FR EN
Faire un don à Terres d'Artisans pour construire un bateau traditionnel de Loire

Mon don

Je donne une fois

  • 20 €
  • 50 €
  • 100 €
  • 150 €

Je donne tous les mois

  • 10 €
  • 20 €
  • 30 €
  • 40 €
Fiscalité

Réduction fiscale

Le don à Terres d'Artisans ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale.

Particulier
Organisme
  • Particulier : vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôt égale à 66 % du montant de votre don, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Pourquoi nous soutenir ?

L’association Terres d’Artisans est une association d'intérêt général ayant pour objet d'organiser des événements liés aux artisans qui œuvrent à façonner le monde de demain.
L’artisan s’entend dans ce sens (figuré) comme toute personne ou structure œuvrant à des projets scientifiques, culturels, historiques, éducatifs, écologiques, économiques ou sociaux, ayant la volonté de créer un avenir prenant en compte les différentes problématiques de notre temps : réchauffement climatique, pénuries de ressources, relocalisation d’emploi.

C'est dans ce cadre que nous souhaitons faire construire un bateau traditionnel de Loire, reconnu patrimoine fluvial, que l’on pourrait faire « travailler » toute l’année au gré des événements que nous avons l’intention de mettre en place.
Notre première Odyssée Artisanale nous a permis de comprendre les enjeux et les attentes liées à la Loire, à ses habitants, à ses amoureux.

Mes coordonnées

* Champs obligatoires

L'Odyssée artisanale de juillet 2021.

Pour rappel, l‘Odyssée Artisanale est un projet visant à organiser des marchés artisanaux dans les communes des bords de Loire en s’y rendant en bateau traditionnel.

La première Odyssée a eu lieu début juillet 2021. Véritable gageure au vu de la situation sanitaire, à laquelle s’est ajoutée une météo exécrable, cette première se voulait être un test en direct.
Elle a permis d’appréhender la Loire, les relations avec les municipalités et les différents acteurs locaux et de noter les attentes des populations locales ainsi que les atouts et faiblesses de ce projet.

Les atouts.
Parmi les atouts, l’attente de municipalités sur une autre utilisation de la Loire que les traditionnelles promenades, la volonté de développer cette autre forme de commerce, des artisans convaincus par le bienfondé économique et enfin l’atout écologique avant même le dernier rapport du GIEC.
Autres atouts : les à côtés.
Que ce soit la médiation scientifique avec l’intervention du CEN (Conservatoire des espaces naturels) sur le site Natura 2000 situé aux abords de la commune de Saint-Julien-de-Concelles, la médiation culturelle et éducative en invitant les enfants de la maison des jeunes de Saint-Julien-de-Concelles sur le thème des bateaux traditionnels de Loire, ou encore une sortie pour les résidents de l’EPHAD de Sainte-Luce-sur-Loire, les atouts et retours positifs sont nombreux.

Les faiblesses.
La grosse faiblesse est la dépendance vis-à-vis d’un tiers pour le bateau (ici le Doux-Glace). Malgré la gentillesse de l’Association des Nouveaux Bateliers Nantais, faire appel à un tiers pour naviguer sur la Loire pose deux problèmes :
- Le coût. C’est obligatoirement un frein. Si nous devions répéter ce projet une fois par mois le budget annuel serait équivalent à la construction d’un bateau neuf.
- La liberté. En effet, de multiples problèmes se posent tant sur la disponibilité que sur les attitudes, notamment l’échouage sur les cales (dans la zone entre Angers et Nantes) et sur les berges (en amont d’Angers), comme prévu pour ces bateaux à fond plat sans rechercher obligatoirement des
pontons.

Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso. Pourquoi ? - Modifier

Total

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association Terres d'Artisans. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous est proposée avant la validation de votre paiement.

Un bateau traditionnel de Loire ? Pourquoi et pour faire quoi ?

Pourquoi le choix d'une bateau traditionnel ?

Le bateau de Loire traditionnel émet peu d’émissions de CO² puisqu’en principe il remonte la Loire à la voile (pour le coup nous n’avons pas eu le loisir de vérifier) et la redescend avec le courant (dans ce sens ça fonctionne très bien). L’idée est de limiter au maximum l’utilisation du moteur.

Notre première Odyssée Artisanale nous a fait comprendre que la privatisation d'un bateau n’est pas une solution pérenne. Son coût devient rapidement prohibitif. Il n’est pas disponible quand nous le souhaitons. Les mariniers ne veulent plus s’échouer comme les anciens faisaient, il leur faut un ponton et des pontons, il n’y en a pas partout dans notre Loire-Atlantique, faute de bateaux en nombre suffisants. Les cales et les toues sont pourtant conçues pour un échouage délicat.

Notre bateau traditionnel

Nous avons fait appel à Max Pannier, dernier constructeur de bateau traditionnel de Loire afin d’avoir un devis pour notre bateau.

C’est l’opportunité pour nous d’avoir son dernier bateau avant sa retraite. Il nous propose une toue sablière de 12 mètres, construite à l’identique d’autrefois pour pouvoir prétendre au statut de bateau du patrimoine et capable de répondre à nos attentes.

Cette toue sablière coûte 50 000 € tout compris : bateau mâté et accastillé, moteur (obligatoire), voile et accessoires, expertise de navigabilité, …

Pour faire quoi ?

Notre toue sablière, dont le nom sera choisi par des enfants des écoles de Saint-Julien-de-Concelles, aura plusieurs objectifs : artistiques, économiques, culturels, sociaux, éducatifs, écologiques, historiques, ...

Les possibilités qu'offrent un tel outils sont nombreuses.

Artisans-créateurs, artistes, scientifiques, jeunes et anciens, tous doivent pouvoir profiter d'une retour à la Loire, moteur de lien et de partage, par le biais de ce bateau traditionnel et de notre association.
Dans un monde qui perd de son sens, réutiliser la Loire devient une évidence pour réunir, partager et transmettre.

Plus qu’un « objet », nous avons découvert que ce bateau était un concept à part entière finalement.



Signaler la page