T.R.A.C - Théâtre des Réalités et d'Actions Culturelles -

Arts et culture

Théâtre des Réalités et d'Actions Culturelles

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

Association de loi 1901 –




TRAC c'est qui c'est quoi :


 

Le trac ça attrape les acteurs avant … ça les agite, ça les endort, ça les épuise, ça les dynamise…

Le trac ça attrape tout le monde…. L’amoureux au premier rendez-vous, le candidat au jour de l’examen, le comédien qui  n’ose pas encore se l’avouer et pousse pour la première fois la porte d’un « cours de théâtre »

C’est le pataTrac de la vie…






Recette pour une bonne association maison :



Ingrédients :

-Une trésorière nourrie à la fraise des bois qui murmure avec douceur à l’oreille des ordinateurs

-Un président guerrier ayant le don d’ubiquité

-Deux secrétaires un peu rêveurs, l’un est armé d’un crayon à papier et l’autre d’une pelle bêche. Entre un dessin et deux semis, ils ont des idées de génie.

-Une copine bénévole couturière, cuisinière, jardinière, un peu magicienne, qui sait bricoler un décor avec un vieux trombone et trois bouts de ficelle

 


Étapes :

Prendre une poignée de chaque, mélanger tout ça avec passion. On laisse reposer, faut que ça germe, faut pas brusquer. Quand l’idée commence à pousser, on souffle dessus avec beaucoup de douceur. Très important la douceur, il ne faut surtout pas que l’idée s’envole…

Ajouter une pincée de sel, une pincée de sucre et un brin de folie à la préparation, mettre dans le four. Laisser gonfler doucement, faut que le dessus soit doré et craquant.

Ça chauffe, ça chauffe, ça chauffe et pataTRAC…ça donne T.R.A.C !!!





 


Un peu d'histoire :



L'association T.R.A.C  développe des projets artistiques d'éducation populaire porteurs de sens et en lien avec les thèmes de société:


Féminisme

Citoyenneté

Eco-Féminisme

Humanisme...


Elle travaille avec la Cie Parthénope et donne à la compagnie un cadre juridique et administratif.

T.R.A.C, ce sont des bénévoles en lien permanent avec le secteur culturel, porteur d'une culture théâtrale accessible à tous.


T.R.A.C  s'engage pour un théâtre militant, éducatif, de proximité, créateur d'échange et de lien social. 


Être militant c'est toujours chercher à garder en tête que le théâtre est l'humain.

Il est le "rejeu" de la vie, il est cathartique et  permet le réveil des consciences.




T.R.A.C et sa compagnie "Parthénope":

 

Pourquoi Parthénope ?


"Le nom Parthénope nous est apparu à Naples. Nous visitions un squat artistique, Santa Fede Liberata, et sur l'un des murs il y avait un tag d'une sirène, Parthénope.

L'ami Napolitain qui nous a fait visiter le lieu nous a expliqué que, d'après la légende, Parthénope ayant vécu une grande tristesse suite au voyage d'Ulysse  et à sa résistance au chant des sirènes, elle s'était laissée aller à la dérive pour échouer dans la baie de Naples, dont elle devint l'effigie.

Nous qui travaillions alors sur le spectacle Rouge Grec et sur le mythe de Médée, il nous est apparu comme une évidence que là était le nom de notre compagnie"

                                                                                                                                                                                                                                                 La Cie Parthénope





Les comédiennes:








Dominique et Fanny ont un parcours de comédiennes, clowns, chanteuses et dompteuses de peluches sauvages
Elles font un théâtre non-institutionnel, dans la rue, dans les cafés associatifs...hors des lieux dédiés au théâtre.
Leurs créations sont souvent issues de collectages, découpages, collages et d'adaptations d'écrits.

Elles utilisent l'humour pour aborder et dénoncer des sujets de société tragiques.
Car oui, l'humour est ce qui fédère par-dessus tout. Au-delà des contingences et des différences, l'humour relie les tragédies de notre société en mettant en relief son aspect comique.


