Terres en Vie

Environnement

Terres en Vie a pour objectif de contribuer à l'installation d'agriculteurs bios et en circuits courts sur le territoire du Vignoble Nantais en remettant en état des parcelles agricoles délaissées

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

Terres en Vie rassemble une centaine de bénévoles à l'échelle du Vignoble Nantais, et qui ont pour objectif commun de:
- Identifier, regrouper et remettre en état des parcelles agricoles délaissées, pour leur donner un nouvel avenir, qu'une attractivité, pour les transmettre à des porteurs de projets s'engageant à produire des produits bios pour l'alimentation locale.
- Préserver la biodiversité et favoriser son développement, pour une meilleure résilience des parcelles en bail mais également pour la proctection du patrimoine environnemental
- Mettre en place des actions citoyennes pour sensibiliser, informer, partager autour de l'agriculture durable, de l'alimentation en circuits courts et l'environnement.

Espace de rencontre, d’action et de réflexion, l'association est amenée, avec tous les acteurs et usagers du territoire, à rechercher des solutions consensuelles innovantes et à soutenir des expériences nouvelles dans le cadre d'un développement durable et concerté du territoire.

A ce jour, l'association réalise ou a réalisé des inventaires de l'état du foncier agricole sur 7 communes: La Chapelle Heulin, Monnières, Maisdon-sur-Sèvre, Le Pallet, Vallet, La Haye fouassière, Le Loroux Bottereau. Grace aux échanges avec les propriétaires fonciers, Terres en Vie a pris à bail une cinquantaine d'hectares depuis 2017. Une quinzaine d'hectares vont être transmis en 2020 à de jeunes agriculteurs. 

L'association a également réalisé des plantations de haies autour des parcelles, et des actions collectives d'entretien. 

Cette année une quinzaine d'hectares vont être semés en prairies permanentes.

Dans une éthique d'économie circulaire, un groupe de travail se penche également sur une filière compostage, pour recycler les biodéchets alimentaires issus des habitants du territoire et  les transformer en compost à épandre comme amendement organique sur les terres en bail.