KONONFLA - Pérennisation d'un Centre d'alphabétisation - Dynamiques citoyennes

par TET LLA

KONONFLA - Pérennisation d'un Centre d'alphabétisation - Dynamiques citoyennes

par TET LLA

KONONFLA - Pérennisation d'un Centre d'alphabétisation - Dynamiques citoyennes - TET LLA

Nouvelle étape pour le Centre!

"Tout a démarré en septembre 2010, lors de ma rencontre avec les membres de l'association "Presse Locale", dans le village de Kononfla, au centre-ouest de la Côte d'ivoire. Pendant ce volontariat, nous avons ouvert ensemble un Centre d'alphabétisation! Pendant les années qui suivirent, plusieurs recherches de financements et les engagements de pleins d'acteurs et d'associations ont permis au Centre de se développer, d'ouvrir aux femmes, aux hommes et aux enfants déscolarisés. Cependant le Centre n'est toujours pas autonome financièrement et ses 2 salles de 15m² ne sont pas du tout adaptées pour accueillir les 80 apprenants qui arrivent tous les soirs pour apprendre sur les bancs de l'école.


Nous travaillons avec l'association TET-LLÄ, qui porte le projet en France, et les membres de la Presse Locale, pour pérenniser les actions de ce Centre. 


Plusieurs partenaires nous soutiennent également, et pour franchir l'étape de la construction d'un nouveau bâtiment,pour travailler les programmes scolaires et pour équiper le Centre d’outils pédagogiques, nous avons besoin de vous!


Et en plus, cette fois-ci, tout est prévu pour que vous puissiez défiscaliser vos dons :) Un reçu fiscal vous sera automatiquement envoyé par email à l'issue de votre don.

Alors n’hésitez pas :)

 

Merci d’avance"

 

Oriane


Présentation du projet:


Kononfla est une petite ville rurale au centre-ouest de la Côte d’Ivoire. Notre projet répond directement à la volonté exprimée par la population locale de lutter contre l’analphabétisation et l’isolement que cette situation provoque.

 

L’association « Presse Locale de Kononfla » gère dans ce village un centre d’alphabétisation depuis 2010. Le projet porte sur l’autonomie et la pérennisation des actions du Centre. Trois axes permettent d’y répondre:

- La construction de locaux adaptés

- La mise en place et l’impulsion d’une dynamique citoyenne locale

- La diversification d’actions portées par le centre (ouverture de classes enfants, formations, ateliers métiers, évènementiels, animations, location d’une salle, de chaises, etc…).

 

Les partenaires du Projet:


L'association TET-LLÄ, qui porte le projet en France et accompagne son partenaire: http://www.tetlla.org/. Merci à Théophile qui a construit, dynamisé et professionnalisé ce projet.


L'association Presse Locale de Kononfla qui porte le projet sur place.

Merci à Edmond, Aristide, Mermoz, Armani, St Jo, Anicette, Jacques, Charlotte, Guillaume et tous ceux à leurs côtés qui, sur Kononfla, gèrent le Centre et motivent tous les élèves à apprendre.

                                                                        

Merci à l'Agence Micro-projets qui a doté le projet de 10 000€

http://www.agencemicroprojets.org/kononfla


Merci à la Fondation Air-Liquide qui a doté le projet de 8 000€

http://www.fondationairliquide.com/fr/projets-soutenus/micro-initiatives/education-formation/alphabetisation-au-village-kononfla.html

Merci à la Ligue de l'enseignement, l'association Solid'act, l'association Solidarité-INP, le Club Hma7 de l'école d'ingénieur ENSEEIHT qui se sont engagés à nos côtés.

             


L'ONG Développement Pour Tous (DPT) dont le siège est à Abidjan et qui organise des missions de volontariat est aussi un partenaire important:

https://www.facebook.com/ong.developpementpourtous?ref=ts&fref=ts


Plus de 30 personnes ont contribué en 2011 à un premier appel aux dons notamment par le biais du site Ulule:

https://fr.ulule.com/centre-cotedivoire/, merci à eux.


La fondation Air-france est en cours de sollicitation.

Dans quel contexte s’inscrit notre projet ?

Selon les statistiques de l’Unesco (2013), 51% des ivoiriens ne savent ni lire ni écrire et les 2/3 de cette population sont des femmes. Le Centre d'Alphabétisation de Kononfla, n’accueille qu’une cinquantaine d’apprenants sur un besoin identifié de plus de deux cent personnes. Les locaux sont exigus et inappropriés. L’autonomisation du centre passe par un nouvel espace dont l’animation intégrerait un plus grand nombre d’apprenants impliqués dans la vie du lieu. Le lancement d’une dynamique citoyenne remobilisera les bénéficiaires à travers de nouvelles activités (en partenariat avec le tissu local – entreprises, collèges, lycées, administration), apportant au centre la diversification vitale à sa pérennisation.