"Dès qu'un bouffon bouge, le monde est à l'envers. Dès qu'il parle, un grand thème commence. Dès qu'il se met à vivre, il appelle le rire ou le silence.
Un bouffon ça mange, ça dort, ça respire, ça bouge simplement, ça dénonce, ça transgresse, ça pète des flammes et ça pète tout court. Son langage, gestuel et parlé, cogne et égratigne le nôtre."
                                    
                                                                                                                                                                                      Serge Martin "Le fou roi des théâtres




"Tribune Libre" spectacle éco-féministe


en partenariat avec le lycée agricole "Le Montat", projet Occitavenir.



T.R.A.C et la Cie Parthénope travaillent ensemble depuis de nombreuses années.

Elles interviennent régulièrement dans les lycées, cela permet aux jeune comédiens de prendre conscience de leur corps, de travailler en groupe et de manière solidaire . Comment investir un espace scénique, travailler sa voix, ses gestes, ses mimiques.


Le spectacle "Tribune Libre "  a été créé avec des élèves de seconde dans un lycée professionnel. Inspiré du texte de Fred Vargas "Nous y voilà, nous y sommes".

Ce texte à permis aux jeunes comédiens de se poser de réelles questions sur l'écologie. Ils ont ainsi pu donner leur avis sur la question écologique, qu'est-ce que cela fait résonner en eux ? Qu'ont-ils à dire sur le sujet ?

Et c'est qu'ils en ont des choses à dire tous ces jeunes !!


Les comédiennes sont là pour les soutenir, les guider dans leur réflexions et, ensemble la parole et l'imaginaire se libèrent. Vient ensuite tout le travail d'écriture, qui prend du temps, il faut faire mûrir tout ça.

Il y a aussi tout le travail de scénographie, de costumerie, de maquillage etc....chacun s'invente peintre, costumier-ère, maquilleur-se, et oui, c'est ça aussi le travail d'artiste, il faut savoir tout faire. Ensemble c'est toujours mieux !

Et c'est seulement après ce long travail qui dure des semaines, des mois, que vient le grand moment !

La scène, le public , les éclairages...le trac !!!



















Rouge Grec (La clown conférence féministe)



Cette pièce est née d'une commande de la M.J.C de Cahors. Elle avait pour origine la thématique du voyage.
Puis, finalement le sujet des droits des femmes à émergé.
Inspiré du texte "Récits de femmes" de Franca Rame, Rouge Grec est un spectacle d'éducation populaire. Rouge comme le nez du clown, grec comme le mythe de Médée, ou bouffon et tragique traversent la comédie humaine.







Bonapartine Planckart, doyenne des universités de France est interrompue dans sa conférence en histoire des civilisations, par l'irruption de sa jeune assistante Bérengère Dujardin.
Celle-ci découvert un objet incroyable: le volant à remonter dans le temps !
De la chasse aux sorcières au droit de vote des femmes, c'est en direct que le spectateur assiste à leur courageuse traversée des siècles.
Un parcours historique,jubilatoire et désopilant sur l'évolution du droit des femmes.
Trop sérieux s'abstenir.
Prévoir des corbillards pour les morts de rire.




Crédit photo: jean Dubrun
Programmation semaine contre les violences faites aux femmes
Théâtre de Cahors




Les Criées Publiques :






Tiens, une boîte aux lettres...
Il est question d'y glisser ton message
Quelque chose d'un espoir que tu dirais au monde,
Quelque chose qui te ferait du bien d'entendre tout haut
Tout fort...
Mais voilà...
T'ose pas...
Alors tu l'écris et tu le glisses dans la boîte...
Des crieurs publics sortis du chapeau, tels des saltimbanques d'antan,
iront de places en places chanter l'espoir du cœur...
Qu'on se le dise
Surprise populaire , joyeuse et partagée !!!