Terre en vue !

par Têtes de Vignes

Faire un don

Terre en vue !

par Têtes de Vignes

Faire un don
Terre en vue ! - Têtes de Vignes

Achat en commun d'un terrain dans la vallée de la Roya, pour construire un lieu de vie collectif

Présentation du projet

Nous, collectif Les Kipages, 8 artistes vivant.e.s avons décidé de partir à l'aventure dans la Vallée de la Roya afin d'y inventer de nouveaux espaces de vies et de créations.
Cet été, nous avons planté notre campement provisoire sur le terrain escarpé d'une habitante hospitalière, pour y expérimenter la vie en commun et faire plus ample connaissance avec la vallée et ses habitants.
Mouillé.es par la tempête Alex le 4 octobre dernier, mais pas rincé.es pour autant, le vent joyeux et insoumis qui souffle dans ces montagnes, nous pousse au contraire à prendre racine.
Depuis l'intempérie l'horizon s'éclaircit et le cap se précise. C'est ici que nous souhaitons mouiller l'ancre.
Nous cherchons désormais un terrain pérenne, pour construire  un lieu d'accueil, de partage et de créations. 

A quoi servira l'argent collecté ?


Cette campagne contribuera à l'achat en commun d'un terrain sur lequel nous voulons construire un lieu de vie collectif pour nous ancrer durablement sur le territoire.
Tel que nous l'imaginons, ce lieu abritera :
-des espaces de vie collectifs où se retrouver et accueillir les ami.es de passage
-des habitats légers pour chacun d'entre nous (yourtes, caravanes...)
-un espace potager et un poulailler
-des espaces de pratique et de création artistique (salle de danse, labo photo, studio radio). 

Ce lieu, nous l'imaginons convivial, ouvert à l'étranger qui vient et en porosité avec la nature qui l'enveloppe. Nous aimerions, autant que faire ce peu, le construire par nous même, dans un esprit d'expérimentation, de recherche et d'apprentissage mutuel.

"S'ancrer ici" prend une consistance singulière, suite aux évènements éprouvés dans la Vallée.
Les dégâts matériels sur les routes, les terres agricoles et les habitations, entrainent le départ d'une partie de la population et renforcent momentanément l'enclavement de celle-ci.
"S'ancrer ici", c'est décider d'interpréter positivement cet évènement et de discerner dans les interstices de la "catastrophe" ce qui pourrait se déployer. C'est s'attacher aux richesses humaines et naturelles toujours vivaces, à l'inventivité, l'énergie, la solidarité toujours à l'œuvre. S’installer et construire ici, c’est assumer notre désir d’habiter pleinement ce territoire et de participer à sa reconstruction en solidarité avec les habitant.e.s.

Notre équipage


Il y a plusieurs manières de raconter notre histoire. Peut-être autant que de membres dans notre équipage.

Celle qui suit en est une :

Nous sommes huit ami.e.s, entre 20 et 30 ans. Notre groupe s’est formé petit à petit : après avoir tissé des liens forts pendant nos études dans différentes écoles d’art nous avons continué à nous construire à travers des résidences d'expérimentation pendant lesquelles nous nous interrogions sur ce que nous appelions alors : « l’art de vivre et l’art de créer conjointement » : Comment rassembler l'expérimentation dans nos pratiques artistiques et une remise en question de nos modes de vie plus généralement ? 

Le temps s'écoulant notre désir de changer de vie ensemble s'est renforcé : se détacher de la vie citadine, travailler autrement et surtout vivre l'amitié plus intensément.

C’est à ce moment de notre cheminement commun que nous rencontrons la vallée de la Roya : un festival au hasard d'une itinérance estivale, une saison de ramassage de châtaignes à l'automne, une résidence de création à l'hiver, puis des vadrouilles successives à la sortie du confinement pour trouver un lieu d'accueil éphémère. 

Nous sommes, depuis le mois d'aout, installé.e.s provisoirement sur le terrain d'une habitante qui nous met à disposition une partie de son terrain. Le temps pour nous d'éprouver la vie en montagne, sa temporalité propre, ses climats, ses bruits, ses mots et ses silences.

Notre Terre en vue

Un terrain de 4 hectares, à 20 minutes à pied du monastère de Saorge.

Une bâtisse à rénover, de 100m2 au sol sur deux à trois étages. 

Une exposition Est/Sud/Ouest avec une vue panoramique à 360°.

Des fruitiers (pruniers, cerisiers, amandiers, noyer) déjà présents et de l'espace pour poursuivre le reboisement. 


Il nous faudra mettre en place l'eau car le point de branchement est à 1km.

Il nous faudra faire des travaux de consolidation, d'ouverture, de construction d'espace et d'aménagement.

Il nous faudra créer une piste pour que de petits véhicules agricoles puissent monter sur le terrain.


Mais l'endroit est si beau et riche que nous souhaitons mettre en place les éléments qui nous permettront d'y déposer nos valises.

Le village de Saorge, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, regorge de vie et d'art. Ses habitant.es sont connu.es pour leur tendance marginale et leur fibre artistique.

Le monastère de Saorge fait notamment partie d'un réseau de monuments qui accueillent spectacles et résidences artistiques, Monuments en Mouvement.





Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Têtes de Vignes. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
N
Philippe
30/12/2020
N
Nathalie
29/12/2020
F
ROQUES
11/12/2020
Signaler la page