 

Une fois la viabilité du Centre assurée, la Presse Locale de Kononfla souhaite également apporter des solutions aux enfants non scolarisés, qui le plus souvent travaillent et ne peuvent préparer leur avenir. En 2015, la Côte d’Ivoire a rendu l'école obligatoire pour tous les enfants de 6 à 16 ans. Cependant, peu de moyens sont mis en œuvre pour accompagner cette réforme. L'école publique reste payante à tous âges et il n'est pas possible pour un jeune de plus de 9 ans, d'apprendre à lire et à écrire dans une classe de CP. Le taux net de scolarisation est de 77% (23 enfants âgés de 6 à 11 ans sur 100 ne sont pas au primaire). En milieu rural, cette réalité est encore plus élevée. En rendant l'école obligatoire de par la loi, le gouvernement Ivoirien démarre un long processus qui pourrait permettre d'atteindre l'enseignement primaire universel en 2030 (UNESCO). Les jeunes d'aujourd'hui ne peuvent attendre en regardant se fermer leurs avenirs et leurs rêves. L’objectif du projet est d’ouvrir le centre aux jeunes qui apprendront dans des classes dédiées, stimulés par les adultes qu'ils rejoindront ensuite sur les ateliers métiers.

 

Les aspects pédagogiques du projet (construction des programmes d’apprentissage, utilisation de supports et montée en compétence des enseignants) sont travaillés en partenariat avec le GREF (GRoupement des Éducateurs sans Frontières).

 

                               

                                                                           Les deux classes actuelles


Historique du projet :

- Septembre 2010 : lancement des cours d'apprentissage de la lecture et de l'écriture. A l'époque le projet était tourné en priorité vers les femmes pour les placer au centre du processus de développement de leur pays. Ils avaient alors lieu le soir dans l'école primaire du village.

                                

En 2011 : l’association Solidarité-INP met en place avec la Presse Locale un premier projet pour permettre au Centre d'Alphabétisation de se détacher des locaux de l’école et devenir indépendant. 3125 euros sont récoltés qui permettent à l’association Presse Locale de louer deux salles de classes. Le Centre ouvre d'autres plages horaires de cours, ouvre aux hommes et aux enfants déscolarisés. En août 2012, deux membres de Solidarité-INP, Laurence Laroche et Cyril Vargas se rendent dans le Centre pour y enseigner pendant 1 mois.

                                  

- En 201 :, de nouvelles campagnes de financement ont été montées en France pour soutenir les charges du Centre.

- Avril 2015 : Théophile Yonga, directeur de l'association TET-LLÄ et Oriane Pajot effectuent une mission terrain pour lancer la dynamique locale. L'objectif est de mobiliser autour du projet un maximum de personnes, d'institutions, d'acteurs et de personnalités locales. Le Sous-préfet, le Chef de tribu, le commandant de la brigade de gendarmerie, l'inspection générale, le proviseur du lycée, les pasteurs, l'Imam de la grande Mosquée, les gérants des coopératives de riz et de cacao, les représentantes des structures de femmes (coiffeuses, couturières, gérantes de maquis..), le président des jeunes, les bénéficiaires du centre, les enseignants, les représentants des élèves ont été rencontrés et ont apportés leur soutien. Une grande réunion a été organisée et a réuni 120 personnes pour présenter le futur centre et travailler sur les axes de pérennisation des postes des enseignants par le biais de petits ateliers. Le lancement de cette dynamique s'est révélée être un succès et les membres de la Presse ont travaillés cette année à son maintien, pour que le projet garde son entrain et que la mobilisation continue. Une conséquence de cette réussite est cependant difficile à gérer, en quelques semaines le Centre a vu ses effectifs doubler et plus de 80 adultes suivent aujourd'hui les cours dispensées dans 2 salles de 15m² chacune.. Il devient indispensable au Centre de se délocaliser et d'ouvrir ses portes dans des locaux adaptés.

Ateliers participatifs


Photo de groupe après la réunion

Concours de mathématiques!

 

 Membres de la Presse et habits traditionnels



Nous sommes en train de finaliser l'achat du terrain qui accueillera le nouveau Centre, avec votre aide et la mobilisation de tous les apprenants et des acteurs locaux, les murs monteront très vite! Si nous atteignons notre objectif financier, les nouvelles classes pourraient ouvrir en octobre 2016.



Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Lancer ma collecte !
Association TET LLA

TET LLA

TET-LLÄ est une association loi 1901, de solidarité internationale et d'échanges interculturels, créée en 2007 dans le but de questionner les pratiques de solidarité internationale et les relations Nord/Sud au travers d'actions concrètes impliquant les sociétés civiles.

Anonyme
10/07/2016
Anonyme
18/05/2016
christel Voisin
09/05/2016