie locale et au soutien de l’emploi, sans perdre la maitrise des coûts de l’opération. Car en effet, avec un contrat de Partenariat Public Privé, la gestion du projet sera attribuée à de grands groupes financiers multinationaux, excluant de fait les TPE et PME. La maîtrise d’œuvre sera aux ordres des majors et ne sera plus en mesure de défendre les intérêts de la maîtrise d’ouvrage publique.

Nous affirmons que d’autres choix sont possibles :

-   Réaliser les travaux suivant une procédure MOP (maîtrise d’ouvrage publique)    permet de réduire nettement le coût global, et est la seule procédure garante de l’intérêt public.-   Réaliser un audit technique de l’ensemble des écoles marseillaises avant toute décision.
-   Opter pour une réhabilitation lourde des écoles PAILLERON, représente une économie de 40 % par rapport à la déconstruction reconstruction à neuf.
-   La MOP   permet de maintenir les emplois locaux des TPE et PME du BTP qui sont les principaux organismes qui assurent la formation permanente localement.
-   La  pédagogie,  les  méthodes  éducatives,  et  les  réglementations  thermiques  sont  en constante évolution.  Donc engager un contrat de partenariat sur 25 ans serait une erreur.


Les Marseillais doivent garder la main sur leurs écoles ! 
L’activité du bâtiment doit soutenir les emplois locaux !

Origine du projet

Initiative du SA 13, de la CAPEB, du CINOV, du SNSO

Réuni en collectif  " Marseille contre les PPP ", avec l'ensemble des syndicats d’enseignants, de parents d'élèves et de citoyens Marseillais

A quoi servira l'argent collecté ?

Soutenir l'action du collectif " Marseille Contre les PPP ". Financer les frais d'avocats dans la procédure au tribunal administratif.  Le but étant de faire annuler l'appel à candidature partenariat public privé pour la réalisation de 32 écoles ville de Marseille et le remplacer par une procédure de maîtrise d'ouvrage publique, seule procédure permettant de garantir l’intérêt public.

Notre équipe

Syndicat des Architectes 13, CAPEB, SINOV, SNSO, et  " Marseille contre les PPP ",

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
M
Mauro Veneziano
10/01/2019
P
pascale bartoli
09/01/2019
R
Régis CHAUMONT
28/12/2018
Signaler la page